Journal PCLinuxOS en français

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
12
22
juin
2009
Bonjour,

PCLinuxOS est une distribution GNU/Linux, facile à utiliser. Ce qui la caractérise est la facilité d'utilisation et de configuration, avec le Centre de Contrôle de Mandriva, le gestionnaire de paquets Synaptic, et des paquets rpm spécifiques à PCLinuxOS (Pclos de son petit nom). C'est aussi une distribution où les changements de version sont peu fréquents : une distribution tournante.

Enfin, c'est une distribution optimisée pour i586, avec un noyau par défaut en i686, et la possibilité d'installer un noyau "legacy" en i486 si vous en avez besoin.

Il y a un petit peu plus d'un an, j'installais MiniMe 2008 sur un portable HP PIII avec 320 Mo de ram, et ma foi ça fonctionnait plutôt bien. Je n'ai jamais déploré un plantage, ou un problème suite à une mise à jour.

MiniMe est une version communautaire allégée, qui offre un bureau KDE, mais pas d'applications, pas de splashboot. Il y a le plus gros des drivers pour que la distribution fonctionne sur à peu près toutes les machines.

Contente de la manière dont se passait l'évolution de la distribution, des mises à jour régulières mais pas trop grosses ni trop fréquentes, une stabilité jamais mise en défaut, après un an j'ai tenté la version complète, puis à la faveur de quelques nouveaux programmes... je vais y revenir après, il s'agit d'un remaster pour la publier directement en français.

Pour la présenter côté histoire, PCLinuxOS est une distribution texane. Son développeur, Texstar, l'a créée à partir de paquets Mandrake, en 2003, et la première version stable a dû sortir en 2004. Ensuite, elle s'est développée surtout aux Etats-Unis, et on trouve des utilisateurs en Allemagne, au Danemark, en Hollande, Australie... principalement parmi les anglophones et les utilisateurs à l'aise avec la langue anglaise.

Jusqu'ici, la méthode pour localiser après installation était assez ardue, il fallait installer les paquets des locales, puis réinstaller à peu près tout ce qui était déjà dans le système, les outils de configuration, les applications etc... ce qui était assez rébarbatif, dépendant de la vélocité de votre bande passante, et de votre perspicacité, pour trouver le howto en anglais dans la doc du site, et surtout les paquets exacts à réinstaller.

Depuis, pinoc, un développeur de l'équipe PCLinuxOS, a réglé ce problème. Il a créé un script nommé tout simplement addlocale, qu'il suffit d'installer et de lancer, pour automatiser la procédure. Ce script permet d'appliquer les locales existantes pour 104 pays différents actuellement, automatise la procédure, et pinoc ne cesse de l'améliorer, au point qu'on va pouvoir même localiser directement le live CD, avant l'installation.

La distribution offre aussi une fonction accessible par un menu, pour recréer une version de la distribution à partir de ce qui est installé : c'est le menu mklivecd, utilisant trois paquets complémentaires les uns aux autres, et offrant plusieurs options dont une pour refaire un live CD pouvant être installé.

Voici les références, et les adresses pour obtenir PCLinuxOS, une ou plusieurs de ses versions communautaires, dont les deux versions localisées en français.

Il y a une version KDE et une version Gnome, des torrents et les images isos.

Site officiel: http://www.pclinuxos.com/
Blog du développeur: http://www.pclinuxonline.com/
PCLinuxOS sur Wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/PCLinuxOS

Les torrents pour les deux versions en français: http://meets.free.fr/torrents/
Les images iso:
PCLinuxOs-2009-1-fr-May.iso avec KDE:
http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/vMpfAQuh

PCLinuxOs-Gnome-2009-fr-May.iso
http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/Ehyv0mrN

(Merci à zood de Adella, pour la mise en ligne des isos)

et deux captures d'écrans prises après l'installation réalisée avec les remasters:
http://meets.free.fr/images/PCLinuxOS-2009-1-fr-May.png

http://meets.free.fr/images/pclinuxos-2009-gnome-fr.png

Les login et mots de passe sont les suivants:
guest guest
root root

Les md5sum:
ed119f4d85b340c162e34fe1cd25c504 PCLinuxOS-2009-1-fr-may.iso (547M)
ff34356ae744a76bf52e05568f923a72 PCLinuxOS-2009-Gnome-fr-may.iso (661M)
  • # Ah enfin ...

    Posté par . Évalué à 9.

    ... un journal intéressant et qui se laisse lire ! C'est tellement beau que ça ferait bien une nouvelle en première page tellement qu'on dirait une press release :)

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

  • # facilité d'utilisation.

    Posté par . Évalué à -2.

    J'adore :

    PCLinuxOS est une distribution GNU/Linux, facile à utiliser. Ce qui la caractérise est la facilité d'utilisation et de configuration,

    [...]

    Jusqu'ici, la méthode pour localiser après installation était assez ardue


    Ce ne serait pas un gros foutage de gueule ?
    • [^] # Re: facilité d'utilisation.

      Posté par . Évalué à 5.

      La distribution peut être facile a utiliser et administrer de façon générale, par contre si elle est prévue pour des anglophones cela peut expliquer pourquoi la localisation en français est vue comme rébarbative.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Concrètement...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quel est l'avantage d'utiliser une PCLinuxOS par rapport à l'upstream (Mandriva Linux) ?
    • [^] # Re: Concrètement...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je n'ai jamais eu de souci sur les signatures des paquets, la gestion des paquets me semble plus sympa avec Synaptic, et un petit peu plus rapide. (Détail, sous Pclos on n'active qu'un seul miroir à la fois dans le sources.list). Pclos nécessite apt-get et non urpm... (mais ça, ce n'est pas vraiment un critère).

      Côté communauté, les mandriviens tout autant que les pclosiens sont des personnes très sympathiques. Quand je fais un essai avec la nouvelle version de Mandriva (durant quelques jours une fois par an), je trouve des personnes compétentes pour m'offrir leur aide, sur les chans IRC, sur des petits problèmes à résoudre. Avec PClos je n'ai pas vraiment eu besoin d'aide. (ça risque de tourner en troll. :oops: )

      Il est possible que la version dont je me suis servie le plus longtemps, MiniMe, soit plus légère que Mandriva. Je m'en suis servie sur PIII avec aisance, (celui dont je parle dans le journal), puis sur PIV avec 512 Mo de ram (le PIII ayant lâché, après quelques années de services). Mais je ne le garantirai pas, il faudrait tester d'une manière un peu poussée, en particulier avec la version officielle et je n'ai pas encore eu l'occasion de le faire.
  • # pas mort

    Posté par . Évalué à 2.

    Tiens, je croyais PCLOS mort, je l'ai quitté il y a un peu plus de trois ans, c'est donc une mauvaise information et tant mieux pour Textar et les autres!
    A l'époque, cette distribution était plus carrée que Mandrake (mais celle ci avait du mou dans la corde à noeuds...), bien stable et il y avait une équipe de dev français.
    Mais c'est vrai que les francisations par exemple n'étaient pas trop top, c'est bien de l'avoir amélioré.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.