Journal Nouvelles de toile libre, l'hébergeur à prix libre .

Posté par .
Tags :
18
21
avr.
2009
Cher jounal

DlLFP m'avait fait découvrir via la proposition d'entretiens ( https://linuxfr.org/interviews/19.html ) l'hebergeur à prix libre nommé toile libre (au fait ou peut on lire les entretiens ayant déjà eu lieu ? ) , pour ceux qui ne connaissait pas encore comme moi : "Nous sommes une association qui propose des services d'hébergement internet à prix libre, en n'utilisant que des logiciels libres. Nous essayons de fournir pour tous et avec tous, des services plus ou moins rares sans soucis de rentabilité." ,
(...) Le prix libre, c'est tout simplement le modèle financier citoyen qui dit que le prix est choisi par l'utilisateur. Il donne alors ce qu'il veut, ce qu'il peut, et ce qu'il pense que cela vaut et mérite.
(...) Chez Toile-Libre, il est important de savoir que vous êtes traités de la même manière que vous donniez 1 euro par an, ou 1000. Il n'y a aucun favoritisme parmi les membres. On fait de notre mieux, que vous ayez donné de l'argent, ou pas.C'est une manière de respecter les gens et de ne pas les juger et traiter en fonction de leurs revenus et de leurs "rang" dans cette société de classes.


Aux dernières nouvelles , toile libre est devenu un opérateur indépendant , est sur la voie de proposer du VPN , et va organiser une réunion extra ordinaire pour faire modifier ses status . Mais la newsletter de zero en parlera mieux que moi :

"
Bonjour à tous,

Vous recevez ce mail car vous hebergez vos services chez Toile-Libre, hébergeur indépendant, neutre, associatif et à prix libre. Nous pensons utile à ce jour de communiquer sur plusieurs sujets importants et de faire une sorte de bilan des derniers mois.

Tout d'abord, nous avons atteint nos objectifs au niveau technique. Notre plateforme est stable, performante, et robuste. Nous avons appris de nos erreurs, et fournissons à ce jour un service très correct. Au niveau de l'indépendance, nous avons également beaucoup avancé, nous sommes à présent notre propre opérateur ce qui nous donne une réelle indépendance au niveau d'internet. L'impressionnante progression(2) du nombre d'inscriptions (plus de 800 en 3 mois (1)) nous pousse à croire que nos choix et efforts ont portés leurs fruits.

Nous nous sommes également mis à fournir de nouveaux services ces derniers mois, tel que les listes de diffusions, ou encore les domaines mails. Le tout de manière automatisée ce qui permet de tenir l'afflux des demandes. Nous avons maintenant l'intégralité de la nouvelle plateforme hebergée sur des serveurs nous appartenant, placés dans des salles blanches dont nous avons l'accès physique.

Néanmoins, malgrès tous nos efforts, les finances de Toile-Libre ne permettent pas son évolution de manière satisfaisante, c'est pourquoi nous pensons utile de vous rappeler que Toile-Libre, c'est aussi vous. Le mode de fonctionnement à prix libre est attractif et osé de notre part, et c'est un contrat de confiance qui s'établit à l'inscription entre l'utilisateur et la structure. Le briser n'est pas une bonne idée car le service ne pourra pas tourner indéfiniment en roue libre. Nous avons près de 1200 euros par mois de dépenses et devons avoir l'équivalence en cotisation. Aujourd'hui nous en sommes encore loin et nos projets (voir plus bas) sont en phase d'attente, attendant un équilibre financier plus marqué. Le prix libre, c'est un mode de fonctionnement où vous êtes les héros. C'est vous qui choisissez combien vous donnez. La logique veut que ce soit en fonction de ce que vous pouvez, voulez et pensez que cela vaut, mais c'est vous qui en faites le choix. Toile-Libre vous remercie par avance de prendre ceci au sérieux et de considérer notre appel aux cotisations à sa juste valeur, ceci dans l'interet de tous.



Concernant nos projets, il y en a plusieurs :

Premièrement, nous souhaitons fournir d'ici quelques mois des connexions à internet aux membres le souhaitant. Par adsl, sdsl, voir par ftth. Ceci ne sera (malheureusement) pas sur la base d'un paiement à prix libre, le risque étant trop important pour notre structure, mais sur la base d'un tarif étaloné en fonction des revenus (probablement un tarif "normal" et un tarif dit "préférentiel" reservé aux moins aisés). Ceci est en discussion avec nos amis de FDN(4) et nous sommes dans l'attente de finances permettant de faire ceci. Fournir une connexion à internet nous permettra, comme le fait déjà FDN(4) de faire disposer à nos membres d'un accès neutre aux technologies de l'information, le tout en appliquant le minimum de filtrage autorisé par la loi pour des raisons éthiques évidentes, c'est à dire pour le moment, aucun. (voir plus bas)

Ensuite, nous envisageons de fournir des accès VPN, pour les membres souhaitant ne pas être filtré par leurs fournisseur d'accès à internet. Le gouvernement tend à obliger dans les mois à venir les fournisseurs d'accès à internet à filtrer leurs abonnés, dans des conditions non établies ou très larges. Nous suspectons celui ci de demander bridage de protocoles, dans l'espoir de filtrer un usage, ce qui revient à interdire le couteau et non pas le meurtre, comme le dit par analogie notre ami et président de l'association FDN, Benjamin Bayart(5). Heureusement le gouvernement semble ne pas toucher pour le moment les gentils fournisseurs de services que nous sommes :). C'est pourquoi nous souhaitons, fournir à nos utilisateurs une vraie connexion, si ce n'est directement, par le biais d'un tunnel chiffré entre votre machine et notre réseau, qui ne sera filtré ni par le gouvernement, ni par nos soins. Ce service est en test, mais nous attendons des finances permettant de prendre de la bande passante à internet moins cher pour ceci.

Enfin, nous envisageons de mettre en place des serveurs virtuels (vservers) pour les membres ayant un usage dépassant les possibilitées de la plateforme mutualisée. Encore une fois, cela sera fonction des finances de l'association. Ce service est néanmoins déjà en phase de test de notre coté.

Nous avons comme projets annexes de fournir des comptes shell à nos utilisateurs et/ou membres, de fournir des espaces de developpement svn/git/cvs, de fournir un espace de téléchargement à très haut débit, de fournir un espace d'hebergement de vidéos... L'avenir verra ce que nous aurons réussi à mettre en place :)



Outre la technique, la politique. Ces temps-ci sont marqués entre autres par le projet du gouvernement nommé "internet et création", plus communément surnommé Hadopi(6). Cette loi inquiétante met en place le filtrage d'internet, et crée une haute autorité à la botte des majors afin de couper les accès des internautes "multi-récidivistes" (sic) aux téléchargements d'oeuvres soumises aux droits d'auteur. Cette loi prévoit également de réprimer les citoyens pour "défaut de securisation de leur connexion" et de filtrer les points d'accès publiques par l'instauration d'une liste blanche de sites autorisés, réduisant une fois de plus internet au "web", et cassant une fois pour toute la neutralité du réseau internet. Tout cela dans des conditions plus que douteuses. Grace à une manoeuvre politique de l' "opposition", la loi a été rejetée temporairement au dernier moment, à l'Assemblée Nationale, après la commission mixte paritaire et approbation des deux chambres parlementaires. Evènement très rare qui n'a eu lieu que 3 fois dans la 5ème République. Le gouvernement relance le projet comme permis dans l'article 45 de la constitution, afin d'essayer de forcer le passage de la loi. Les discussions parlementaires sur celle ci reprennent donc à zero à partir du 28 avril à l'Assemblée. Nous venons de créer une liste de diffusion afin de tenir informé les utilisateurs le souhaitant. Pour s'y inscrire, envoyez un mail à politique@toile-libre.org avec pour sujet "inscription". Le collectif citoyen de la quadrature du net(7) lutte à plein temps contre ces lois, et effectue un travail considérable d'information auprès des quelques députés non-aliénés présents à l'Assemblée.


Pour terminer cette sorte de newsletter, nous encourageons tous les utilisateurs de toile-libre le souhaitant à s'inscrire à la liste aide@toile-libre.org, celle-ci ayant pour but de vous permette de vous entre-aider. Pour ceci, meme procédure que plus haut, un mail avec en sujet "inscription". Nous cherchons à mettre en place des outils développant la communication entre les utilisateurs de Toile-Libre.

L'avenir de Toile-Libre sera marqué prochainement par une assemblée générale extra-ordinaire auquels vous serez tous invités, afin de procéder à une modification des statuts.

Dans l'attente de vos réactions, remarques, propositions, avis, nous vous souhaitons une bonne fin de journée.


Pour Toile-Libre,
Arthur Fernandez.


1) http://semaphore.toile-libre.org/test/
2) http://pix.toile-libre.org/?img=1239624182.png
3) http://panel.toile-libre.org/
4) http://www.fdn.fr/
5) http://www.fdn.fr/Internet-libre-ou-Minitel-2.html
6) http://www.laquadrature.net/HADOPI
7) http://www.laquadrature.net/
"

Tiens je voterais bien pour que ca deviennent une dépeche dlfp et vous ?
source : http://www.toile-libre.org/fr
  • # je DETESTE les prix libres

    Posté par . Évalué à 10.

    oui, vraiment, ca me gonfle. Les reunions associatives, par exemple, où pour manger tu paie ce que tu veux, ça m'enerve. Je ne sais pas combien je dois donner, du coup je donne plus que tout le monde (enfin c'est que mon experience me prouve, quand je discute avec d'autres apres coup), et estimer le prix par moi meme me fait me triturer les meninges, vraiment, je desteste ça.
    • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Prochain coup ne donne rien alors :D =======>[]
    • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

      Posté par . Évalué à 6.

      ça plus le fait que permettre aux gens de déterminer eux mêmes le prix que vaut le service c'est s'exposer à une sous-capitalisation... pourquoi ne pas, tout simplement, proposer un tarif minimal correspondant au prix coutant réel de la prestation ? sans permettre des investissements à long terme en soi, ça permettrait de sécuriser l'existant en fournissant les fonds nécessaires au maintient du service… et tout ce qui est en plus permettrait d'investir et de faire évoluer le faire évoluer (le service).
      • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        ou à la limite, sans propose un tarif minimal, juste dire "ça coute tant par membres", et ensuite à chacun de donner en fonction de ses moyens, de ce qu'il juge etc..

        Mais c'est vrai que d'avoir au moins une idée du cout, c'est je pense indispensable.
        • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

          Posté par . Évalué à 1.

          oui, mais cette méthode n'apporte aucune sécurité quand au financement du service car, hélas, même en sachant ce qu'un service coûte, certains n'auront aucun état d'âme à donner moins...
          • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

            Posté par . Évalué à 4.

            Il y a quand même la possibilité de devenir "membre" de l'association pour 15€/an qui donne accès à un nom de domaine perso plus les droits relatifs à tout membre d'association.

            En tout cas merci d'avoir partagé avec nous la connaissance de cet hébergeur que je ne connaissais pas et qui a l'air intéressant (par exemple pour un site utilisant django).
            • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

              Posté par . Évalué à 4.

              Oui il propose aussi du python et du ruby , j'avais oublier de le mentionner
              • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

                Posté par . Évalué à 1.

                non, il ne prospose pas (encore) autre chose que PHP.

                À vrai dire, c'est prévu mais pas très haut dans la liste des priorités.
                • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ha bon , en fait suivant la page service :

                  * Accès FTP (webftp disponible)
                  * 1Go d'espace disque (extensible au besoin et sur demande)
                  * Bases de données Mysql et/ou Postgresql
                  * Hebergement de vos mails.
                  * Trafic non limité (dans la limite du raisonnable)
                  * Gestion de votre domaine (DNS) ou domaine gratuit ( votrechoix.toile-libre.org ) pour le web et les mails
                  * PHP 5.2.x, Ruby, Perl, Python
                  * Hebergement d'outils de développement (svn, cvs, git, ...)
                  * Hebergement de vos listes de diffusion
                  * Un support rapide par des passionnés sur notre réseau IRC et par mails
                  • [^] # Re: je DETESTE les prix libres

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    C'est les services à terme.
                    C'était plus ou moins disponible sur l'ancienne infrastructure mais sur la nouvelle effectivement, pour l'instant, c'est uniquement PHP/MySQL/pg.
  • # comment couler le projet

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    monter un flickr-like, youtube-like, une ferme de sites XXX bien référencés, un miroir de toutes les distribs, un pool NNTP avec les alt.binaries.* , un miroir WP, ...

    le gros problème de ce genre d'idées, c'est qu'elle ne sont viables qu'à tres petites échelles et tant que cela reste une solution confidentielle.

    dès qu'un zozo viendra avec comme objectif l'appat du gain, cela sera fini rapidement.

    La mort la plus lente et la plus douloureuse viendra des personnes de bonnes volontés qui auront du mal à accepter la réalité du prix du Mbps quand ils savent que pour 19€/mois tu as un serveur + 100Mbps chez OVH .

    Une petite infra réellement autonome coute vite chère en charge régulière ( LIR ( AS + PI ) + baies + BP + Ampere ), à cela s'ajoute le hardware à entretenir.

    Donc même sur un modèle associatif, le ticket d'entré est élevé.

    la seule possibilité viable est de faire grossir une structure associative déjà existante comme FDN, car les économies d'échelle se font avec du volume ; reste à inventer un modele de sous-traitance associative :)
    • [^] # Re: comment couler le projet

      Posté par . Évalué à 1.

      Réponse courte:

      man quota
      • [^] # Re: comment couler le projet

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        ta réponse me fait doucement sourire :)

        1Go de disque c'est largement suffisant pour poser pas mal soucis.

        avec 1Go, tu ne livres pas ton contenu vendable ( souvent tu n'en as pas mais tu est affilié ), mais tu colles sans soucis la partie présentation de ta ferme de sites X.

        Tu n'as pas de photos non plus ( d'un autre coté, tout ca est chez ton fournisseur de contenus ), juste du code PHP, de la skin et quelques caches de flux XML pour savoir quel contenu est dispo chez quel fournisseur.

        Pour un flickr ou un youtube, tu colles ton code ( le truc qui bouffe du CPU ) dans ton 1 Go, et pour le reste, tu livres avec du Amazon S3 ( et parce que tu n'es pas finaud ou tu es vil, ton code PHP fait office de proxy à la livraison depuis le S3 dans l'esprit echo @file( ); ).

        Pour le mirroir WP, on est pas loin non plus de la meme stratégie ...

        je te concede pour le le coup du pool NNTP, et des mirroirs de distribs ( quoi que juste en HTTP, on revient encore aux fondamentaux précédents ).
        • [^] # Re: comment couler le projet

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu m'as l'air bien au courant :p

          Au cas ou le domaine t'interesserait : http://jobs.perl.org/job/10462 :p

          Plus serieusement je parlais de quota au sens large:
          quota de bp, quota de cpu etc
          Tout ceci est applicable même si cela peut demander du temps à mettre en place.
          Mais désactiver les fopen() disant ou équivalent est assez trivial

          Pour ce que tu disais plus haut par rapport à FDN: toile-libre et FDN utilisent tous
          deux les services de gitoyen crée par FDN (et quelques autres), et, je crois, rejoint par toile-libre. Il y a donc bien mutualisation.
          • [^] # Re: comment couler le projet

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Intégrer Gitoyen représente un coût non négligeable. On revient encore une fois au problème du ticket d'entrée.
            Je ne vois pas Toile Libre dans les membres du Gitoyen, et sur le site de toile libre, il est dit qu'ils sont en train de rejoindre Gitoyen.
            Il y aura mutualisation dans une certaine mesure à ce moment là :)

            tu peux desactiver tout au niveau PHP, mais à un moment, il ne restera que "echo" car meme mysql_connect devra etre restreint.

            donc quota disque, quota CPU ( au fait le SIGXCPU est géré correctement par combien de soft ? ), le monitoring de charge par client ( donc attention à ne pas se tromper dans la detection ), les quotas noyau pour le cpu depuis les 2.6.24 me semble t il, les quotas traffic entrant et traffic sortant, filtrage d'opcode ... tu n'as pas le sentiment qu'à un moment à trop vouloir tout réguler tes machines ne feront que ca ?

            pour ce qui est du poste chez youporn, merci pour l'info :)
  • # L''entretien est en cours

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    au fait ou peut on lire les entretiens ayant déjà eu lieu ? )Tout simplement dans les dépêches publiées de la section "Interview". Une fois la dépêche publié, un lien vers cette dernière apparaît dans la proposition d'entretien initiale. Exemples :
    - https://linuxfr.org/interviews/8.html
    - https://linuxfr.org/interviews/10.html

    Tiens je voterais bien pour que ca deviennent une dépeche dlfp et vous ? Pour information, les questions de la proposition d'entretien mentionnée ( https://linuxfr.org/interviews/19.html ) ont été envoyées il y a qqs jours maintenant et ne devraient pas tarder à faire l'objet d'une dépêche si mes informations sont correctes.
  • # A propos de FDN et autres

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Après avoir habité dans un trou perdu en bossant pour un opérateur que je ne citerais pas et donc à tarif préférentiel, je vais très probablement émigrer sur paris d'ici peu. Je me suis donc dit que j'allais pouvoir passer à FDN pour ma ligne ADSL.
    Hélas, depuis le début du mois ils n'ouvrent plus de nouvelle ligne suite à un problème avec leur grossiste. Ils indiquent qu'ils doneront plus de précisions bientôt mais toujours aucune nouvelles.

    Est-ce que quelqu'un sait ce qu'il se passe et s'ils pourrons bientôt fournir à nouveau ce service ?

    Et connaissez vous d'autres hébergeurs fonctionant sur le même principe ? Je me voit mal me passer trop longtemps de connexion au net, et les hébergeur classique demandent en général un engagement d'un an...
    • [^] # Re: A propos de FDN et autres

      Posté par . Évalué à 2.

      Je me voit mal me passer trop longtemps de connexion au net, et les hébergeur classique demandent en général un engagement d'un an...

      Un an? La belle affaire. Un an, c'est demain. Si vraiment c'est important d'avoir internet pour toi, tu passes par un hébergeur classique, l'année prochaine tu bouges chez FDN (qui auront sûrement réglés leurs problèmes d'ici là).
      • [^] # Re: A propos de FDN et autres

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui, un acces à internet est important pour moi.
        Oui, j'irais chez un hébergeur classique s'ils n'ont pas reglés leurs problème d'ici là et que je n'ai rien trouvé d'autre.

        Mais, oui je préferearis trouver une hébergement tel que celui de FDN plustôt qu'un hébergeur classique.

        Le truc c'est que je ne voit pas d'autres offres, donc je demandait aux LinuxFRiens qui sont en général callé dans ce genre de choses s'ils ne connaissaient pas d'autres offfres et s'il ne n'avaient pas un peu plus des infos sur les problèmes rencontrés par FDN afin de savoir si ça allait durer longtemps.

        Mais merci pour ta contribution constructive.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.