L'audacieux "Mr Taxe-Moi"

Posté par . Modéré par trollhunter.
Tags :
0
14
mar.
2001
Justice
Les taxes numériques n'ont apparemment pas encore fini de parler d'elles. C'est tout au moins ce que l'on peut constater en feuilletant le numéro 1486 du Point (hebdo tres mediatique), rubrique "PointCom".
En effet, l'interview de celui qu'on surnomme "Monsieur Taxe numérique" trône fièrement a la page 143. Phrase d'introduction : " Francis Brun-Buisson est l'homme qui taxe les supports numériques vierges. Portrait d'un iconoclaste qui ne compte plus ses ennemis. ". Sans équivoque.
Cet "inconnu du grand public" est le responsable - entre autres - de la récente taxe sur les supports enregistrables tels CDs ou encore MiniDisc (cf Decembre-Janvier). Selon ses prores dires, il "se bat pour imposer une revalorisation de la redevance sur les produits numériques vierges du type CD, MiniDisc ou encore DVD" ! Son obstination a fini par payer, remarque Le Point, puisque la taxe se chiffre a 98millions pour cette année et elle est prévue aux environs de... 700 millions de francs en 2001 ! Alors, payer pour des artistes qu'on ne connait pas, est-ce le jackpot de l'Etat ? A en croire ses nouveaux projets, oui : "C'est un obstiné. Il vient de rouvrir les négociations pour passer à la deuxième phase de son plan antipirate : créer une taxe - une nouvelle ! - sur les produits à mémoire intégrée : les lecteurs MP3, la nouvelle génération de décodeurs câble ou satellite, mais aussi les disques durs. Certes, à l'en croire, ce n'est pas une taxe, mais une « redevance ». Nuance... "
Le Point reconnait quand meme que "Le sujet est politiquement sensible et il faut naviguer à vue. Le récent flop de Catherine Tasca, qui envisageait la création d'une redevance sur les disques durs, est là pour le rappeler". Sans compter les récents sondages (dans lesquels il est clairement dit par exemple, que ceux qui téléchargent sur des serveurs comme Naspter sont parmi ceux qui achetent le plus de CD audio) et les nombreuses pétitions anti-taxe naviguant sur le Net.