Journal Marre du dévelopement bloatware moderne ! Appel aux armes !

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
9
24
sept.
2010
Depuis quelques années, je suis confronté à la nouvelle génération de développeurs qui pensent qu'on ne peut pas développer sans commencer par des milliers de ligne de code de framework, des piles de concept mal intégrés, et qui livrent jamais.

Parce que j'en avais besoin, et que j'aime pas coder, et pour me foutre de la gueule de ses développeurs qui n'aiment pas le code précis et concis, je release ma galerie multimédia web2.0 kikoo lol :
- 200 lignes (...)

Son Qu'est ce que la musique libre a de commun avec le logiciel libre ?

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
19
jan.
2007
Son
Jamendo est fière d'annoncer que la musique libre profite aux auteurs. Mais qu'est-ce que cette musique libre a de commun avec le logiciel libre ? Comment peuvent-ils cohabiter ?

Dans un premier temps, on constatera que le logiciel libre a des besoins en contenus libres de qualité, pour les jeux, les thèmes, voire des documents. Ce n'est pas parce qu'on est dans le logiciel libre qu'on n'a pas le droit d'aimer ce qui est beau ?

Dans un deuxième temps, on s'apercevra que le discours de la musique libre n'est pas un discours sur les libertés, mais plutôt de lutte contre les « systèmes de distributions monopolistiques » un peu comme les éditeurs de logiciels propriétaire mais est-ce que cela fait une cause commune ?

Microsoft Brevet sur le XML et sur le Fichier::Enregistre/Sauver?

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
11
juin
2005
Microsoft
Pourra-t'on encore lire et écrire sur un support physique soit des données en format XML soit des pages web (quand il y a des scripts) sans enfreindre de brevet logiciel ? Telle est la question que l'on peut se poser en lisant que Microsoft a déposé deux brevets amusants :
1) le premier concerne la «sérialisation» de plusieurs scripts dans un format unifié (ce qui ressemblerait furieusement à la description d'un format générique XML)
2) le deuxième concerne la sérialisation de données en format XML

Pour les profanes, sauver un document openOffice revient à sérialiser une structure de donnée en mémoire dans un fichier XML :), et inclure des macros dans le même documents ainsi que sauver sur un disque une page web qui inclut des appels à plusieurs scripts en javascript et/ou perlscript, et/ou vbscript ou autre revient à faire ce qui est couvert par le premier brevet.

Communauté Libroscope : libération des logiciels par les entreprises et interview d'Aymeric Moyzard

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
28
nov.
2004
Communauté
Dans le magazine « L'informatique professionnelle », Antoine Pitrou a publié un article (disponible sur libroscope) sur la libération des logiciels par les entreprises, en abordant l'aspect culturel souvent ignoré et la situation actuelle concernant les licences.

Au passage, j'en profite pour annoncer l'interview d'Aymeric Moyzard (développeur principal de "oSIP") qui fortuitement illustre le propos d'Antoine en se basant sur son expérience.

Communauté Cynisme et logiciel libre

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
17
sept.
2003
Communauté
Après avoir essayé de faire adopter le logiciel libre en entreprise, on s'aperçoit assez souvent que l'on sonne faux, et on se demande ce qui pourrait leur plaire.

Pourtant, de nombreuses entreprises utilisent du logiciel libre. Est ce pour des valeurs philosophiques ou autres ? Que nenni, le logiciel libre en entreprise est toujours apprécié pour les mêmes raisons : coût des licences (et homogénéité des conditions d'utilisation), coût et abondance de la main d'oeuvre supposée qualifiée et pas de risque de se prendre des avocats sur le dos.

Presse Propriété intellectuelle : le point de vue de l'OMPI

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
31
mar.
2003
Presse
Nous savons tous ce que pensent Microsoft et la communauté du Logiciel Libre de la Propriété Intellectuelle. A titre personnel, j'ai été intéressé par l'opinion de l'OMPI (organisme mondial de la propriété intellectuelle), je suis allé les voir, pour les interviewer.

Cet article a été une plaie à rédiger : il a fallu faire attention à tous les mots et renvoyer sur des définitions exactes. Je remercie les personnes que j'ai rencontré là-bas de m'avoir aidé à le finaliser, afin que vous puissiez avoir confiance dans la restranscription.

Il parle essentiellement de :

- ce qu'est l'OMPI ;
- le DRM (digital rights management) ;
- droit d'auteur et copyriht...

Communauté Non à l'obligation d'utiliser le logiciel libre dans les administrations !

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
1
nov.
2002
Communauté
Le logiciel libre est il vraiment la chose que nous devons défendre ? C'est notre outil certes, mais avant tout il est un vecteur pour un message universel : le partage de l'information.

Est-ce que tout le monde sait utiliser, et profiterait à utiliser des outils LL ? Ce n'est pas certain. Il est inconfortable à utiliser pour certaines applications. De plus il n'est pas le meilleur partout (aujourd'hui).

Dans l'aticle proposé, Raphael Rousseau expose son point de vue : essayons de faire passer le message du logiciel libre plus que le logiciel libre. Pour se faire promouvons les standards ouverts en lieu et place du LL.

Les standards ouverts comme le système métrique sont dédiés "à tous les hommes et à tous les temps". Ils expriment en plus notre message de manière plus accessible qu'une licence, un programme, ou un snapshot.

Journal grumpf

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
21
oct.
2002
Plonk, il me reposte un commentaire alors que je regardais les pages précédentes que j'avais parcouru sur linuxfr avec galeon :-( Sniff

GNU Problème de licence, qui dois-je appeler ?

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
10
sept.
2002
GNU
J'étais en train de faire une petite intégration de Ghostcript avec lpd, Samba et Exim, quand je me suis demandé si cela n'existait pas ailleurs.

Quel ne fut pas ma joie de voir un logiciel "gratuit pour ceux qui aiment les pubs sous Windows et *payant* pour les autres". Je l'ai décompacté et regardé. J'ai été surpris de voir du code Postscript (et oui c'est aussi un langage) en GPL et des fichiers au nom de gs_....pfb, comme ceux de ghostscript. En fait il semblerait qu'il maquille Ghostscript derrière un "clikodrome".

Avant de crier au loup, trois questions :
- quelqu'un peut il confirmer ou infirmer qu'il s'agit bien de fichiers de Ghostscript?
- le fait de mettre un front-end devant un logiciel GPL est-il une violation de la GPL?
- si c'est vraiment une violation, qu'est-on censé faire?

Linux Linux vs MS au Pentagone

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
30
mai
2002
Linux
Rien de vraiment neuf. Juste quelques évolutions dans les mentalités aux Etats-Unis liées à la publication d'un rapport pour le Pentagone sur l'utilisation de logiciels libres :

  • le Pentagone a préféré un cluster Linux à 130k$ pour remplacer un cluster SUN à 750k$ pour une performance supérieure.

  • si au départ c'était installé parce que c'était peu cher, aujourd'hui, les agences américaines recherchent des prestations sur mesure pour des applications à haut niveau de performance

  • MS prétend que ce genre de pratique est anti-concurrentielle et revient à subventionner ses concurrents (!?)

  • Linux empiète sur le monde des serveurs, et n'est a priori toujours pas prêt pour le monde du desktop (selon eux)


Quelques belles citations :

  • The report recommended further use of open-source computing systems, on the grounds that they were less vulnerable to cyberattacks and far cheaper.

  • Linux is maturing very quickly, adding feature and function incredibly fast

Internet portrait : Lawrence Lessig : la privatisation du réseau se précise

Posté par (page perso) . Modéré par trollhunter.
Tags : aucun
0
15
mar.
2002
Internet
Un avocat du nom de lawrence Lessig (ancien avocat de Napster) a droit à un portrait dans "Le Monde interactif". On y parle d'Eurolinux, d'Adobe, et de captation des contenus et des infrastructures par des multinationales. Au passage, la menace de la privatisation de l'Internet avec le passage à IPv6 se précise.
Je nous propose d'y réfléchir.

Humour Bill Gates est mort ... il y a deux ans. nothing so strange

Posté par (page perso) . Modéré par Yann Hirou.
Tags : aucun
0
28
jan.
2002
Humour
Bill Gates est mort ... il ya deux ans. Ceci n'est évidemment pas un hoax, c'est un fake : pour le festival sundance du film alternatif (comme notre OS favori), un réalisateur a fait un faux documentaire sur la mort de linux appuyé par un site permettant de voir des fakes news (cnn, times), et du fake merchandasing (Tshirt) à l'éffigie Bill Gates is Dead.
Le documentaire se veut être une création à part entière, qui dans les traditions de l'art contemporain veut que la fiction essaie de s'ancrer dans le réel (d'où les fakes ..)
Commentaire d'un officiel microsoft :
« je suis dépité qu'un réalisateur puisse faire une telle chose»
Apparemment, il doit pas être le seul, les distributeurs ne semblent pas intéressés à l'idée de diffuser le film.

Presse influx dans le courant open source

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
8
jan.
2002
Presse
Dans son numéro hiver 2001/2002 influx, un magazine plutôt branché info/art conceptuel, fait la part belle au Logiciel Libre/Open Source.
Traité de la page 37 à la page 69 (soit pas loin de la moitié du numéro), il fait une présentation pour les non avertis. Le traitement et la mise en page en font un croisement entre Wired et Nova. Le traitement est clair.
Ce qui me gêne dans ce magazine, c'est la mélange des genre :
P94-95 une information qui donne la parole à la société fluxus qui édite le magazine, sans même présenter ceci comme un publireportage.
A quand un magazine fait par Microsoft pour dire à quel point le logiciel propriétaire c'est bien?
Au sommaire :
- une présentation du LL/OS
- LAMP (linux apache Mysql PHP) rulez
- l'art libre
- éditeur propriétaire et LL/OS.