Journal Canonical s'attaque au marché Chinois

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
3
25
mar.
2013

http://www.canonical.com/content/canonical-and-chinese-standards-body-announce-ubuntu-collaboration

Canonical annonce ainsi un partenariat avec le gouvernement Chinois afin d'éditer une distribution adaptée pour la Chine. Ainsi, en plus des traductions, des méthodes de saisie, Ubuntu Kylin (c'est le nom) supportera les "web services" les plus populaires en Chine (via le dash).

Sortie prévue en Avril comme la version officielle.

  • # Quelle différence avec Red Flag?

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis curieux avant je crois que la distribution 'officielle' Chinoise c'était Red Flag Linux, non?

    • [^] # Re: Quelle différence avec Red Flag?

      Posté par . Évalué à 4.

      J'ai bien peur que tout ceci ne soit que du marketting et de la communication.

    • [^] # Re: Quelle différence avec Red Flag?

      Posté par . Évalué à 4.

      Red Flag Linux, était assez pourrie a ce qu'on m'a dit. J'ai plus vu des gens partir sur Scientific Linux, qui est tres populaires la-bas.

      Étant donné que Canonical est implanté a Pékin, Shanghai et Tapei depuis un petit bail, je pense que c'est du sérieux. J'ai hate de voir ce que va donner le piratage face a ca ! :)
      Pour rappel, quand vous achetez un ordinateur en Chine, on installe devant vous Windows XP Pirate Edition. Assez folklorique !

      • [^] # Re: Quelle différence avec Red Flag?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Microsoft va se battre pour que les chinois continuent à installer du Microsoft, piraté ou pas !

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: Quelle différence avec Red Flag?

        Posté par . Évalué à 2.

        Étant donné que Canonical est implanté a Pékin, Shanghai et Tapei depuis un petit bail, je pense que c'est du sérieux. J'ai hate de voir ce que va donner le piratage face a ca ! :)

        Bah à priori il va continuer: Microsoft a choisi de ne pas lutter contre le piratage dans ces pays pour agrandir la base d'utilisateurs, stratégie qui a très bien fonctionné, virus mis à part je ne vois pas pourquoi les utilisateurs actuels passeraient à Ubuntu..

        • [^] # Re: Quelle différence avec Red Flag?

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 25/03/13 à 17:20.

          Euh, il me semble que Microsoft se plaint régulièrement du piratage de ces logiciels en Chine (par exemple en 2010 ou en septembre), mais que de toute façon ils n’ont pas vraiment de lobby pour les défendre là-bas.

      • [^] # Re: Quelle différence avec Red Flag?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        était assez pourrie a ce qu'on m'a dit

        Bonjour,

        j'ai toujours un DVD de Red Flag, fonctionnant très bien. Il date un peu, certes, mais ça sauve.

        Le truc de Ubuntu, c'est le store, donc le flouze… donc un petit arrangement et hop c'est dans les poches… et pourquoi pas.

        Les chinois vont encore augmenter leur productivité, et on aura moins de bots en fonctionnement (ou alors ils seront créés pour Linux).

      • [^] # Re: Quelle différence avec Red Flag?

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour rappel, quand vous achetez un ordinateur en Chine, on installe devant vous Windows XP Pirate Edition. Assez folklorique !

        Hé ben! Vu que pour installer XP, il faut bien quelques heures, il doit falloir prendre une après-midi pour acheter un PC là-bas….

    • [^] # Re: Quelle différence avec Red Flag?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le keylogger installé de base est bien plus performant sous ubuntu.

  • # poisson

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 25/03/13 à 14:21.

    Est-ce qu'il y aura une solution libre de censure et de dénonciation ?

  • # Moins bête qu'il n'y parait

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je pense que c'est en fait tout bénef pour les deux parties

    La Chine y trouve son compte, car cela lui permettrait d'avoir plus d'indépendance technologique. En effet comme dit dans les commentaires précédents, il y a eu par le passé des tentatives de faire une distribution 100% chinoise, red flag toussa. Mais cela n'a pas pris

    1. Car comme tout le monde le sait, faire une distribution c'est bien, la faire tenir sur le long terme c'est pas facile, surtout quand cela vient d'une décision politique qui sera surement changé lorsque le chef de ce département sera remplacé, ou qu'au bout de deux ans les résultats ne sont pas au rendez vous.

    2. Réfléchissons, un peu, qui utilise Linux, pour enseigner l'informatique en Chine, mes étudiants qui ont linux d'installés sont également ceux qui ont accès VPN/Proxy i.e qui savent que la Chine c'est pas tout rouge, et qui connaissent du coup la propension du gouvernement à vouloir contrôlé. La même catégorie d'étudiants qui à donc déjà eu vent que le gouvernement avait voulu en 2008 (a deux trois ans près), faire installer par défaut sur tout nouveau PC vendu, un firewall (la muraille verte si j'ai bon souvenir), qui devait protéger les enfants contre les images pornographiques, arrêter les virus, et guerrir du cancer. Firewall qui après une rapide analyse avait révélé que la liste des mots clefs ressemblait plus à une tentative de censure à la source, plus qu'à autre chose. Donc ces étudiants sont globalement méfiants du "100% fait par mon gouvernement". Donc red flag ne prends pas chez eux, et si ça ne prends pas chez, qui deviendront 3/4 ans plus les tards les patrons des boites chinoises et ou des services informatiques, ça prendra pas sur le bureau de la secrétaire etc.

    Ensuite ils avaient aussi, pour cette fois, tout ce qui avait à trait à la défense, voulut faire leur propre OS, qui s'appelait aussi qilin (en chinois kylin c'est Qilin, un animal mythique chinois), bon rapidement il s'est avéré que c'était du pompage sur freebsd, ce qui avait créé un petit tolé parmi les informaticiens du privé.

    donc cela nous renseigne que pour l'instant la Chine a bien compris qu'elle n'a pas a l'heure actuelle suffisament de cerveau , qui ne soit pas partie en europe ou aux us, ou hk, ou taiwan, pour soutenir sa propre distrib, encore moins son propre os.

    Après cette fois à l'opposé, il y a un an ou deux, microsoft avait décidé de montrer qu'ils étaient pas content en "désactivant" les copies pirates (enfin pas vraiment désactivé, mais en gros passé le fond d'écran en noir avec "vous avez une copie pirate) le lien. Ceci ajouté a stuxnet et autres fait prendre conscience à la Chine à quel point leur service informatique est potentiellement vulnérable, à dépendre de techno étrangère.

    Donc la solution ne se fait pas sentir
    faire son propre OS
    faire sa propre distrib
    épauler une distrib existante.

    Red Hat étant une compagnie américaine, autant faire une croix dessus, ils auraient plus court à passer sous Mac. Debian, trop communautaire pro libriste, ça risque de pas coller.

    Reste plus qu'Ubuntu et canonical. En plus certaines société chinoise proposent déjà des .deb de leur soft (PPStream, le "netflix" chinois, QQ le msn chinois etc. , bon évidemment en non-libre hein)

    Maintenant coté canonical, bon là c'est plus simple, accès à un énorme marché de manière priviligié, contre surement des brouzoufs sur l'intégration dans le dash de manière privilégié des services chinois.

    Pour ce qui concerne les mouchards toussa auxquelles vous avez du tous pensé. Je ne pense qu'il y en aura pour plusieurs raisons

    1. Ils se sont déjà fait épinglés par le fait, et évidemment tout le monde les attends au tournant, ce qui leur ferait une mauvaise pub incroyable
    2. ils contrôlent déjà tous le réseau, et peuvent faire pression pour mettre leur certificats dans l'os et écouter les conversations over SSL, ce qui est surement beaucoup plus simple pour eux et facile à cacher
    3. les entreprises chinoises doivent sentir que le vent tourne, que la chine veut son OS à lui pour clamer haut et fort qu'ils ont le leur à eux, et un peu à la Steam, autant armer l'outsider quand il est suffisamment petit pour avoir des contrats avantageux

      my 2 cents

    • [^] # Re: Moins bête qu'il n'y parait

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Red Hat étant une compagnie américaine, autant faire une croix dessus, ils auraient plus court à passer sous Mac.

      Oui enfin le code source est la, et si ce qui gène vraiment les chinois, c'est d'utiliser du logiciel ou des ressortissants américains on le droit de commit, c'est mal barré. Red Hat est un gros contributeur au noyau, à openstack, à gnome, à x, à gcc, etc. Autant Canonical arrive à se passer de gnome, et va se passer de X, autant pour le reste, c'est pas encore ça.

      Sinon, c'est "green dam", le barrage vert ( https://en.wikipedia.org/wiki/Green_Dam_Youth_Escort ) le soft que tu cherches.

      Ensuite, le gouvernement chinois a fait plier des boites plus grosses que Canonical par le passé, et vu que la boite va dépendre de plus en plus de la Chine d'un point de vue business ( ie, vente d'OEMs en chine et ailleurs, bureau de QA en chine ( au vue des offres proposés sur leur site ), relation avec les fabricants de hardware, télé, téléphones, tablettes en asie ), j'aurais tendance à dire que l’indépendance de Canonical vis à vis du gouvernement est pas forcément acquise aux yeux du public. Les gens qui sont au courant de trucs comme green dam, du peu que j'ai vu, ont l'air d'être aussi sensiblement paranoïaque ( à tort ou à raison ).

      • [^] # Re: Moins bête qu'il n'y parait

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        disons qu'après je pense que ce sera plus un succès que red flag linux, pour la raison que c'est supporté par une entreprise, qui a pied à l'étranger et qui s'appuie sur d'autres distrib (debian toussa). Du coup ce sera maintenu suffisamment longtemps et avec un produit déjà suffisamment prêt pour au moins atteindre le 1% d'utilisateur (ce qui est représenterait je pense déjà une progression énorme), ce qui du coup à plus de chance de percer chez madame michu (surtout que red flag n'a pas été lancé dans le meme contexte de maturité des divers logiciels linux, ou tout simplement de respect des standards des sites webs, bon je sais qu'en chine c'est pas encore cela, mais ça vient)

        Je rejoins sur le fait que sur kylin, le gouvernement chinois ferra plier canonical, je disais simplement que ce sera surement sur le point "intégrer nos services sino-chinois dans le dash" plus que dans le "intégrer nos mouchards et keylogger"

        Après je pense que le libre y gagnera quand même un peu, car madame michu sera toujours sur une plateforme plus ou moins fermé/controllé, mais le fait que les applications "grand public" soient portés sur linux, aideront les geeks en herbe à franchir le pas, car tout comme steam, rien ne les empechera de repackager QQ, AliWangwang etc. pour d'autres distrib (ou même la ubuntu standard) et de l'expérience que j'ai eu avec mes élèves, c'était ses applications qui permettent de parler avec papa/maman, acheter son billet de train vite fait, qui leur fait rebooter. Et évidemment on va pas rebooter juste pour une ligne de commande, et à l'inverse on lancera plus facilement une ligne de commande trop cool trouvé sur un blog geek entre deux partie de QQ games

        Donc la nouvelle m'enthousiasme quand même, mais plus pour les répercurssions que cela pourra avoir (plus d'opérabilité, même juste le strict minimum, plus facile de faire passer ses amis élèves/amis au libre et à ses formidables outils), que pour le "ubuntu kylin" en lui même.

    • [^] # Re: Moins bête qu'il n'y parait

      Posté par . Évalué à 6.

      Euh, je regrette d'être cynique, mais bon, après tout ce que j'ai vu là-bas…

      Car comme tout le monde le sait, faire une distribution c'est bien, la faire tenir sur le long terme c'est pas facile, surtout quand cela vient d'une décision politique qui sera surement changé lorsque le chef de ce département sera remplacé, ou qu'au bout de deux ans les résultats ne sont pas au rendez vous.

      Justement, le type qui lance le projet se carre complètement de ce qu'il en advient une fois qu'il a eu sa promotion.
      Il n'y a aucune raison pour que ce projet n'ait pas les mêmes circonstances de naissance…

      Donc red flag ne prends pas chez eux, et si ça ne prends pas chez, qui deviendront 3/4 ans plus les tards les patrons des boites chinoises et ou des services informatiques, ça prendra pas sur le bureau de la secrétaire etc.

      Pareil, l'étalon de mesure d'efficacité dans le secteur public, ce n'est pas le résultat mais l'action (voire juste les promesses d'action). "Nous avons un OS entièrement chinois": promotion. Personne n'en veut: pas grave, il suffit de ne pas en parler, et le responsable a déjà été promu ailleurs.

      Par ailleurs, absolument aucune chance que la Chine continentale collabore avec Taiwan dans le but d'avoir un système d'information indépendant. Aucun des deux ne ferait confiance à l'autre, et ils auraient tous les 2 raison.

      Ils se sont déjà fait épinglés par le fait, et évidemment tout le monde les attends au tournant, ce qui leur ferait une mauvaise pub incroyable

      J'ai un doute là-dessus. J'ai plutôt l'impression que les leçons ne sont jamais apprises. C'est un peu culturel: "les 5 derniers avant moi ont essayé et se sont vautrés, mais moi je suis plus intelligent moi". La Chine c'est 1.4milliard de gens, et environ 1.4milliard de gens convaincus que "les autres sont cons, sauf moi!". D'où le bordel ambiant et l'incapacité à respecter une règle aussi bête que faire la queue.

      ils contrôlent déjà tous le réseau, et peuvent faire pression pour mettre leur certificats dans l'os et écouter les conversations over SSL, ce qui est surement beaucoup plus simple pour eux et facile à cacher

      Encore faut-il que le mec qui a compris cette phrase soit à un poste décisionnel. En général, c'est plutôt un ministre qui n'y comprend rien qui charge son neveu de l'étude, qui lui-même va travailler avec son vieux pote sur une "solution" qu'ils auront de toute façon acheté à une boite privée tenue par le cousin.

      Je ne sais pas où en est le .deb de QQ, mais la dernière fois que je l'ai installé sur une machine (oui, honte sur moi, tout ça), ça déconnait pas mal, la version était antédiluvienne, et il a complètement cessé de fonctionner quelques mois plus tard. C'était il y a quelques années déjà. Pourquoi un truc si foireux? Ben cf ci-dessus:
      QQ est leader sur le marché, on n'aura jamais un PC sans Windows si QQ ne peut tourner dessus. Donc le gouvernement subventionne Tencent pour faire un client Linux. Tencent fait un boulot de merde mais qui tourne le jour de la démonstration. Tencent prend son pognon, le responsable du gouvernement prend sa prime et sa promotion pour avoir "permis une transition informatique historique vers l'indépendance de la Chine etc. (discours vibrant qui vous arrache des larmes". Dès le lendemain, le port est à l'abandon et personne n'en a rien à branler.

      Bref, je pense moi que cette histoire, c'est surtout à l'initiative de Canonical, et on a comme d'habitude une "collaboration" du gouvernement qui consiste essentiellement à dire "oui oui" tant que c'est Canonical qui fait le boulot, faire un beau discours, vanter son action, et s'en foutre dès le lendemain.

      • [^] # Re: Moins bête qu'il n'y parait

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui je te rejoins sur pas mal de point mais justement

        Dans le cas de red flag, c'était eux qui faisait la partie "allez on va faire un truc" et le "on doit continuer à le faire vivre" , ce qui comme toi et moi l'avons dit, vu qu'après la promotion, le suivant en a rien carré. Ça tombe dans l'oublie

        Mais là, une fois passé le message officiel "ouais j'ai fait mon discours et on en profité pour allez boire du moutai avec les collègues du parti et faire des fapiaos surévalué histoire de s'en mettre dans les fouilles au meme moment", il y a une compagnie qui elle, ayant un interet financier dans l'affaire, aura un "message officiel" qu'il pourra utilisé comme argument de vente.

        Pour ce qui est des versions des logicielles , oui la version officiel QQ est un désastre, ça crash de partout, ça détruit les groupes, pas de possibilités de faire de webcam (enfin de mes souvenir d'il y a 3 ans, mais le numéro de version du deb ayant pas changé…) , mais ça avait été fait comme tu l'as dit dans un contexte ou les parties en jeu était

        1. Le mec du partie faisant pression, qui y connait rien à la pratique et à qui la démo suffisait
        2. les mecs de chez tencent qui n'avait sûrement que très peu de compétence interne en dev linux

        Là on ajoute dans l'affaire une entreprise qui a déjà une expertise sur le sujet, et de plus entre temps, tencent à du faire des versions android, mac, ipad toussa de ces différents logiciels, ce qui je pense à améliorer leur capacité à faire des softs pour plusieurs plateforme.

        donc pour résumer, oui je ne pense pas que cela aura un succès retentissant, qui fera passer ubuntu à 10% de part de marché. Mais je pense que cela a beaucoup plus de chance de marcher que red flag linux, et que ça boostera un peu plus ubuntu en chine (car il faut aussi se souvenir qu'en chine, dans le AnHui par exemple, Dell et Ubuntu on des Ubuntu shops, donc là bien une collaboration entre deux compagnies, qui profitera surement de ce petit coup de pub). Donc voilà, sûrement pas une révolution, mais ça peut offrir une petite pichenette à ubuntu.

  • # rien à voir

    Posté par . Évalué à 1.

    D'où le bordel ambiant et l'incapacité à respecter une règle aussi bête que faire la queue.

    C'est marrant je le voyais pas comme ça. Il me semblait que c'était plus dû à la loi de la jungle qui règne dans ce pays. Chacun pour sa gueule, le premier servit à eu raison. Et si t'es paraplégique, dommage pour toi fallait te lever plus tôt que les autres.

    • [^] # Re: rien à voir

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est exactement ça. Les 2 sont complémentaires. Si tu fais la queue, ils vont te passer devant et te regarder en se disant "il est trop con celui-là, regarde: je passe devant lui!"

      On peut rarement imaginer à quel point ils peuvent se faire chier à contourner la moindre restriction avec un tel sentiment de satisfaction: s'ils réussissent, c'est qu'ils ont été plus intelligents que les autres! (genre un manager qui cherchait à gruger les péage d'autoroute, le mec devait taper 35kRMB/mois).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.