Journal Rencontre libriste avec des expats en chine et question sur un accès libre à internet

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
5
17
août
2013

Cher journal

Dans le cadre d'un échange universitaire avec la Chine, je vais partir à Pékin pour y étudier pendants un quadrimestre, alors je me demandais s'il y avait des libristes DLFPienne la-bas, histoire de boire un verre et de connaitre concrètement la réalité du terrain du paysage libriste làs-bas, j'ai déjà vue qu'il y avait un LUG , le Beijing Linux User group : http://blug.chinalug.org/. Moi je serais à l'université de pékin , faculté de droit ,

L'autre chose qui me questionne c'est quid de l'accès internet ? J'aurais besoin d'avoir accès à gmail et d'autres services en ligne, dont je soupsonne qui sont bloqué par le great firewall chinois. Et je suis sensé gardé contact avec mon unif en belgique aussi via email … (j'ai entendu dire que l'accès gmail était aléatoire parfois)
Enfin comment faite vous pour contourner le parefeu ? quel solutions ? je pensais à des fournisseurs de vpn, éventuellement, quelle est votre expérience sur la question ?

L'adresse de ma fac :

Address:
Law School
Peking University
5 Yiheyuan Lu, Haidian District, Beijing 100871
China

Bref, en tant que libriste j'ai peur d'etre un peu perdu :)

  • # Depuis Shanghai

    Posté par . Évalué à 5.

    mon fils est à Shanghai depuis 2 ans environ un peu dans les mêmes circonstances, sauf le libre. Nous correspondons régulièrement (mail, skype, …). Je n'ai pas bien eu l'occasion de tester avec lui les tunnels SSH + proxy.

    Globalement, il me semble que la pression de la censure n'est pas si forte en particulier pour ce qui concerne le filtrage sur le net. Ce n'est qu'un avis externe. Je serai curieux de voir si ca filtre et au bout de combien de temps, une machine externe + tunel ssh + proxy.

  • # Expérience perso

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Quand j'avais été à Shenzhen, j'avais vu que la censure s'effectuait en fonction des URL :
    Par exemple j'accédais bien au site pcinpact mais pas à un article de l'époque qui était sur une URL du style pcinpact.com/blabla_tor_blabla.htm (ils n'aiment pas tor ;))

    Certains autres mots clés ne passaient pas non plus, mais à part ça, ça semblait bien se passer.

    C'était la seule chose que j'avais noté vers 2008, mais ça a sans doute bougé depuis.

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

  • # DNS

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Bonjour,

    le principale problème, lorsque j'étais en Chine ces derniers temps, c'était au niveau des DNS.

    • Le port 53 est filtré, comme chez Bouygues, donc impossible de faire tourner son propre résolveur DNS.
    • Les DNS des FAI sont foireux.

    Si ton fichier hosts est bien fourni, tout va bien.

    Le mieux, c'est en cas de besoin, d'utiliser un tunnel vers ailleurs, en y faisant transiter les requêtes DNS. Il y a un réglage dans Firefox about:config pour lui demander de faire ses requêtes DNS à travers le tunnel.

    Sans ça, rien que l'accès à google.hk sera aléatoire… donc ce n'est pas vraiment un problème de censure mais de DNS.

    Il interdit d'utiliser Facebook en Chine, parce que Facebook ne respecte pas la loi chinoise (je suppose que Facebook ne laisse pas les autorités chinoises accéder librement au contenu comme peut le faire la NSA).

    Le problème en utilisant les tunnels, c'est que l'on ne peut pas savoir si on est dans l'illégalité en contournant la grande muraille.

    Certains serveurs sont accessibles, d'autres ne le sont pas à cause des DNS le plus souvent, que ce soit les sites chinois ou pas.

    Bon courage
    G

    • [^] # Re: DNS

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le mieux, c'est en cas de besoin, d'utiliser un tunnel vers ailleurs, en y faisant transiter les requêtes DNS. Il y a un réglage dans Firefox about:config pour lui demander de faire ses requêtes DNS à travers le tunnel.

      Je m'étais noté ça au cas ou :
      Dans about:config, passer la valeur de network.proxy.socks_remote_dns à True

      S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

  • # Depuis Beijing (Pékin donc) pas de problèmes...même wikipédia.

    Posté par . Évalué à 5.

    Bonjour.

    Je vais en Chine très régulièrement et généralement à Beijing.
    J'ai déjà eu l'occasion de l'expliquer sur DLFP, le Great Firewall c'est peanuts, du flan, un truc de grand mère pour faire peur aux enfants.
    Déjà, laisse tourner en France un serveur SSH que tu sais être joignable depuis la Chine…généralement un serveur dédié est joignable, une IP fixe sur une connexion fibre ou ADSL aussi (mais ça dépend des FAI).
    Par exemple un serveur dédié OVH de la gamme kimsufi est joignable.
    Attention aux hébergement mutualisés, ils peuvent être bloqués.

    Bref une fois que tu as ce serveur SSH, tranquille :
    http://ubuntuforums.org/showthread.php?t=723025
    Tu peux aussi utiliser un VPN, certains sont "interdits" d'autres non…mais je préfère le tunnel ssh, pour avoir la maîtrise du truc.

    Cherche les hackerspaces en Chine, tu y sera reçu cordialement !

    Liste de hackerspaces en Chine
    http://wiki.chinamakerspaces.org/index.php?title=SpacesList

    Un hackerspace à Beijing :
    http://www.bjmakerspace.com/

    Et surtout, surtout … passe du temps à "798 area" !
    http://www.798space.com/index_en.asp

    Pour les contactes avec les expats, demande à l'ambassade de France, ils doivent avoir des listes d'assos. Perso j'ai plus de contact avec les chinois qu'avec les expats quand je vais à Beijing.

    Bon voyage laowai ! ;)

    • [^] # Re: Depuis Beijing (Pékin donc) pas de problèmes...même wikipédia.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Alors, le ssh, ça pu/du changer, car j'ai du aider un pote à faire du ssh depuis sa belle famille en chine vers le serveur de sa boite pour bosser. Et en effet, je voyait pas les paquets arriver, et c'était pas un souci de DNS. Mais c'était il y a 5 ans.

      De manière très amusante, mon employeur a un certain nombre de bureaux autour du monde, un des rares à avoir une connexion direct ( ie, pas via un lien dédié ), c'est le bureau de Chine. Je sais pas si c'est des raisons techniques ou politiques ( ou les 2, ou un prix trop grand due à un marché moins concurentiel, ou autre ), sachant que les autres bureaux, c'est plus "le batiment est classé donc on peut pas faire de travaux pour le lien MPLS".

      • [^] # Re: Depuis Beijing (Pékin donc) pas de problèmes...même wikipédia.

        Posté par . Évalué à 1.

        La dernière fois que je me suis connecté SSH depuis la Chine s'était en 2012, et d'ailleurs Wikipédia était joignable aussi et sans tunneliser.
        Entre 2006 et 2012 je n'ai jamais eu de problèmes pour connecter SSH et Wikipédia n'a été coupé qu'une année (en connexion directe, sans passer par le tunnel ssh).
        Mais je ne réside en Chine que 3 semaines par ans, je ne peux pas témoigner de la stabilité de ces connexions tout au long de l'année.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.