Journal Ma participation au concours BoostYourCode 2012

Posté par . Licence CC by-sa
31
13
juin
2012

Sommaire

Bonjournal,
Je prends rarement ma plume pour t'écrire un mot, mais pour moi le grand jour approche.

Il y a quelques mois, je me suis inscrit au concours BoostYourCode. À vrai dire en m'inscrivant je me suis dis whoua j'ai trop envie de gagner une tablette tactile ! Et au final, je risque bien de gagner un boulot.
Tout d'abord le miniplan : je vais te présenter le concours puis mon projet et, en dernier, je t'invite à venir au salon Solution Linux le mardi à 14h salle MIRO pour assister à la remise des prix!

Le concours

Donc le concours est organisé pour la deuxième année consécutive par INRIA. Le but du concours est de permettre à un jeune diplômé de travailler pendant un an sur SON projet de logiciel libre.

Le candidat doit en effet présenter un projet informatique qu'il trouve novateur, utile et bien sûr un projet de logiciel libre ! C'est l'IRILL qui chapeaute le concours : le laboratoire openSource d'INRIA qui organise notamment la conférence FOSSA.

Mon projet

On a un problème avec les flux RSS. On en parle souvent par ici (voir journal d’avril). Les gens habitués au suivi de flux RSS les trouvent trop cools, mais les nouveaux arrivants n'y trouvent pas leur compte. On retrouve ces pauvres gens sur réseaux sociaux ou de microblogging.

Dans mon projet, je me suis focalisé sur un problème très personnel lié aux flux RSS : je veux agréger tous les sites que je visite (voire d'autres que je ne connais pas encore). Je veux avoir une interface claire qui puisse se rappeler de ce que j'aime et de ce que j'ai déjà lu. Mais en plus, je veux qu'elle trie les informations en les regroupant par catégories non pas en fonction du flux mais en fonction de chaque news.

Pour répondre à mon problème, j'ai profité d'un projet de fin d'études que j'ai réalisé dans mon école d'ingénieurs Polytech'Nice. Mon projet s'appelle ZeOntologyNewsExtractor (ZONE). Le prototype est visible en ligne (mais en pause…).

En fait, je me base sur les technos du web sémantique pour analyser chaque élément d'information et pouvoir le lier avec d'autres sources du web sémantique. Pour l'instant, les seuls liens existants se font vers la base géographique de l'INSEE et vers DBpedia (wikipédia mais avec la notion sémantique en plus).

L'avantage de linker avec l'INSEE est énorme car je peux grâce à lui demander à récupérer toutes les news parlant d'une région précise de France pour récupérer aussi toutes les news locales ne parlant pas forcément de la région. On peut imaginer le même genre d'interactions dans le domaine informatique.

Par exemple, je souhaite faire de la veille techno sur tout ce qui touche au web. Actuellement, j'irais suivre quelques flux qui parlent de ça de manière générale et n'aurais pas forcément tous les messages pointus liés à une thématique du domaine. Je vais donc passer par DBpedia pour avoir toutes les news qui sont liées à des notions de DBpedia liés au web.

Déroulement du concours

Maintenant, comment ça s'est passé : j'ai réalisé le prototype dans le cadre d'un projet scolaire. Ça m'a permis de faire un peu mûrir le projet et d'avoir quelques retours. À la fin du projet, on a publié un article scientifique ciblant uniquement la partie architecture logicielle.

Ensuite, je suis parti en stage et j'ai tout oublié pendant deux mois. Je me suis alors rappelé que le concours existait et j'ai demandé un peu d'aide à une enseignante de mon école pour avoir de l'aide sur la rédaction. J'ai soumis mon document au dernier moment…

Et puis un vendredi ensoleillé, j'ai reçu un mail m'annonçant que j'avais une semaine pour me préparer et pour aller présenter mon projet sur Paris. Quelle galère ! À ce moment-là, j'ai mailé quels amis, profs, thésards j’ai passé une semaine de folie à préparer les slides, les enchainements (et les questions). Enfin le vendredi est arrivé et j’ai pu présenter mon projet devant un bien joli jury composé de personnes de tous les domaines (scientifique, commercial, managment, spécialistes de buzzwords, openSource…).

Conclusion

Et nous voilà maintenant sur ce super journal et j’attends les résultats avec impatience ! La remise des prix aura lieu mardi prochain à 14h lors du salon Solution Linux en salle MIRO.

J'aimerais bien avoir des retours de la communauté pour voir ce que vous pensez du logiciel et si vous avez besoin de ce genre d'applis (qui va à mon avis bien plus loin que TinyTinyRSS dans la fourniture d'outil de veille techno).
Dans tous les cas, je serai présent sur le stand d'INRIA mardi en fin d'aprem et mercredi aprem pour parler de mon projet. (et sur le stand du RHIEN aux autres moments :) ).

Bisounal et à mardi (l’image qui sert à RHIEN)

NdMI (Note du modérateur Inria ;-) ) : Depuis 1 an, il y a eu un changement d'identité visuelle à/chez Inria, on dit « Inria » et non « L'INRIA ». Ce journal a été corrigé. D'ailleurs, devrait-on dire « à Inria » ou « chez Inria » ?.

  • # Bonne merde ;0)

    Posté par . Évalué à  1 .

    tout est dit

    L'acacia acajou de l'académie acoustique est acquitté de ses acrobaties. Tout le reste prend "acc".

  • # flURSS

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    On a un problème avec les flux RSS.

    Le problème n'est pas technique: les bons sites génèrent un flURSS avec du contenu, les mauvais ne font que balancer des liens pour que l'utilisateur clique et voit la pub associé.

    Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

    • [^] # Re: flURSS

      Posté par . Évalué à  3 .

      Personnellement, j'utilise mon agrégateur RSS comme un annuaire de liens. J'ouvre TOUJOURS les liens dans un navigateur, car je souhaite souvent lire les commentaires associés aux articles.

      • [^] # Re: flURSS

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Personnellement je fais un mix des deux suivant la provenance du flux. J'ai des flux RSS généraliste ou j'y lis que les gros titres, histoire de me tenir au courant, et des flux RSS où je lis toujours les commentaires (genre linuxfr, framablog etc…).

  • # NdM...

    Posté par . Évalué à  5 .

    NdMI (Note du modérateur Inria ;-) ) : Depuis 1 an, il y a eu un changement d'identité visuelle à/chez Inria, on dit « Inria » et non « L'INRIA ». Ce journal a été corrigé.

    Non seulement c'est très moche et inutilisable (bon après ce qu'ils ont pondu pour les nouveaux logos on est plus à ça près…); mais surtout de quel droit on modifie le journal de quelqu'un par ce que les termes qu'il utilise ne correspondent à ceux du parti ?

    Ça ne serait pas plus convenable de faire simplement un commentaire ? Et de laisser les gens s'exprimer comme ils veulent (et garder la version prononçable si ils le souhaitent).

    D'ailleurs, devrait-on dire « à Inria » ou « chez Inria » ?.

    Ca valait le coup de changer un journal…

    • [^] # Re: NdM...

      Posté par . Évalué à  2 .

      ça fait donc parti de leurs nouvelle identité! je me demandais ces derniers temps pourquoi tout le monde écrivait INRIA sans le l'. C'est très louche de l'écrire comme ça et j'ai du mal à cerner la logique.

      Merci pour les corrections quand même :p

      • [^] # Re: NdM...

        Posté par . Évalué à  1 .

        ça fait donc parti de leurs nouvelle identité! je me demandais ces derniers temps pourquoi tout le monde écrivait INRIA sans le l'. C'est très louche de l'écrire comme ça et j'ai du mal à cerner la logique.

        J'hésite pour la logique:

        • Justifier le budget d'un service communication, petits fours et paillettes,
        • Faire gagner du blé à la boîte qui a fait le nouveau logo (en le remplaçant par un autre logo aussi moche mais moins connu),
        • Faire disparaître le côté "Institut National", qui faisait trop service public sous le directoire Sarkozy. On a fait pareil au CEMAGREF qui est passé de Centre national du machinisme agricole à Irstea (Institut de recherche en…). De même, le CNRS, s'il n'a pas été renommé, a vu son logo changer pour perdre l'explication du sigle (Centre NAtional) et gagner une illisible devise à la sous Star-Trek, pour la modique somme de 40k€ (sans compter le changement de la signalétique).

        Au passage, Une jolie analyse du logo du CNRS à lire ici

  • # Félicitations Descl !

    Posté par . Évalué à  1 .

    Tu es encore sur Nice en ce moment ?
    Moi j'y suis jusqu'à fin juillet (stage à l'inria).

    Amitiés, mic

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.