Journal Me-Mix

Posté par .
Tags : aucun
6
23
jan.
2009
Pour ceux qui ne suivent pas ou qui n'ont pas encore eût le plaisir de découvrir Stephen Colbert et son émission le Colbert Report voici un récapitulatif depuis des derniers jours à partir du 8 janvier où il invita Lawrence Lessig présenter son nouveau livre Remix jusqu'à l'émission d'aujourd'hui.

Fidèle à son personnage réacto-conservatiste Colbert tente de provoquer Lessig durant son interview du 8 janvier en faisant l'apologie du droit d'auteur restrictif et jouant le jeu du remix (sous couvert d'ironie) en griffonnant et se réappropriant le livre de Lessig, mais surtout en provoquant malicieusement le public en l'interdisant formellement de remixer l'interview (alors que Lessig y incite).

Évidement quelques heures plus tard les remix vidéo et audio poussent comme des champignons sur le net.

Il revient donc à la charge aujourd'hui annonçant qu'il vient de déposer la marque "copyright infringement"™, poussant comme d'habitude certains concepts à bout pour mettre leurs défenseurs face à leur propre absurdité (dans le genre voir l'épisode du 6 janvier où il sort son flingue durant une interview d'un pro-NRA). Comment défendre sa propriété intellectuelle si ce même concept permet à d'autres de vous interdire d'utiliser le terme "copyright infringement"™ ? Avec en plus un superbe clip en guise d'avertissement contre l'internaute qui avait utilisé un de ses disque pour faire un remix de l'interview avec Lessig.

En espérant que vous apprécierez !
  • # Ptite question.

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Qu'est ce qui empeche un éditeur de reprendre le contenu du livre de lessing, de légèrement le modifier à l'image de ce que montre Colbert dans l'interview et de le publier sans avoir à assurer les couts de production, en se concentrant sur le marketing?

    Je crois que c'est une problématique qui se pose aussi à l'éditeur In Libro Veritas lorsque le contenu sous licence CC n'a pas la clause NC (non commercial). C'est d'autant plus facile, qu'il y a le PDF disponible.

    Je pense que la publicité pour la "copie" peut rapporter aussi des ventes à l'original mais cela ne marche que si l'éditeur de l'original est de taille petite par rapport à l'éditeur de la copie et bénéficie du tremplin cré par la promotion du produit.

    Lessing n'a pas encore mis le PDF en ligne de son livre. Favorise-t-il le Remix lui même ou le contraint-il physiquement (copier un livre papier, pff....) ?
    • [^] # Re: Ptite question.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Rien ne l'empêche et comme tu le constates, personne le fait.

      Alors pourquoi ? Peut être parce que ça ne serais pas profitable. D'ailleurs le coût de production d'un livre, ça n'est pas énorme donc ne pas avoir à les assurer, tu économises pas grand chose.
  • # I Have a Dream !

    Posté par . Évalué à 3.

    J'aimerais qu'un jour on diffuse Daily Show ou Colbert Report sous-titrés sur une chaine non crypté ...
  • # Remixing is okay

    Posté par . Évalué à 1.

    Merci mammique pour ce journal, effectivement en voyant ça hier j'ai eu une grosse pensée pour linuxfr. On peut aussi préciser que Stephen est "apparu" (en affiche) en clin d'oeil dans une édition récente de spiderman... Il a une image de marque très marquée pour le public US.
  • # Lien de l'interview originale

    Posté par . Évalué à 1.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.