Journal Du niveau des journalistes de l'Ordinateur Individuel

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
1
mar.
2004
J'entends déjà les commentaires: "l'Ordinateur Individuel sux". Et c'est vrai...
J'ai pu parcourir celui du mois de Mars, dans une salle d'attente quelconque. Tout allait presque pour le mieux dans la lecture de cette bouillie techno-commerciale pour décideur pressé (ascendant neu²), jusqu'à ce que je commençasse à lire un article sur les virus... À plusieurs reprises, j'ai lu qu'un type de virus existe, le Cheval de Troyes.

Je m'amusais alors à m'imaginer que la Guerre de Troie ait eu (...)

Journal MX de backup

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
11
sept.
2003
Je vais poser une question intéressante pour mon premier journal :)
Je recherche un service de MX de backup. Quelqu'un saurait-il où je peux trouver ce service (de préférence pour un prix modique, c'est pour mon domaine perso...).
Avant toute chose, non je ne peux pas demander à mon FAI car je pars à l'étranger. Peut-être chez un FAI au Royaume Uni ? Pourquoi pas mais je ne suis pas certain d'avoir la possibilité de m'abonner tout de suite...
Merci (...)

Une analyse sur la brevetabilité des logiciels dans Le Monde

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags : aucun
0
30
juin
2003
Presse
Après Libération, voici que le quotidien Le Monde publie, dans son édition datée du 1er juillet, une analyse sur la brevetabilité du logiciel. Cet article expose rapidement les avis des supporters du projet, puis plus longuement celui des opposants, avant d'évoquer bien justement le problème de l'indépendance des systèmes d'information en Europe (sans oublier d'évoquer les énormes problèmes que pourraient rencontrer "les éditeurs de programmes libres et ouverts, comme Linux")

Une très bonne analyse, qui montre de façon évidente les méfaits de ce projet pour les PME, le monde du Logiciel Libre et aussi pour les administrations et l'Union Européenne en général.

NdM: Kevin Perros nous signale également une chronique sur France Info :

Cette chronique présentait clairement le problème : un logiciel est souvent une amélioration d'un produit existant. Les multi-nationales ont des pools de brevets énormes et peuvent donc empêcher quiconque d'améliorer les logiciels qu'elles diffusent. Ainsi, les PME ne pourront plus développer de logiciels, et le logiciel libre passera dans l'illégalité. Ils parlaient également de la pétition de 150000 signatures contre les brevets, et indiquaient que les patrons des petites entreprises étaient contre les brevets logiciels.