Journal Garmin Forerunner 110 sous Linux

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
19
6
nov.
2013

Le Forerunner 110 est une montre GPS pour la course à pied. Elle permet de récolter en temps réel des informations comme la position, la vitesse, l'altitude ou la cardiofréquence (avec une ceinture). Avec un pas de 5 secondes environ, la montre peut stocker autour de 180 heures de course. Garmin Forerunner 110

Afin de profiter pleinement du Forerunner, Garmin propose d'Uploader les fichiers stockées dans la montre sur leur site. Le produit affiche clairement sa compatibilité exclusive pour Windows et MAC car officiellement, on ne propose qu'un plugin pour IE ou Safari. Malgré tout, des plugins existent pour Linux. Par ailleurs les données sont facilement récupérables. Après avoir connecté la montre sur un port USB, une flash de 6M est détectée. Les fichiers se trouvent dans le dossier 'Garmin/Activities'. Et le site de Garmin permet d'Uploader manuellement les fichiers de données. On peut ainsi visualiser ses données sous forme de courbes avec pour le parcours une superposition avec une carte de Google, Bing ou OpenStreetMap.

Pour tout libriste qui se respecte, l'utilisation de l'application Web Garmin pose toutefois un problème. Elle collecte et centralise vos informations personnelles. Même si leur charte éthique est de bonne foi (TRUSTe), on sait tous que les passe-droits existent. Donc si vous ne voulez pas participer à la centralisation d'internet, la suite vous explique comment vous pouvez exploiter vous-même vos données.

Les fichiers de données des derniers produits Garmin sont au format FIT (Flexible and Interoperable data Transfer). C'est un format binaire normalisé au sein du protocole ANT. Le SDK est disponible sur leur site à l'intérieur duquel on peut trouver la documentation décrivant le format et des implémentations (C, C++, C# et Java) pour l'encodage et le décodage.

A l'aide de ces spécifications, Kiyokazu SUTO a développé une librairie Perl. Le programme fitdump s'appuie sur cette librairie et permet de récupérer tout le contenu du fichier.

Un petit script Awk permet simplement de convertir le tout dans un format CSV plus facilement exploitable.

./fitdump /media/GARMIN/Garmin/Activities/2013-10-31-13-05-43.fit | awk -f fit.awk > 2013-10-31-13-05-43.csv

Ensuite on peut afficher les données sous forme de graphes avec des outils libres. On peut imaginer une application Web comme celle de Garmin que chacun pourra héberger sur son serveur. Pour un application locale, voici deux exemples avec le célèbre GnuPlot.

# gnuplot -p -e "datas='2013-10-31-13-05-43.csv'" vitesse.plot

vitesse

# gnuplot -p -e "datas='2013-10-31-13-05-43.csv'" circuit.plot

circuit 2D
circuit 3D

Note : Le Forerunner 110 utilise le GPS pour fournir l'altitude. Dans le graphe 3D où le parcours se compose de deux boucles, on voit que les altitudes ne correspondent pas. Le GPS est connu pour étant peu fiable pour ce type de données surtout lorsque l'on se déplace. Un altimètre barométrique est préférable dans ce cas.

  • # Pytrainer

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'ai aussi une montre GPS de la marque Garmin (un modèle plus ancien) et j'utilise pytrainer. Je ne m'en sers pas très souvent, mais ça marche pas mal du tout. Ça permet d'avoir des cartes, des stats, des graphes, etc. Bref, ça peut valoir le coup d'essayer ;)

    • [^] # Re: Pytrainer

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Dans les autres logiciels libre il y a Golden Cheetah, un logiciel qui est un peu trop complet je trouve (puissance etc) et Turtle Sport

      • [^] # Re: Pytrainer

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci pour les infos.
        Golden Cheetah est orienté pour les cyclistes dont il gère certains capteurs spécifiques fournit par d'autres produits de Garmin (Edge XXX).
        Turtle Sport à l'air pas mal. Je vais aussi tester pytrainer.

  • # Rien à voir

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ça n'a pas grand chose à voir avec les scripts. Mais ça a quoi comme autonomie ce genre d'engin ? Et ça stocke la fréquence cardiaque pour une position donnée ?

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Rien à voir

      Posté par . Évalué à 4.

      Sur mon modèle (forerunner 405), l'autonomie est d'environ 7h. Il y a des modèles pour ultra-trailer qui tiennent plus longtemps. Ce qui est annoncé par Garmin est plutôt honnête.
      Pour la seconde question, sur la mienne, la réponse est oui.

      • [^] # Re: Rien à voir

        Posté par . Évalué à 2.

        c'est assez énorme ! j'ai plusieurs question :

        est ce que le GPS est suffisamment précis pour des mouvements sur un terrain de tennis ? d'après ton doigt mouillé

        peut t'on changer la fréquence d'enregistrement ?

        merci

        • [^] # Re: Rien à voir

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'utilise un forerunner 305 et j'ai plus ou moins 10h d'autonomie. C'est sûrement relativement précis pour observer des déplacement sur un cours de tennis. Mais vu que ton bras va te servir de balancier pour l'équilibre, je ne suis pas sur que ça soit une bonne idée. au niveau de la fréquence de capture, tu as le choix entre deux modes: toutes les secondes ou alors tous les changements de directions. Tu voudras probablement utiliser le mode 1Hz.

          • [^] # Re: Rien à voir

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            En foot (et dans d'autres sport aussi je suppose) ils utilisent des gps spécifique installé dans un "bikini" cf Zlatan

            Y a moyen de fabriquer un support pareil pour un garmin (edge au lieu d'une montre, pour être plus facilement inséré )

        • [^] # Re: Rien à voir

          Posté par . Évalué à 2.

          Le Forerunner 110 ne permet pas de modifier la fréquence d'enregistrement. D'après la réponse précédente, cela dépend donc des modèles.
          La précision du GPS doit se situer autour du mètre. Je ne pense donc pas que cela soit assez précis pour des mouvements sur un terrain tennis.

          • [^] # Re: Rien à voir

            Posté par . Évalué à 4.

            Si l'idée est d'analyser un match/entraînement de tennis, tu peux éventuellement coupler :

            • une montre de ce type pour les données biologiques
            • une solution de GPS amélioré (il y avait moyen avec RTK et deux Freerunners, un fixe et un mobile) pour du centimétrique

            Comme les horloges sont synchronisées par principe, tu peux recouper les deux sans souci.

    • [^] # Re: Rien à voir

      Posté par . Évalué à 3.

      Garmin annonce 8h pour le forerunner 110.
      Je n'ai pas utilisé la ceinture mais le fichier de données à l'air d'inclure les informations cardiaques en même temps que toutes les données GPS. Je rejoins donc PierreLM sur ce point.

    • [^] # Re: Rien à voir

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Merci à tous pour vos retours.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Presque rien à voir

    Posté par . Évalué à 3.

    Garmin fait mieux que polar pour l'échange des données

    J'ai une montre gps (modèle rc3 gps) acheter sur les conseils du vendeur sans trop penser à l'export des données.
    Et à part une détection de la montre en usb dans dmesg… point de salut, sinon bon appareil et bon support (capteur de FC défectueux remplacer en une semaine).
    Mes recherches sur internet ne m'ont rien donné de très bon (wine / virtualbox pour utiliser leur propre soft qui permet de récupérer les données et de les envoyer sur leur site web de gestion).

    Sous linux : http://code.google.com/p/polarhrm/wiki/rcx5_datalnk -> pas encore testé

    Si certains ont des infos là dessus, j'en profite pour faire ce petit détournement de journal ;)

  • # Protocole ANT de Garmin

    Posté par . Évalué à 3.

    Je vais profiter de ce thread pour demander si quelqu'un a une methode simple pour recuperer les donnees depuis une montre Garmin qui ne propose que "ANT" comme connecteur.

    Pour etre plus precis, je connais quelqu'un qui utilise Linux, mais sans etre vraiment technique. Cette personne a une montre Garmin forerunner 605, qui ne propose pas de simple cable USB, mais un dongle USB qui se connecte a la montre en utilisant le "protocole" ANT de Garmin. Pour l'instant, elle n'a pas reussi a recuperer ses donnees sur son PC, ce qui est assez frustrant.

    Des pistes ou des idees?

    • [^] # Re: Protocole ANT de Garmin

      Posté par . Évalué à 3.

      il y a des paquets garmin-ant-downloader et garmin-forerunner-tools au moins sous debian.
      Remarque, la dernière fois que j'ai tenté de récuperer mes données, ça n'avais pas marché.
      L'outil (qui utilise libusb en interne) n'arrivait pas à reconnaitre le dongle alors qu'il était reconnu avec lsusb.
      Après une petite séance de débogage, j'ai compris que le bogue était dans l'utilisation de libusb et que la méthode de lsusb fonctionnait mieux, j'aivais entrepris de porter le bouzin, mais sans succes… (faut dire aussi que si j'y avait passé plus d'une heure, j'aurais eu plus de chances…)
      Si tu as des nouvelles de ce front, ça m'intéressse (je referai peut-être une tentative un de ces 4)

    • [^] # Re: Protocole ANT de Garmin

      Posté par . Évalué à 0.

      Perso j'utilise ça et ça marche nickel avec une 310 XT (plus rapide à récupérer les fichiers que le plugin officiel Garmin sous Windows…) :
      https://github.com/Tigge/Garmin-Forerunner-610-Extractor

      Ensuite j'importe les fichiers sous TurtleSport et parfois sur le site de Garmin.

  • # Garmin Connect

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    L'application web officielle de Garmin est en fait excellente.
    Elle est deja tres bonne pour une utilisation personnelle. Tres simple a utiliser: un seul click pour ajouter la sortie depuis la montre, ensuite en bougeant le curseur de la souris sur la carte Google map on voit le curseur bouger sur les graphs d'allure et de frequence cardiaque. Les rapports disponibles sont plutot complets, chaque sortie peut s'exporter dans un fichier TCX, GPX ou Google earth.
    Et il y a en plus les possibilites 'sociales'. Je ne les utilise pas, mais plusieurs de mes amis les utilisent. On peut rendre des sorties publiques, ou les partager a des amis.
    Enfin il y a la gestion des calendriers, parcours, entrainements, objectifs. Parfois un peu trop simplistes, mais avec une excellente ergonomie.

    Ou je veux en venir?
    Je trouve l'appli web nettement meilleure que les differentes applis natives que j'ai pu tester, mais comme l'auteur du journal le dit, c'est proprietaire, nos donnees sont chez un tiers et ce n'est pas facile a utiliser sous Linux. En plus ce n'est disponible que pour les montres Garmin.

    Mais ce genre d'appli n'a pas l'air si complexe, a partir du moment ou on sait decoder les donnees provenant des montres (ce que fait la library proposee par le journal).
    A mon avis il serait tres interessant pour des developpeurs web a la recherche de bon projet de faire un clone libre, installable sur son propre serveur, en gardant des options de partage avec d'autres utilisateurs pouvant etre sur un serveur distant.
    S'il y a d'autres personnes interessees, je participerais tres volontier.

    Excusez l'absence d'accents dans mes commentaires, j'habite en Allemagne et n'ai pas de clavier francais sous la main.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.