Jeu Réglement du concours de jeu de programmation libre

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
11
jan.
2003
Jeu
A l'occasion de la fête de l'Internet, un concours de programmation de jeu est organisé par le ministère de la recherche et des nouvelles technologies.

Le réglement est désormais disponible, ainsi qu'une FAQ. En bref :
Le premier prix est très intéressant (10 KEuros)
Les règles autorisent la reprise de code libre.
Le jeu doit être sous une licence approuvée par l'OSI (certains auraient préféré GPL :)
Les données ne doivent pas être forcément libres.
Il faut se dépêcher, la date limite est le 17 mars.

Jeu Concours de programmation de jeu libre pour la fête de l'Internet

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
2
jan.
2003
Jeu
Lu sur le site web du ministère de la Recherche et des Nouvelles Technologies :

Un concours de programmation de logiciels libres de divertissement.
Ce concours est destiné à promouvoir et faire reconnaître le savoir-faire et le talent de créateurs dans un secteur d’activité où l’imagination, la rigueur et la passion contribuent à la création de nouveaux emplois. Ouvert du 1er janvier au 22 mars 2003, à tout ressortissant de l’Union européenne, il sera doté de très nombreux lots attribués par un jury composé de professionnels de l’édition de logiciels de loisirs et du secteur de l’informatique.


Notons qu'il s'agit d'une pré-annonce, le réglement complet du concours devant être disponible bientot, et qu'il sera interessant de consulter nottament pour des précisions sur tous les langages autorisés ou encore sur les licences.
Mais avec une pareille annonce, on peut sereinement commencer à coder dès maintenant - car le délai n'est que de trois mois.
On ne peut que se féliciter de cette initiative, tant parmi les joueurs et les programmeurs de jeux que parmi les défenseurs du logiciel libre.

Presse Articles sur Linux et sur Mozilla dans Les Echos de lundi

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
19
juin
2002
Presse
Le supplément du quotidien Les Echos daté du lundi 17, présente en première page un article sur l'adoption de Linux auprès de certains studios d'animations de la MPAA. Le sujet est surtout traité d'un point de vu économique et financier, ie. des contrats qu'ont les studios avec HP et IBM, mais l'article rappelle aussi l'évolution de Linux comme ferme de rendu seulement vers les solutions actuelles 100% Linux.

Figure également une interview d'Ed Leonard (DreamWorks) assez élogieuses pour Linux est l'OpenSource. "Traditionnellement, nous sommes une industrie du secret (...), or Linux est une plate-forme « communautaire » qui, je l'espère, va nous forcer à communiquer sur la question de l'infrastructure technologique. Par exemple, notre application 2D Image Playback (...) est disponible dans le domaine public et peut servir de nouveau standard".


Petit bémol, la double page du journal présente aussi un studio, français lui, fier de prétendre avoir choisi MSWin car "On ne voulait pas prendre de risque quand à l'OS utilisé", comme quoi, en France, c'est pas encore ca...



Page 11 du même journal figure un article sur l'arrivée de Mozilla 1.0 et son influence dans la guerre des navigateurs. L'article est globalement bon, meme si le journaliste semble croire que Mozilla = Netscape (et prete ainsi des intentions bassement mercantiles à Mozilla). Retenons quand meme cette phrase pour le moins étonnante: « Les premiers utilisateurs apprécient tout particulièrement la fonction de navigation indexée ("tabbed browsing") qui permet de créer des liens entre les pages que l'on consulte lors d'une recherche en ligne ».

Petit détail amusant, une dépèche intitulée « Encore une faille dans les logiciels de Microsoft » est située juste à coté.

Presse Bernard Lang et Olivier Ezratty sur BFM

Posté par . Modéré par oliv.
Tags : aucun
0
1
oct.
2001
Presse
Ce matin, en écoutant BFM (96.4), je suis tombé sur l'émission grand publique "Ca va nous changer", dont les invités étaient Bernard Lang (INRIA, AFul) et Olivier "Vos enfants à la crèche attrappent des virus et vous n'y renoncez pas" Ezratty (Microsoft France) avec pour thème les logiciels libres.
Après avoir donnée une définition (trop orientée "programmeurs" à mon goût) du logiciel libre, et présenté quelques exemples (Linux, StarOffice (!), the Gimp), le débat a viré sur le pourquoi de l'impossibilité d'acheter un PC dualboot dans les grandes surfaces. Selon Ezratty (attention, c'est très fort !) : Parce que ça force les constructeurs à mettre deux disques durs. Bernard Lang de rappeller l'existence des contrats MS-Constructeurs, à demi mots confirmés par Olivier Ezratty.
On regrettera que le débat ait ensuite porté pour la n-ième fois sur la viabilité économique du logiciel libre (dont, somme toute, l'utilisateur se moque) plutôt que sur les aspects plus proche de l'utilisateur telle que l'importance de normes ouvertes ou la convivialité des interfaces. (Une malheureuse coupure infos ayant empeché Bernard Lang de répondre aux faux clichés donnés à ce sujet par Olivier Ezratty). Il a cependant pu répondre à la journaliste et son "C'est difficile à installer, parait-il", en rappellant l'existence "de distributions [breve explication] européennes telles que Mandrake ou Suse". Enfin, en réponse à Bernard Lang qui s'étonnait, que "nous", partisans de la concurrence, soyons traités d'anti logiciels "classiques" par lui, Olivier Ezratty a expliqué qu'avec 13% du marché du logiciel, Microsoft était pour la libre concurrence.
L'émission sera rediffusée à 15:06