Journal Vous connaissez Lala ?

Posté par .
Tags : aucun
0
10
juin
2006
C'est un site d'échanges de cds musicaux qui vient d'ouvrir, un peu particulier et qui fonctionne de la manière suivante:

Vous envoyez vos cds au site après avoir reçu une pochette prépayée.
Vous aurez alors droit en retour à recevoir des cds de votre choix moyennant la modique somme de 1,49 $.

Là où c'est intéressant c'est que sur cette somme une partie est reversée aux auteurs et interprètes sans passer par la case producteur.

Ce business-model qui met les majors hors-circuit semble légal vis à vis du droit américain.

Je salue l'initiative mais une chose m'interpelle malgré tout:
Si rien n'était reversé aux auteurs ca n'en serait pas moins légal ?

http://www.ratiatum.com/news3166_Du_partage_de_CD_qui_rappor(...)
  • # Occasion

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Si rien n'était reversé aux auteurs ca n'en serait pas moins légal ?

    C'est de la revente de poduits d'occasion, ni plus ni moins. Est ce que les magasins d'échanges de Cds, jeux vidéos, livres reversent une partie aux auteurs sur chaque "troc"?
    • [^] # Re: Occasion

      Posté par . Évalué à 4.

      tout a fait, et ca ne met en rien les majors hors circuit (ben vouais, faut bien leur acheter les cd echanges...)
      • [^] # Re: Occasion

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mais je te pari que si ça se répand trop, ils vont quand même venir raller(vous imaginez, si tout le monde fait ça, on ne vend plus qu'un seul CD et tout le monde se le revend d'occasion, on va tous mourir de faim, la fin de la création artistique, 2% de croissance mondiale en moins, l'augmentation du chômage, la faim dans le monde).
        • [^] # Re: Occasion

          Posté par . Évalué à 4.

          mouais, enfin a l'ere du 2MB et du baladeur numerique pour tout le monde, je doute que ca marche tres fort...
        • [^] # Re: Occasion

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Dans le même genre, il me semble avoir lu que des sénateurs des États-Unis d'Amérique voulaient voter une loi interdisant la vente de jeux vidéos d'occasion. Derrière, il y aurait les éditeurs de jeux vidéos qui, évidemment, ne touche pas un cent sur les jeux d'occasion...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.