Journal Début du Google Summer of Code 2012

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
14
27
mar.
2012

L'édition 2012 de "Google Summer of Code (GSoC)" est lancée, c'est l'occasion de rappeler le rôle et l'utilité du GSoC, notamment pour le monde du libre.

L'été sera chaud

Cet été encore, Google propose aux étudiants de coder pour des logiciels libres ("GCC", "Kernel.org", etc.) contre rémunération (5000 USD). C'est aussi l'occasion de mettre la main à la pâte au code d'un projet libre avec un travail conséquent bien souvent sans commune mesure avec les projets abordées pendant les études. Cela permet entre autre de faire découvrir le mode de développement du libre au plus grand nombre tout en assurant un accompagnement privilégié de l'étudiant par un ou plusieurs membres du projet.

De plus, même si l'encadrement des étudiants GSoC demande un investissement important au niveau humain, la beauté du GSoC réside non seulement dans le fait de faire avancer le développement d'un projet, mais surtout de faire émerger de nouveaux contributeurs faisant ainsi vivre le monde open source.

Participer au GSoC correspond à un travail saisonnier à temps plein. Le principe étant qu'il vaut mieux avoir un travail en relation avec ses études :

"Flip bits, not burgers."
traduction libre: "Il vaut mieux retourner des bits que des steaks."

Or, il est bien difficile en ce moment de trouver un travail d'été en informatique avant d'avoir terminé ses études. En cela, le GSoC est une véritable opportunité pour acquérir de l'expérience, tout en ayant une paye adéquate.

D'ailleurs on peut tristement constater (c.f. GSoC-FAQ) qu'il est toujours nécessaire de préciser qu'il n'est pas inhabituel d'être payer pour un travail : même si ce travail est en open source, cela reste un travail !

Les candidatures sont ouvertes dès aujourd'hui

De même que le travail est un temps plein, la candidature est aussi déterminante et complète que pour une embauche dans une entreprise lambda:

  • Formulaire en ligne servant de C.V. et lettre de motivation.

  • Échange avec les membres du projet (par le site de GSoC, list de diffusion ou canal IRC du projet), servant d'entretien d'embauche.

  • Test de compétences avec des tâches rapides ("teaser tasks") pour voir la capacité du candidat à comprendre le projet, la maîtrise du langage de programmation, etc.

  • # L'OSGeo cherche des étudiants

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Bonjour,

    A noter que l'OSGeo, association qui chapeaute les projets libres dans le domaine des systèmes d'information géographique a été sélectionnée comme organisation pour le GSoC 2012.

    Nous recherchons des étudiants pour participer aux projets proposés (ou le votre).

    Une liste des projets possible est disponible ici :
    http://wiki.osgeo.org/wiki/Google_Summer_of_Code_2012_Ideas
    Par exemple pour le projet MapServer :
    http://wiki.osgeo.org/wiki/MapServer_2012_SOC_Ideas

    N'hésitez pas à vous renseigner et proposer votre candidature, sur les mailings list du projet concerné, ou bien sur la liste du GSoC de l'OSGeo, ou la liste francophone :
    http://lists.osgeo.org/mailman/listinfo/francophone
    http://lists.osgeo.org/mailman/listinfo/soc

    Ne tardez pas, les candidatures sont ouvertes jusqu'au 6 avril et il y a un dossier à monter.

    Les projets dans le domaine des SIG sont en général assez sympas, et c'est un secteur en pleine croissance, avec des outils libres très intéressants.

    On me glisse également que PostgreSQL cherche également des étudiants :
    http://www.postgresql.org/developer/summerofcode/

    A vous !

  • # C'est bon, mangez en !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    À tout point de vue (compétence en code, rencontre, employabilité, fun), c'est vraiment une bonne expérience !

    Si vous remplissez les conditions, lancez vous !

  • # Statut de X.Org?

    Posté par . Évalué à 3.

    Au dernière nouvelle, ils n'avaient pas été accepté comme organisation mentor ce que je trouve plutôt surprenant quand je vois la liste de ceux qui sont acceptés..

    • [^] # Re: Statut de X.Org?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Alors, j'en ai discuté avec quelques personnes de la board X.org et la fondation est prête à financer des étudiants via le programme X.org Endless Vacation of Code.

      Pour l'instant, seule une personne a profité de ce programme. Si vous êtes intéressés:
      - http://www.x.org/wiki/SummerOfCodeIdeas
      - http://www.x.org/wiki/XorgEVoC

      Comme vous pouvez le voir, je propose de mentorer deux sujets, si vous êtes intéressés par bosser sur Nouveau, vous savez qui contacter ;)

  • # Teaser tasks

    Posté par . Évalué à 1.

    Est-ce qu'il est possible d'avoir accès à ces teaser tasks (avec corrigés si possible) ?
    Je ne peux pas m'inscrire (peu de temps de vacances cette année), mais j'aimerais bien pouvoir évaluer mon niveau, voire l'améliorer en regardant les solutions à ces épreuves.

    • [^] # Re: Teaser tasks

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Chaque projet peut disposer de ses propres "teaser tasks". Par exemple, Jitsi qui participe au GSoC sous la tutelle de la "XMPP Software Foundation (XSF)" met en ligne les "teaser tasks" suivants :

      Ces tâches sont de petits projets (quelques fois de plus gros pour les gourmands) qui sont souvent sur la liste des tâches courantes du projet. Il n'y donc pas de correction, mais si quelqu'un propose un patch utile, ce dernier sera intégré au projet. De plus, si cette même personne soumet une candidature au GSoC, il aura plus de chance d'être sélectionné. En effet, cela permet de voir si une personne est capable d'étudier un code et de le comprendre au point de pouvoir y contribuer.

  • # précision : ouvert pour les candidats

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Hello,

    Le GSOC suppose d'avoir des organisation "mentor" sur des sujets, puis des candidats qui veulent coder sur ces sujets.
    Ce qui vient d'ouvrir, c'est la phase "candidat codeur". La phase "candidat mentor" est terminée (hélas, j'aurais bien proposé qqc… )

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.