Journal Sourcesûre, une plateforme francophone pour lanceurs d'alertes

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
12
5
fév.
2015

Le Monde, la RTBF, Le Soir et La Libre Belgique lancerons le 12 février 2015 une plate-forme pour lanceurs d'alertes :
Sourcesûre

La plate-forme utilisée est un logiciel libre (GNU Affero General Public) disponible sur github - globaleaks/GlobaLeaks et développé par HERMES Center for Transparency and Digital Human Rights qui développe aussi Tor2Web, GlobaLeaks et LeakDirectory (Je ne connaissez ni l'organisation, ni les projets)

Via « Source sûre », plateforme francophone pour lanceurs d'alertes

  • # Opensource ou quoi ?

    Posté par . Évalué à 8.

    Je trouve ça ridicule en 2015 de vouloir encore cacher ses sources !

    => [ ]

  • # En concurrents…

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/02/15 à 14:54.

    De manière assez proche (un Wikileaks décentralisé), il y a Slur et DarkLeaks. La différence c’est que ces deux derniers se basent sur bitcoin pour rémunérer les informations (dans le modèle GlobaLeaks les fuites ne semblent pas rémunérées)

    • [^] # Re: En concurrents…

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Seul le site web semble géré par lemonde.fr ; pour les sources du site web :

      proudly powered by GlobaLeaks, copyright by Hermes Center for Transparency and Digital Human Rights

    • [^] # Re: En concurrents…

      Posté par . Évalué à 6.

      La différence c’est que ces deux derniers se basent sur bitcoin pour rémunérer les informations

      Euh, dans quelle mesure ceci est-il différent de la corruption? Autant je peux trouver une certaine moralité quand un individu décide illégalement de diffuser un certain nombre d'informations détenues par une personne morale ayant autorité (employeur, administration…) parce qu'il pense que le public devrait les connaitre ; autant j'ai du mal à trouver quoi que ce soit de positif dans l'acte de rémunérer quelqu'un pour obtenir les mêmes informations. En particulier, ça mène au paradoxe total qu'une société plus démocratique ne peut émerger que dans un État corrompu….

      • [^] # Re: En concurrents…

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/02/15 à 16:22.

        Euh, dans quelle mesure ceci est-il différent de la corruption?

        La corruption, ce serait donner de l’argent à quelqu’un pour qu’il fasse quelque chose d’illégal.

        Dans le cas des lanceurs d’alerte, ce serait plutôt donner de l’argent pour révéler quelque chose d’illégal.

        Même s’il faut avouer que tout ce qui est donné comme exemple sur ces sites ne rentre pas dans la deuxième catégorie…

        autant j'ai du mal à trouver quoi que ce soit de positif dans l'acte de rémunérer quelqu'un pour obtenir les mêmes informations

        Selon les devs de Slur :

        It's estimated that 5% of the general population are psychopaths. Introducing financial incentive in an anonymous framework will produce a greater yield of leaked information than from say the ideology that drove patriots like Edward Snowden. For every idealist willing to selflessly sacrifice their freedom, assets and even risk their lives for a greater good, there are 1000 psychopaths willing to anonymously sell out their peers for material gain.

        Donc l’intérêt, c’est plus de secrets qui fuitent. La question bien sûr étant : veut-on que plus de secrets fuitent ?

        • [^] # Re: En concurrents…

          Posté par . Évalué à 3.

          Donc l’intérêt, c’est plus de secrets qui fuitent. La question bien sûr étant : veut-on que plus de secrets fuitent ?

          Ça dépend?

          Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: En concurrents…

            Posté par . Évalué à 3.

            Ça dépend de qui et de quoi, et c'est bien ça le problème… tant que c'est spontané, on peut imaginer que les gens font ça par honneur ou par devoir (ou éventuellement pour être reconnus, ou simplement pour nuire à quelqu'un). Quand c'est pour du pognon, c'est glauque, quand même…

            Je ne suis pas naïf au point de penser que toute vérité est bonne à dire, et j'avoue que je ne comprends pas les raisons qui poussent à penser le contraire. Révéler la couverture de nos espions en Irak ou en Syrie par exemple, ou l'identité d'agents infiltrés dans BokoHaram, erk. En plus, c'est presque un meurtre, de faire ça.

            • [^] # Re: En concurrents…

              Posté par . Évalué à 2.

              Je ne suis pas naïf au point de penser que toute vérité est bonne à dire, et j'avoue que je ne comprends pas les raisons qui poussent à penser le contraire

              Personne n’a prétendu ça.

              La question c’est vaut-il mieux plus de fuites, dont des trucs légitimement dérangeants pour ceux qui gardaient le secret (bon exemple pour l’identité des agents de renseignements infiltrés), ou moins de fuites dont des trucs qui auraient du légitimement fuir ? (je pense à ça par exemple, les infos auraient-elles fuitées si les hackers pensaient pouvoir se faire poursuivre pour ça ?)

              Je ne prétend pas avoir la réponse, mais ça signifie que je ne suis pas non plus sûr que ce soit une mauvaise chose dans l’absolu. Oui, il y aura peut-être des morts à cause de révélations. Maintenant, les assassinats politiques c’est toujours d’actualité (coucou Poutine, coucou Kirchner). Et on se doute que Snowden a dû bien se couvrir les fesses avant de révéler quoi que ce soit, genre « si je crève, il y a des choses encore pire qui vont sortir »), et si ce projet permet de rendre bien plus risqué ces « solutions » (en augmentant la probabilité de fuites), ça peut être une bonne chose.

              De même, on peut imaginer des affaires moins dramatiques mais problématiques (genre une basse vengeance d’un employé qui coule sa boite en filant tous les contrats commerciaux à un client), mais on peut imaginer leur symétrique, genre la fuite sur les pratiques illégales d’une entreprise (genre corruption).

              tant que c'est spontané, on peut imaginer que les gens font ça par honneur ou par devoir (ou éventuellement pour être reconnus, ou simplement pour nuire à quelqu'un). Quand c'est pour du pognon, c'est glauque, quand même…

              Je vois pas en quoi « pour du pognon » c’est plus glauque que « pour être reconnu » ou « pour nuire à quelqu’un ».

              Pour moi « pour nuire à quelqu’un » est significativement plus glauque que « pour du pognon ». Mais bon, on est plus dans la moralité personnelle là je pense :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.