Journal Aujourd'hui c'est la "Journée mondiale contre les brevets logiciels"

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
12
24
sept.
2009
Cher journal bookmark,

Aujourd'hui c'est la Journée mondiale contre les brevets logiciels.

Cette journée a été décidé le 2 septembre 2008 à Bruxelles par ~80 entreprises et associations et qui ont monté le site/pétition http://stopsoftwarepatents.org/

En ces temps de crise, de méchants bonhomme qui savent pas quoi faire de leurs munitions et de peste^Wmaladie, il ne faut pas oublier que les lobbyistes continuent à besogner tranquillement, pour qu'un jour l'on entende dire : « Je suis assez sceptique et réservé sur l'inutilité des brevets logiciels. Car le prix^W^W cela va relancer la croissance et l'innovation. »

PS : Ne comptez pas sur les journalistes pour vous prévenir de l'adoption de certains amendements qui passeraient "en douce" : ils n'arrivent pas non plus à les voir quand ça les concerne directement.


Voir aussi :

Bonne journée !
  • # Annefer

    Posté par . Évalué à 6.

    "
    Le journaliste devient un "collaborateur" multi-supports

    Hadopi remet les choses à plat. Désormais, un groupe de presse pourra exploiter à sa guise la contribution d'un journaliste, sans avoir à lui demander son accord, ni lui accorder de rémunération complémentaire. En termes juridiques, le journaliste cède ses droits d'auteurs à "l'organe de presse, ainsi qu'à l'ensemble des déclinaisons du titre, quels qu'en soient le support, les modes de diffusion et de consultation" (Art. L 132-35). "

    Ca veut dire qu'on va encore avoir plus de cliches , plus de stereotypes , plus de propagandes en tout sens , en tout lieu et en tout temps . Annefer ,longue vie aux parefeux d'openoffice .
    • [^] # Re: Annefer

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bonsoir,

      un groupe de presse pourra exploiter à sa guise la contribution d'un journaliste, sans avoir à lui demander son accord, ni lui accorder de rémunération complémentaire.

      Donc Courrier-international va pouvoir réduire ses frais... puisque leur principe est essentiellement de reprendre des articles de d'autres journaux, ce qui leur permettait de ne verser qu'un compensation réduite au rédacteur original (l'article ayant déjà été publié).

      ça devient floue pour moi soudain.

      A bientôt
      Grégoire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.