• # Re: BSD expliqué aux linuxiens

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Loin de moi de vouloir lancer un troll BSD/Linux, mais j'aurai tendance à penser (en simplifiant un peu) que les dévellopeurs du libre utilise le système à l'image de la licence à laquelle ils distribue leurs oeuvres....
    entendez Licence GPL / Licence BSD ( je simplifie volontairement sachant qu'il y'a bcp de vraiantes...)...

    Personnellement c'est du GPL, je prefere que le savoir soit partagé et qu'il y est un retour....

    chacun ses gouts.....


    M.
    • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      je prefere que le savoir soit partagé et qu'il y est un retour....

      s/prefere/préfère/
      s/est/ait/
      s/..../.../

      On dirait que tu as bien besoin que je partage mon savoir.
    • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

      Posté par . Évalué à 3.

      ben oui, c'est bel et bien la licence qui fait que je ne contribuerai jamais a un projet BSD.
      Je ne discute pas les qualités des logiciels BSD. Il est simplement hors de question que quelqu'un puisse s'approprier mon travail sans me retribuer.

      C'est tres curieux que ce bon article n'en parle pas.
      • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est tres curieux que ce bon article n'en parle pas.

        Parce qu'on parle de BSD en tant que station de travail et non en tant que licence ! Rien ne t'empêche d'utiliser un système BSD et de développer en GPL* ou pour GNU/Linux...

        * Yen a même qui développent sous Windows !
        • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

          Posté par . Évalué à 0.

          Tu ne peux pas participer à un projet BSD (ou licence approchante : XFree, Apache, MIT...) si tu ne veux pas laisser la possibilité que quelqu'un récupère ton travail.
      • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

        Posté par . Évalué à 2.

        Il est simplement hors de question que quelqu'un puisse s'approprier mon travail sans me retribuer.

        petit égoïste :-)
      • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

        Posté par . Évalué à 6.

        Je ne discute pas les qualités des logiciels BSD. Il est simplement hors de question que quelqu'un puisse s'approprier mon travail sans me retribuer.


        Super. Si tu contribues à un logiciel sous la "sacro-sainte" GPL, c'est pareil. Si je distribue ce projet moyennant finance, je me ferai des sous sur ton dos, donc sans "te rétribuer". La licence BSD est une licence libre à part entière. Ce n'est pas une sous-licence. Libre != gratuit.
        • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          On est quand même bien d'accord que sous licence BSD, ton code peut se voir "enfermé" dans quelques évolutions ("produits") non libres, n'est-ce pas ?

          Sous GPL, ce n'est pas le cas... Ceux qui utilisent ton code son obligés de partager ce qu'ils en font, de la même manière que toi. Et moi, je trouve ça "normal"(naturel, logique, ...) C'est aussi (amha) le moyen de "travailler" pour le projet GNU et "rien d'autre"...
        • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

          Posté par . Évalué à 2.

          Super. Si tu contribues à un logiciel sous la "sacro-sainte" GPL, c'est pareil.

          Absoluement pas, tu obtient en retour les contributions des autres, tu peut en profiter, avec la BSD tu peut très bien n'avoir accès à certaines contributions apportées à tes projets que moyennant finance et sans pour autant avoir accès à la source, autrement dit t'es un bonne poire, tu donnes et on ne te rend rien, la GPL te protège de ça.
          • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

            Posté par . Évalué à 3.

            Disons que c'est une différence de mentalité. Si tu choisis une licence BSD, tu es plus dans le stéréotype:

            "Je fais évoluer l'informatique en permettant à n'importe qui de faire ce que bon lui semble de mon produit [de qualité], si quelqu'un réutilise mon code dans un projet fermé, mon projet aura toujours l'avantage d'être ouvert."

            Un gplien peut être vu comme : "Je fais évoluer le projet GNU mais je suis tellement fier de mon code [tant exeptionnel/original] que je ne permet à personne de l'utiliser comme bon lui semble".
            • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

              Posté par . Évalué à 1.

              [+++]

              Il ne faut pas croire que "voler" du code BSD (ou MIT, X11, ZLIB, Apache, ...) soit simple et peu couteux. Ce n'est que difficilement "tout bénef".
            • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              BSD : Je fais évoluer l'informatique ... mon projet aura toujours l'avantage d'être ouvert.
              gplien : ... mais je suis tellement fier de mon code [tant exeptionnel/original] que je ne permet à personne de l'utiliser comme bon lui semble...

              Ha ben maintenant, c'est claire au moins :)

              Trop gros le troll, passera pas...
            • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

              Posté par . Évalué à 0.

              La GPL ne se limite pas au projet GNU. Microsoft a parfaitement le droit de reutiliser du code GPL, s'il se conforme a la licence.

              Maintenant, du code GPL offre deja beaucoup plus de possibilite a l'utilisateur que du code proprietaire. Apres ca je ne vois pas pourquoi je permettrait a des gens de reutiliser mon code, s'ils ne sont pas capables d'offrir la meme possibilite.

              Si je fais du code GPL c'est parce que je pense qu'offrir ces libertes aux utilisateurs est important. Comment des gens qui font du code proprio pourraient demander a pouvoir reutiliser du code ecrit gracieusement par un autre ?

              Au fait, les contributions faites en licence BSD ne font pas avancer autant l'informatique qu'en GPL, car en se basant dessus on peut ameliorer des logiciels en gardant tout le savoir pour soi.
        • [^] # Re: BSD expliqué aux linuxiens

          Posté par . Évalué à 0.

          J'ai dit "s'approprier" pas utiliser ni encore moins distribuer.

          Que tu fasse du blé en distribuant mon soft GPL , grand bien te fasse. Distribuer c'est du boulot. Mais si tu le modifie pour l'ameliorer, pour avoir une plus-value par rapport a d'autres , tu doit me donner tes modifs ainsi qu'aux autres. Et nous laisser les utiliser. Tout le monde profite du travail de tout le monde. Et donc ta distribution ne vaudra que la quantité de travail et de savoir-faire que tu auras mis dedans par rapport a ce qu'on pourra trouver tout nu sur le web.

          Avec BSD tu n'es pas obligé. Je reste l'auteur du code mais tu n'as aucune contrainte. Tu peux faire des modifs crucialles (corrections de bugs ou de failles de securite, interface de commande, etc) et les garder pour toi pour les vendre tres cher. Certains diront que c'est normal, l'experience ca se paie. Mais ca n'encourage pas la participation sauf qd il s'agit d'un soft indispensable comme apache ou xfree.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.