Journal Debian revient à la glibc

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
40
19
juin
2014

Cher journal,

Il y a quelque temps, agacé par le comportement du mainteneur de la glibc et du fonctionnement du développement de celle-ci, Debian avait décidé de changer de bibliothèque C de base pour l'eglibc. Récemment, ils ont décidé de revenir sur la glibc, le mainteneur est parti et le steering committe s'est dissout. L'ambiance est redevenue bonne et les patchs nécessaires du point de vue de la distribution y sont appliqués. eglibc est donc morte, n'ayant plus de raison d'être et la glibc se retrouve dans Debian Experimental. Pour plus de détails, je vous conseille ma source.

  • # eglibc is dead

    Posté par . Évalué à 3.

    Récemment, ils ont décidé de revenir sur la glibc, le mainteneur est parti et le steering committe s'est dissout.

    Il n'ont pas forcement eu trop le choix. Les personnes a l'origine de eglibc pousse pour un retour vers glibc :
    http://www.eglibc.org/home

    EGLIBC is no longer developed and such goals are now being addressed directly in GLIBC.
    […]
    This is the final release branch of EGLIBC; users and developers should now move back to GLIBC and develop it as needed in accordance with the goals of EGLIBC.

    • [^] # Re: eglibc is dead

      Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 19/06/14 à 21:17.

      C'est pour ça que je disais que

      eglibc est donc morte

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: eglibc is dead

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Et donc (hihi) tu as du mal avec les opérateurs logiques.

        "Debian abandonne eglibc donc eglibc est morte" c'est pas exactement la même chose que "eglibc est morte donc Debian abandonne eglibc"…

        • [^] # Re: eglibc is dead

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Pas du tout, glibc est redevenu un lieu de contribution agréable et donc eglibc est morte.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: eglibc is dead

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            En réalité, pardon de vous contredire, mais j'ai plutôt l'impression que ce qui se passe c'est que comme l'eglibc est morte, debian va utiliser la glibc.

            • [^] # Re: eglibc is dead

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Et eglibc est morte parce que la glibc est de nouveau utilisable. Si le retour à la glibc n'était pas envisageable, on aurait sans doute vu une reprise de l'eglibc (les développeurs de cette dernière n'ont pas arrêter parce qu'ils en avaient marre mais parce que ça n'avait plus d'intérêt).

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: eglibc is dead

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Il faut arrêter de dire des conneries quand même. Le mainteneur de la glibc bloquait pleins de choses, il y a donc eu un fork au bout d'un moment car certains développeurs étaient exaspérés. Debian a alors basculé sur egilbc car Debian supporte bien plus d'architecture que les autres grosses distributions… Debian ne fait pas cela pour s'amuser !
              Puis le mainteneur principal de la glibc a été changé, les développeurs du fork ont tout fait pour ré-intégrer leur patch et re-fusionner, parce que ce n'était pas, depuis l'origine, un fork pour le plaisir. Il était logique pour Debian de revenir sur la glibc qui n'est pas l'ancienne glibc mais la fusion des deux projets !
              On a connu la même chose il y a plus de 10 ans avec egcs, un fork temporaire de gcc, car les choses étaient bloqué du coté de gcc. La encore, la famille s'était réuni. Pour moi, ce sont deux cas de bonnes nouvelles, on fork pour des problèmes de personnes et de blocage, avec le temps, les choses s’apaisent notamment car les Hommes changent, et on remet alors de l'énergie pour re-fusionner. C'est un super exemple de modèle social qui permet de gérer les conflits mais d'aller tout de même de l'avant.

            • [^] # Re: eglibc is dead

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Je dois reconnaître que j'ai complètement raté mon second degré.

              • [^] # Re: eglibc is dead

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                En réalité, pardon de te contredire, mais j'ai plutôt l'impression que ton second degré a été mal compris.

                blog.rom1v.com

                • [^] # Re: eglibc is dead

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  En fait, il a raté sont second degré et donc il a été mal compris.

                  • [^] # Re: eglibc is dead

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Bien au contraire, il a été mal compris et donc son second degré est raté.

                    /Mode "Deschamps"

                    • [^] # Re: eglibc is dead

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Mais pas du tout Dupond, c'est parce qu'il a été mal compris que son second degré est raté.

                      blog.rom1v.com

                      • [^] # Re: eglibc is dead

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Je dirais même plus, c'est parce qu'il a été raté que son second degré est mal compris.

                        • [^] # Re: eglibc is dead

                          Posté par . Évalué à 8.

                          Mais vous n'y êtes pas du tout, c'est parce qu'il est au second degré que son compris a été mal raté.

            • [^] # Re: eglibc is dead

              Posté par . Évalué à 5.

              Je crois plutôt que l'eglibc est morte et donc l'eglibc est morte.

  • # Et les avantages de l'eglibc ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Et quid de la configurabilité, portabilité et amélioration en cross-compilation ? est-ce que tout ça à été mergé dans glibc ?

    • [^] # Re: Et les avantages de l'eglibc ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Oui, il n'y a plus de plateforme officielle et de "port", tout est au même niveau. Je cite ma source:

      At the end, we ended up with only 5 missing patches from the EGLIBC tree:

      • Installation of *_pic.a files for use of mklibs in debian-installer
      • Dynamic reload of /etc/resolv.conf
      • Installation of headers during bootstrapping
      • Workarounds for PowerPC 8xx CPUs
      • Access to FPSCR on SH4

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Suite à un vieux bug qui est enfin cloturé

    Posté par . Évalué à 10.

  • # Une bonne mentalité

    Posté par . Évalué à -2.

    Voila une nième preuve que Debian (entendre les gens qui font vivre Debian) assurent. Ils savent se remettre en question et s'adapter quand c'est nécessaire ou revenir sur des décisions quand elles n'ont plus lieu d'être, bravo à eux.
    Oui je les ad Mir.

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # en parlant de libc musl

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai découvert il y peu de temps musle http://www.musl-libc.org/
    La lib est passé en version 1.0 il y à peu de temps. Il était visiblement temps pour la glibc de revenir dans la course car la concurrence arrive.

  • # Espéranto

    Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 20/06/14 à 15:43.

    Je ne sais pas comment Debian se débrouille pour ajouter la prise en charge de l’espéranto dans l’eglibc (ou si c’était de base?), mais ça serait bien si, avec tout le monde qui revient bosser sur la glibc, ça pouvait être ajouté.

    Rapport de bug pour la glibc

    Je ne sais pas si c’est lié à Arch Linux, mais utiliser la locale espéranto (après l’installation du paquet non-supporté esperanto-locale) provoque des bugs dans Firefox (la version OpenSUSE de Firefox patchée pour s’intégrer mieux dans KDE ne s’intègre plus du tout), Pidgin (plus de correction orthographique, l’entrée correspondante dans le menu au clic-droit disparait), Qt (essayer de taper œ ou la touche morte / ne fait rien, l’accent circonflexe qui est parfois directement affiché au lieu d’agir comme une touche morte), et sans doute d’autres.

    Donc à un moment je me dis que les bugs causés par une locale spécifiques, en 2014, ça fait un peu tâche.

    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Espéranto

      Posté par . Évalué à 10.

      Tu peux pas parler anglais comme tout le monde au lieu de vouloir a tout prix faire l'intéressant avec ta langue que personne ne parle en dehors de quelque anarchistes arriérés ?

      Va te laver hippie !

  • # OSEF

    Posté par . Évalué à -5.

    De toutes façons, debian = eglibc = mort.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.