IE8, le test Acid2 et le futur du web

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags : aucun
0
24
déc.
2007
Microsoft
Les développeurs d'Internet Explorer annoncent sur leur blog le fait que la future version 8 du navigateur propriétaire de Microsoft arrive à passer le test Acid2.
IE8 est en développement et actuellement en version pré-alpha interne uniquement, donc non disponible pour le grand public ou des bêta testeurs enregistrés. On estime sa sortie au second semestre 2008 voire début 2009.

Le test Acid2 a été publié en avril 2005. Il faut noter que Safari a été le premier navigateur à réussir ce test en avril 2005, immédiatement suivi par Konqueror, ce qui est logique car Safari a basé ses développements sur KHTML, le cœur de Konqueror. Opera a suivi en mars 2006 et enfin, en décembre 2006, c'était au tour de Gecko 1.9, le cœur de Firefox 3 encore en bêta. IE est donc le dernier des navigateurs (importants) à se conformer aux normes du W3C.

Le test Acid2 est une page web qui doit montrer une « smiling face » crénelée, avec un « Hello World! » au-dessus. Cette image en apparence très simple est en réalité constituée d'une multitude de fonctionnalités HTML/CSS, Il suffit de regarder le code source de la page pour apprécier la sévérité de ce test de conformité.

Il s'agit tout de même des standards ouverts parmi les plus utilisés au monde et du navigateur le plus utilisé au monde (malgré une absence - inexplicable et inexpliquée - de développement pendant 5 ans), donc d'une nouveauté de première importance, malgré son éloignement dans le temps et son aspect invérifiable (on ne dispose pas de IE8).

Est-ce que cela laisse entrevoir un développement plus simple pour les développeurs web et une simplification pour les utilisateurs ? Espérons le... En effet, les développeurs pourront se concentrer sur un seul code unique HTML/CSS standard et valide, plutôt que de coder plusieurs fois pour plusieurs navigateurs différents en contournant les bugs par des astuces plus ou moins heureuses. Ainsi les applications web pourront atteindre leur vrai potentiel et ne pas être retardées par un navigateur omniprésent et technologiquement en retard de plusieurs années.