PTT 1.0 : outil de trace pour la NPTL

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
30
juin
2006
Linux
PTT (POSIX Thread Trace Toolkit) est un outil distribué sous licence LGPL ayant pour but de simplifier le débogage ainsi que l'optimisation d'applications multithreadées utilisant la NPTL (Native POSIX Thread Library) sous Linux. La version 1.0 de cet outil est disponible sur SourceForge.

Depuis la sortie de la version 0.10.0 (voir cette dépêche à ce sujet), PTT s'est enrichi d'un nouvel outil permettant de mesurer la contention durant l'exécution des applications. Cet outil permet entre autre de lister les objets (mutex, sémaphores...) les plus contendants ou de fournir la durée des périodes d'attente pour chaque thread. L'analyse de ces informations est une aide précieuse pour identifier les goulots d'étranglement dans un programme et permettre au développeur de focaliser ses efforts d'optimisation sur les parties du code réellement critique.

PTT : outil de trace pour la NPTL

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
0
24
avr.
2006
Linux
La NPTL (Native POSIX Thread Library) est la bibliothèque de threads [en français, processus légers] incluse en standard dans la glibc. Le support de l'ancienne bibliothèque LinuxThreads n'est maintenant plus assuré.
Le processus de débogage d'une application multi-threadée utilisant la NPTL est souvent complexe : bugs non reproductibles, dépendants de la charge du système et du nombre de CPUs, emploi de débogueurs modifiant la dynamique de l'application et donc son comportement...

PTT (POSIX Thread Trace Toolkit) est un outil distribué sous licence LGPL ayant pour but de faciliter l'analyse et le débogage d'applications multithreadées utilisant la NPTL. Il permet de tracer les évènements internes de la NPTL (entrées/sorties des routines, prises et relâchements de verrous...) tout en ayant un impact très faible sur les performances.
PTT est fourni sous la forme d'un patch pour la glibc et d'outils de récupération et d'analyse des traces. Son utilisation ne nécessite pas les droits de super-utilisateur et n'altère en rien le noyau ou les librairies du système.

La nouvelle version 0.10.0 de cet outil est disponible sur SourceForge. Les processus d'installation et d'utilisation ont été grandement simplifiés.