Journal License d'utilisation d'un Tux sur un gâteau libre

Posté par .
Tags : aucun
4
12
nov.
2008
Bonjour Monde,

Voici mon premier journal.

Je souhaite réaliser pour noël un gâteau dans la règle de l'art du libre.
Sur le dessus sera déposé une impression sur gâteau d'un Tux, par exemple http://commons.wikimedia.org/wiki/Image:Tux.svg.

Les questions que je me pose sont :

- Dois-je faire figurer la licence du dessin sur le gâteau.

- Dois-je publier la recette du gâteau.

- Quelle licence utiliser pour l'ensemble de la réalisation sachant que l'impression sur gâteau sera propriétaire car je ne dispose pas des moyens de fabrication ?

Quoi qu'il en soit je pense publier la recette une fois le gâteau réalisé et dégusté.


Alex.
  • # Langage de programmation utilisée ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'espère que la recette sera en perl.
  • # Partage du gateau

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Le point le plus important reste la redistribution : combien as-tu prévu de parts de gateau pour la communauté ?

    Sachant que s'il est au chocolat, je t'encourage à prévoir le double.
  • # Distribution

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Tu comptes le manger toi même ou en faire profiter d'autres personnes?

    Parce que si tu veux respecter simplement la licence, tu peux ne pas le distribuer et te l'empiffrer tout seul... :D
    • [^] # Re: Distribution

      Posté par . Évalué à 2.

      Disons que la distribution sera limitée à la capacité d'être dans une certaine pièce à un certain moment.

      Le gâteau ne pourra malheureusement pas être téléchargé :(
      • [^] # Re: Distribution

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Dommage, j'aurais bien pris un .tar.gz^Wune part du gâteau.

        Euh, sinon, dans la recette, tu compte fournir les libs^Wingrédients?
      • [^] # Re: Distribution

        Posté par . Évalué à 3.

        Le gâteau ne pourra malheureusement pas être téléchargé :(

        Je sais, c'est un peu désuet, mais par fax?
        • [^] # Re: Distribution

          Posté par . Évalué à 1.

          Surtout pas malheureux !

          1 feuille pour imprimer la recette
          1 par compte-rendu de fax
          1 par copie à l'autre bout !!

          et dire que ma copine avait des clients qui ne juraient que par fax
          pour leur compte (10 pages x 3 à chaque fax) alors qu'il avait un beau
          site tout propre à leur disposition où il pouvait imprimer (10 pages x 1 s'il le faut !)
          le cas échéant.
  • # c'est simple ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Si tu partages le gateau, c'est une distribution.alors il faut diffuser la licence et le code source sur un support accessible, tu copie sur une grande feuille de pate d'amande avec une crème :
    - soit juste l'URL où trouver licence & source
    - soit l'integralité du source et de la licence
    - soit un de ces fameux carrés avec des points noirs et blancs ( j'ai oublié le nom ) qui permettent de stocker qq ko sur une petite surface de papier

    ...en prime, cela permet de conserver une trace quelque jours dans le frigo ;)


    Si tu es chagrin et adepte de la pollution, tu imprimes tout cela sur du papier.
    • [^] # Re: c'est simple ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Mettre l'URL de la licence en dessous du Tux me parait une bonne idée.

      Maintenant quelle licence choisir pour ce genre de fabrication "matérielle" ?
      • [^] # Re: c'est simple ...

        Posté par . Évalué à 4.

        La licence c'est pour la recette, pas le gâteau physique. Comme les bits de mon disque dur remplit de logiciels libres n'ont pas de licence.
        • [^] # Re: c'est simple ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui mais dans le cas d'un processeur libre il y a une licence ?

          Ce n'est pas le même problème ?
          Je me trompe peut-être...
          • [^] # Re: c'est simple ...

            Posté par . Évalué à 2.

            T'as une licence sur les sources VHDL/Verilog du processeur, pas sur le processeur en lui-même
            • [^] # Re: c'est simple ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Ok dans ce cas une seule licence celle de la recette : merci :-)

              Et concernant l'œuvre immatérielle qui sera utilisé et dessinée dessus (le tux) ?
    • [^] # Re: c'est simple ...

      Posté par . Évalué à 4.

      Je propose la création du "gâteau libre stochastique", dans lequel la recette est imprimée avec sa licence, puis insérée dans une fève, placée dans le gâteau. Ainsi, l'utilisateur le plus veinard obtient le code source.

      On peut éventuellement augmenter le nombre de fèves si on se sent d'humeur généreuse.
    • [^] # Re: c'est simple ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      soit un de ces fameux carrés avec des points noirs et blancs ( j'ai oublié le nom ) qui permettent de stocker qq ko sur une petite surface de papier

      cela s'appelle un QRCode ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Code_QR ) et cela peut stocker 3ko.
  • # Vaste problème

    Posté par . Évalué à 10.

    Si l'on mange un peu d'un gâteau libre, alors au bout de quelques heures notre corps commence à intégrer des molécules en provenance de ce gâteau libre. Est-ce que la GPL s'applique automatiquement à notre organisme en entier, dans ce cas ? Devons-nous alors offrir notre propre code source à tous ceux qui nous utilisent par la suite ?
    • [^] # Re: Vaste problème

      Posté par . Évalué à 5.

      On avait bien dit que le logiciel libre était un écosystème viral :-)
    • [^] # Re: Vaste problème

      Posté par . Évalué à 7.

      Et vas-t-on intégrer une partie de l'ADN des ingrédients du gateau dans notre organisme ?
      • [^] # Re: Vaste problème

        Posté par . Évalué à 0.

        Et après on deviens "Cakeman" ? le héro qui laisse des traces de chocolat ?
  • # Question sur l'imlémentation

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    As-tu pensé à utiliser un ramasse miettes efficace ?

    Aucun problème pour apporter ma modeste contribution O:-°

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.