Journal De près ou de loin, des vœux pour l' Anniversaire de GNU !

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
12
27
sept.
2013

Le projet GNU ayant été lancé il y a 30 ans, l’évènement ne pouvait pas passer inaperçu ? (Par exemple, Enregistrements audio et vidéo de la conférence de Richard Stallman lors des 30 ans du projet GNU à l'université Paris 8)

Certains ont la chance de pouvoir se rendre à l'anniversaire de de l'annonce du projet GNU en direct aux US le week-end prochain (Les 30 ans du projet GNU au MIT), d'autres vont le fêter près de chez eux, ou encore joindre leurs vœux à ceux de diverses communautés libristes : un blog spécial anniversaire (bilingue)a été monté en quelques jours par les membres de plusieurs communautés GNU/Linuxiennes pour envoyer nos vœux et remerciements pour la création du projet et pour tout ce qui en a découlé depuis.

Pour ajouter vos vœux aux nôtres, GNU Birthday est là. \o/

Joyeux Anniversaire GNU !!!

  • # P'tite coquille sur le lien ....

    Posté par . Évalué à 3.

    GNU Birthday

    Voilà ;-)

  • # Matériel libre / anonymat et chiffrement / vote par Internet

    Posté par . Évalué à -9.

    Merci pour ce journal. J'ai avalé la conférence d'un trait, en écoutant très attentivement.

    J'ai rédigé une bafouille pour les 30 ans de GNU, avec mes voeux, que j'ai postée sur GNU Birthday (ici). J'y ai joint mes commentaires sur la conf, que je duplique ci-dessous (parce que la durée de vie légendaire de linuxfr.org, parce que le https c'est le bien, parce que les liens cliquables aussi).


    Merci de donner l'opportunité de souhaiter un BON ANNIVERSAIRE au projet GNU. Merci à Richard et à tous ceux qui favorisent l'expansion de son apport majeur à la communauté humaine, du code sur des fondations éthiques (liberté, égalité, fraternité) pour la dimension numérique de notre monde.

    Je profite de l'occasion pour proposer ci-après quelques commentaires, que j'espère utiles, sur la conférence de Richard Stallman à l'occasion des 30 ans de GNU, conférence donnée à l'université Paris 8 le 21 septembre 2013, visible/écoutable à cette adresse : http://www.april.org/enregistrements-audio-et-video-de-la-conference-de-richard-stallman-lors-des-30-ans-du-projet-gnu

    // matériel libre

    • Pour la question de la liberté du matériel, alors que nous ne disposons pas de robot de production de micro-processeur accessible au particulier à ce stade du développement technologique, j'invite à porter une attention toute particulière à cette piste (c'est en français) : « Free, Secure & Open Microprocessor Project » http://lacantine.ubicast.eu/videos/22-06-2013-164140/ (projet visant à la création collaborative d'un micro-processeur libre, gratuit, évolutif, ultra sécurisé et orienté cryptographie, sur FPGA, avec son compilateur GCC modifié associé).

    // anonymat et chiffrement

    • Concernant la question de l'anonymat, avec idéalement une base de FPGA pour accroitre la sécurité, je pense envisageable d'établir un protocole réaliste et légal impliquant du chiffrement et de la stéganographie, en automatisant l'émission régulière d'images pseudo-aléatoires vers les "journalistes" (ou vers tous les citoyens qui le souhaitent), les processus étant automatisables, sauf peut-être ceux impliquant la livraison discrète d'images de référence pour que la stéganographie soit appliquable, pour le cas de livraison d'informations. Dans de telles conditions, une entité étatique serait bien en peine d'identifier qui communique de l'information aux journalistes. C'est une idée, il y en a d'autres. Par exemple, si je comprends bien Retroshare, ce logiciel libre propose de l'anonymat (par le chiffrement), cf http://linuxfr.org/users/bortzmeyer/journaux/prise-en-compte-de-la-vie-privee-dans-les-protocoles-reseaux#comment-1472891

    // vote par Internet

    • Enfin Concernant le vote par Internet, j'ai poussé la réflexion plus loin que l'approche commune et je considère qu'il est en effet très délicat (Richard dit : impossible) de conceptualiser une approche sécurisée donnant un haut niveau de garanti de la validité du vote et l'anonymat des votants. Pour autant, je pense qu'il est sain de continuer à gratter, ne serait-ce qu'à titre pédagogique, mais également parce que nous pouvons espérer tirer des fruits pratiques de cette réflexion. A toute fin utile, je partage ma réflexion : http://linuxfr.org/users/2licat/journaux/plaidoirie-pour-un-vote-numerique-a-distance-en-democratie

    Délicatement et chaleureusement,

    SamWang.

    • [^] # Re: Matériel libre / anonymat et chiffrement / vote par Internet

      Posté par . Évalué à -10.

      Pour votre information, j'ai demandé à Richard Stallman une réaction sur ces trois points. La voici (Tuesday, October 15, 2013 9:35 AM) :

      Je suis d'accord avec le troisième, je ne connais pas le premier, et
      je soupçonne que le deuxième n'est pas possible.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.