Journal Linux sur les bateaux gris

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
28
30
mar.
2012

L'hebdomadaire Le Marin, spécialisé dans le monde maritime, vient de publier dans son numéro 3377 du vendredi 30 mars 2012 un dossier consacré à l'électronique marine. Autrement dit, une informatique doublement embarquée… Tous les secteurs professionnels sont abordés (pêche, commerce, yachting et militaire).  Pour les bateaux gris (la couleur des navires militaires !), la page 32 est passionnante quant aux cycles de développement des systèmes de combat, la déception vis à vis des fournisseurs de l'industrie privée et surtout : on y parle de Linux, réputé pourvoir tourner quatre mois sans planter ! On peut se procurer cette publication dans les maisons de la presse du littoral ou bien, pour les parisiens, dans un kiosque donnant sur les quais de la gare Montparnasse.

  • # et les autres,? ils crevent ?

    Posté par . Évalué à 0.

    …la presse du littoral ou bien, pour les parisiens…

    • [^] # Re: et les autres,? ils crevent ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      L'hebdomadaire "Le Marin" est une société soeur du quotidien Ouest-France et donc bénéficie de son circuit de distribution. Ce qui veut dire : l'ouest de la France d'abord et incidemment la gare Montparnasse qui dessert la Bretagne. Mais on trouve aussi "Le Marin" dans tous les ports (là où vivent la majorité des marins) , y compris sur le littoral méditerranéen et même aux Antilles.

      • [^] # Re: et les autres,? ils crevent ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ajout à mon précédent commentaire : si vous cliquez sur le lien du site du journal, vous avez la possibilité d'en acheter un exemplaire sous format électronique pour 2,20 € (je ne suis pas actionnaire chez eux!)

  • # Choix de la couleur.

    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 30/03/12 à 23:39.

    Pour les bateaux gris (la couleur des navires militaires !)

    C'est vrai ça, les navires militaires sont tous gris. Mais pourquoi pas bleu ? Ce serait mieux pour le camouflage, non ?

    J'imagine que le repérage visuel n'a que peu d'importance par rapport aux sonars et autres moyens de détection, mais je me pose vraiment la question…

    • [^] # Re: Choix de la couleur.

      Posté par . Évalué à 8.

      On a essayé de camoufler les bateaux mais sasfépu :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Camouflage_Dazzle

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: Choix de la couleur.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Excellente question ! En fait sur les bateaux guerriers il y a plusieurs tons de gris qui sont appliqués en des endroits précis (je m'en souviens pour en avoir appliqué quelques décalitres comme mataf pendant le service militaire). On peut y distinguer quand même un peu de bleu dans certains. Le gris se confond bien avec le ciel quand on regarde au niveau de l'eau et donc dissimule mieux la silhouette. Le gris est également la meilleure couleur pour un navire en escale dans un port. La nuit, par contre, la couleur qui rend invisible est une nuance de rose dite  "rose Mountbatten". Cette couleur a été employée sur une flottille de vedettes qui déposaient des espions sur la côte française lors de la deuxième guerre mondiale. Et c'est Lord Mountbatten qui en était le chef, d'où le nom de ce rose.
      Et contrairement à ce que l'on pense, le repérage visuel n'est pas démodé ! Le simple fait d'allumer un radar vous expose à recevoir un missile sur le coin de la figure. Par ailleurs il existe ce que l'on appelle les menaces asymétriques : l'ennemi peut être très primitif comme les pirates de l'océan Indien qui naviguent sur des petits canots rapides. Ce qui ne les empêchent pas d'être une menace sérieuse.

      • [^] # Re: Choix de la couleur.

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 31/03/12 à 00:11.

        Hey mais c'est une jolie couleur ce rose Mountbatten ! La folie du violet et le sérieux du gris dans une même couleur. Une sorte de "violet terne" :)

        l'ennemi peut être très primitif comme les pirates de l'océan Indien qui naviguent sur des petits canots rapides.

        Je suis pas sûr qu'ils soient si primitifs que ça. À mon avis l'utilisation du GPS et d'Internet ne leur est pas étrangère.

        • [^] # Re: Choix de la couleur.

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          À mon avis l'utilisation du GPS et d'Internet ne leur est pas étrangère.

          On ne doit pas parler des mêmes pirates. :)

          • [^] # Re: Choix de la couleur.

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 31/03/12 à 00:23.

            Je parle des pirates qui agissent vers les côtes somaliennes. Probablement que 80% d'entre eux ne sont même pas en mesure de comprendre ce qu'est Internet, mais il doit y avoir une poignée d'entre eux (les chefs) qui ont compris comment ça marchait, ne serait-ce que pour savoir quel bateau de croisière va passer dans le coin, et quand… Et pour communiquer entre eux.

            • [^] # Re: Choix de la couleur.

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Je confirme ! Internet est un outil de base pour la piraterie en mer ! Je vous renvoie à ce numéro du journal Le Marin qui en parle (page 27) Évidement cela suppose que l'on connaisse ce qu'est l'AIS (une sorte de transpondeur) et des développement très récent de ce système qui a est une révolution aujourd'hui pour les marins comme le fut jadis le radar. Le problème des pirates de l'océan Indien est que le personnel embarqué (qui est très primitif) a des chefs à terre qui, eux, sont très sophistiqués. Ils ont à bord de leur canot un GPS et un téléphone par satellite ce qui leur permet d'être renseigné depuis la terre. Mais un GPS, s'il vous donne votre position, ne vous aide pas à détecter les autres (sauf s'il embarque un aussi un récepteur AIS…). Un radar à bord nécessite une installation plus sérieuse au niveau technique. Dans la pratique, les canots rapides (et sans cabine) n'ont pas de radar.

            • [^] # Re: Choix de la couleur.

              Posté par . Évalué à 4.

              Flibbook, bientôt disponible sur votre mobile.

              The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Choix de la couleur.

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est pour attaquer la Grande Bretagne un jour de brouillard. N'importe quel jour en fait.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.