Journal HS cinéma : "Cosmopolis" de David Cronenberg

Posté par . Licence CC by-sa
7
28
mai
2012

C'est signé David Cronenberg et tiré du court roman de Don De Lillo. Je pourrais vous faire un pitch du genre : "En avril 2000, l'histoire d'un mec très riche et très puissant qui traverse Manhattan dans sa limousine pour se faire couper les cheveux pendant que des émeutes éclatent". C'est surtout une réflexion sur notre temps, sur nos buts et nos moyens, notre façon de gérer nos priorités, nos relations, nos angoisses. Certains passages sont furieusement d'actualité ("L'art de gagner de l'argent, les grecs ont un mot pour ça : chrimatistikos. Mais il faut donner un peu de souplesse au mot. L'adapter à la situation actuelle. Parce que l'argent a pris un virage."). C'est à replacer dans la continuité du "Bûcher des vanités") de Tom Wolfe et même du fameux "American Psycho") de Bret Easton Ellis.
Le fait d'avoir choisi le vampire fraîchement retraité Robert Pattison pour le rôle principal n'est pas dénué d'humour. Les seconds rôles sont très biens, y compris la limousine, un personnage à part entière. Juliette Binoche fait de son mieux à l'arrière.
C'est très bien fait, mais il reste une sensation d'inachevé. Le roman m'avait fait le même effet, ça doit être voulu.

  • # Mais que suis-je allé faire dans cette limousine...

    Posté par . Évalué à 3.

    Je sors à l'instant de la séance, donc je retourne me coucher, bonne nuit !
    Finalement, je pense comme 77% des critiques spectateurs d'Allocine, c'est comme la voiture : trop loooooooooooong !

  • # Pas adhéré

    Posté par . Évalué à 0.

    J'ai vraiment pas aimé ce film. Trop lent, trop long, un sentiment de masturbation intellectuelle pendant 1h50. J'ai probablement raté un tas de choses qui me sont passé bien au dessus (un peu comme pour mélencolia). Note que je n'ai pas lu le livre.

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Pas adhéré

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Moi non plus… j'ai vraiment pas aimé… j'ai cherché du sens aux dialogues… je n'ai pas trouvé… j'ai espéré jusqu'à la fin pouvoir comprendre quelque chose… mais non… même la scène finale est à mes yeux incompréhensible.

    • [^] # Il faut regarder les critiques.

      Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 29/05/12 à 10:36.

      un sentiment de masturbation intellectuelle pendant 1h50.

      Cela dit, tu pouvais le savoir avant : regarde sur AlloCiné, critiques presse : 5 étoiles pour Les Inrockuptibles.

      En général, j’aime bien les films de Cronenberg. Ça ne m’inquiéterait pas outre mesure que les autres n’apprécient pas. Mais une excellente critique des Inrockuptibles, c’est vraiment dissuasif !

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

      • [^] # Re: Il faut regarder les critiques.

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne regarde jamais les critiques ni avant ni après avoir vu un film. Je comprends que ceux qui paient chère des films les regardent pour se rassurer avant d'acheter une place, mais je ne paie pas mes places bien chères et je préfère donc me faire une opinion par moi même quitte à être déçu (comme pour « el piel que habito » par exemple l'an dernier).

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Il faut regarder les critiques.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Critique des Inrockuptibles :

        Cronenberg rend bien cette cohabitation malsaine entre les 1 % et les 99 %

        C'est quoi ? Un film sur les utilisateurs de GNU/Linux ?

  • # mwé

    Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 29/05/12 à 23:43.

    après le film dans une cabine téléphonique, le film dans un cercueil, voici le film dans une limousine.

    A venir : le film dans un WC

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.