Journal Pétition la-bas si j'y suis

Posté par .
Tags : aucun
1
29
juin
2006
L'émission modeste et géniale présentée par Daniel Mermet est menacée par la nouvelle grille des émissions de france inter


Actuellement programmée à 17 heures avec une excellente audience (500 000 auditeurs) «Là-bas» serait programmée à 15 heures ce qui lui ferait perdre plus de 50% de ses auditeurs, la tranche horaire de 15 heures étant traditionnellement beaucoup moins écoutée quelle que soit la radio considérée.

Là-bas si j’y suis n’est pas une émission neutre et cette relégation n’est pas neutre, surtout au lendemain de mobilisations sociales et au seuil d’une année électorale.



Pour signer la pétition :
http://petition.la-bas.org/

Pour écouter les archives :
http://www.la-bas.org/article.php3
  • # Belge ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Tu ne serais pas un peu belge, une fois ?
    • [^] # Re: Belge ?

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est quoi le rapport avec la Belgique?

      Je connais cette emission, c'est une des plus interessantes de France Inter. France Inter dont, par ailleurs, la grille va etre remaniée "droite-popu" en Septembre, par le nouveau directeur, directement parachuté de "le Mouv'".
      • [^] # Re: Belge ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Je pense qu'il y a une petite allusion au fait qu'il a posté 2 fois son journal, mais je suis d'accord avec toi la remarque est déplacée.
      • [^] # Re: Belge ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Rappelons que LBSJS n'est pas la seule émission à partir ...
        Onde de choc (Laurent Lavige), Macha (Macha Bérannger), Histoires possibles et impossibles (Robert Arnoud) et l'émission du cinéma du samedi après midi disparaissent.

        C'est aujourd'hui la dernière journée où vous pourrez probablement les écouter pour la plupart.

        Pour l'orientation politique d'Inter, je ne me prononce pas.
        Pour le reste, ça fait quand même deux grandes émissions ou les auditeurs ont la parole qui disparaissent.
        • [^] # Re: Belge ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Et ce matin, Alain Rey faisait sa dernière intervenion (sauf gros changement pendant l'été...).

          Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

          • [^] # Re: Belge ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Et c'est la dernière de Charivari (Frédéric Bonneau), qui a lancé Panique au Mangin Palace ...

            Ça va faire vide l'année prochaine sur Inter ...
  • # mais pourquoi sont ils si méchants ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis (du verbe suivre) l'URL de la pétition (car j'apprécie cette émission) et je lis:

    "[...] Faut-il rappeler que l’actuel président de Radio France Jean-Paul Cluzel, Inspecteur général des finances, longtemps collaborateur de Jacques Chirac, intime d’Alain Juppé et récemment reconverti au sarkozysme n’a pas fait mystère, dans un entretien au Figaro Magazine, de ses idées « de droite, catholiques et libérales ». [...]"

    Ce n'est pas forcément le bon endroit pour faire la remarque, mais je n'ai jamais vraiment compris comment on pouvait avoir des idées qui soient en même temps 'libérales' (chacun pour sa geule) et 'catho' (vous savez bien, aimez vous les uns les autres, toussa).

    C'était mon intervention inutile de la journée, à vous les studios.
    --> []
    • [^] # Re: mais pourquoi sont ils si méchants ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Chez le commun des français, le mot "libéralisme" désigne bien trop souvent le seul libéralisme économique. En effet, définir Sarkozy comme un libéral, c'est franchement marrant, je trouve.
    • [^] # Re: mais pourquoi sont ils si méchants ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Y a un truc qui me fait doucement rigoler.

      A chaque fois qu'un média fait un changment, ça émeut tout le monde, et il y a tout de suite des cris au complot des la politique/l'industrie qui veut faire main bassesur les médias pour hypnothyser les foules.

      Je veux bien que LBSJS soit une émission génial (je connais pas). Mais est ce que c'est pour faire de la "droite-popu" que cette émission est déplacé ? Qu'y a t'il à la place ? mieux ? moins bien ?

      Ensuite, il y a un autre truc qui me fait rigoler, c'est que dès fois, on parle de France télévision et de Radio France, et on s'étonne que sur ces groupes PUBLICS les dirigeants NOMMES (c'est le fonctionnement normal) aient des relations avec des hommes politiques. C'est normal pour des hauts fonctionnaires, à partir du moment où les règles des groupes publiques sont connues, il n'y a pas lieu de remettre tout ça tout le temps sur le tapis.
      Ca change avec les gouvernement, donc un procès a priori comme cette pétition, ça ressemble furieusment à une attaque politique.

      Ban sang, si cette émission est si bien, pour quoi détailler le curriculum du patron pour condamner le déplacement ? Seuls les vrais arguments devraient prévaloir.

      De plus, c'est le propre de chaque nouveau directeur de vouloir refondre les programme. ça sera différent, mais pourquoi moins bien ?
      Arrgg, un commentaire signal que c'est la disparition de 2 émissions où les auditeurs on la paroles, c'est sûr c'est un complot...
      Des émissions ou les gens on la parole, d'une y en a plusieurs donc quand on refond les programme, statistiquement ça touche des émissions avec appels, de deux c'est comme les talkshow à la télé, quand y en a plus y'en a encore, ça marche toujours.

      C'est comme cette pseudo émotion (chez ses amis) sur le départ de Macha Beranger :son émission est un peu naze (en tout cas c'estpas ce que j'attend d'une radio publique), et puis après 29 ans elle avait le temps de proposer d'autres concepts, de varier son métier (c'est sûr c'est moche, mais c'est la vie du show-biz). Le nouveau directeur est il un salaud ? Un courageux plutôt.
      Bref, c'était mon coup de gueule sur les "mercato" (comme on dit) du show biz l'été venu. On condamne avant de voir, et au passage on fait des attaques ad-hominem.

      Ha oui, un autre truc dont on entend parler dans les "médias". Genestar se fait virer "a cause" de l'affaire Cecilia Sarkozy. HaHa. Genstar, il est de toute façon sulfureux. Il n'y a que ses amis médias qui transforment tout en politique.

      D'ailleurs, faut pas se voiler la façe, les rumeurs sur le showbiz sont faites par le showbiz. Par exemple Ardisson s'épenche auprès de Match, untel se fait lyncher par l'express...
      Pas la peine de remonter aux grands patrons (qu'ils soient marchands d'arme ou amis de tel homme). Les journalistes, les syndicats de journalistes, animateurs, rédacteurs se tirent dans les pattes simplement par inimitié, le complot n'est presque jamais financier et/ou politique. L'argumentaire diffusé, lui, est financier/politique. Pas les actes.

      ça m'énerve, alors je commente :)
      La petition aurait uniquement repris les qualité de l'émission par rapport aux défaut de sa remplaçante, j'aurais pas été si long.
      • [^] # Re: mais pourquoi sont ils si méchants ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Des émissions ou les gens on la parole, d'une y en a plusieurs donc quand on refond les programme, statistiquement ça touche des émissions avec appels, de deux c'est comme les talkshow à la télé, quand y en a plus y'en a encore, ça marche toujours.

        Justement, là-bas c'est très loin du talk-show.

        Franchement, tu devrais aller écouter un peu le podcast des anciennes émissoins, http://www.la-bas.org/article.php3 tu comprendrais alors ce que cette émission de radio a de différent.

        A la place, ils veulent mettre MOF (Faugiel) - là ça sera du talk-show.

        Sinon, l'action du politique sur les médias publics, personnellement me dérange. Qu'ils nomment des professionnels du métier, reconnus par leurs pairs, oui. Qu'ils envoient leurs copains pour mettre les journalistes au pas, que ça soit la gauche ou la droite, ça me gène. On n'est pas en Italie ni aux USA.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: mais pourquoi sont ils si méchants ?

          Posté par . Évalué à -3.

          Précision :
          Pour moi, un talkshow c'est une emission ou des gens parlent de tout et n'importe quoi, avec un animateur qui organise tout ça.
          Alors oui, pour moi c'est un talk show (sans le show).

          Des émissions comme ça, il y en a sur toutes les radio, et il y en aura toujours. Des espaces de liberté, y en a plein.
          Donc là, ce n'est donc pas l'argument qui prévaut à la pétition.
          J'ai écouté une émission (29 mai)

          Je reprends un peu mon jugement. Cette émission est clairement à gauche, c'est indéniable. Un peu altermondialiste.

          Ca n'enlève rien au fait que la pétition est le fait de militants pro-emission, qui ne se battent pas "pour une émission de qualité" mais "pour une émission qui leur plait à eux".
          Bref, rien de nouveau, c'est le lot de toutes les émissions qui disparaissent.

          Il y aura toujours une place pour cette émission. Si c'est pas sur france inter, ca sera ailleurs, sur une autre radio, sur le web, etc...
          A l'ère du multimédia, c'est pas là peine de faire une petition dès qu'un programme change d'heure.
          Futile. c'est le mot qui me vient.
          • [^] # Re: mais pourquoi sont ils si méchants ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Ta mauvaise foi fait peine à lire. Si le web avait un taux de pénétration equivalent à la radio, ca se saurait.

            De même que ton ignorance, car l'emission n'est pas un talkshow. C'est une emission construit sur des reportages prémontés, ce n'est pas une emission de debat à plusieurs. Mais c'est vrai que ca reste de la radio et qu'il y a donc des gens qui parlent, dans un microphone qui plus est.
            La difference entre ça et talkshow doit t'être trop subtile. Et en plus ca rime avec futile, tu dois aimer ça, toi l'ami des mots qui te viennent.
            • [^] # Re: mais pourquoi sont ils si méchants ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Ce n'est pas de la mauvaise fois que dire qu'une pétition pour sauvegarder une émission de qualitai en insultant le président de radio france est futile.

              Si c'est comme ça qu'ils veulent sauver l'émission, ils ont tous les ingrédients pour que ça rate. Ca m'étonnerai qu'il regarde ce petit discours introductif avec bienveillance.

              C'est faire du bruit pour rien, pousser une gueulante pour le plaisir de pousser une gueulante. J'ai pas porté de jugement de fond, mais juste de forme.

              Je te le résume en une phrase :
              Des déprogrammations y en a tous les ans, des reprogrammation de qualité aussi, insulter le président au lieu de présenter les qualités/défauts de LBSJS et son successeurs a :
              - 1) peu de chance de motiver des auditeurs non militants alters
              - 2) peu de chance de succès.

              Franchement, je trouve que l'émission est interessante, mais jamais je ne signerait un tel torchon. c'est limite un tract de propagande "tous pourris". C'est même insultant pour une émission de qualité d'être défendu de la sorte.

              Après futilité, me vient le mot kamikaze.

              (pour simplifier le débat, remplace talkshow par "émission où les auditeurs ont la parole", c'est ainsi que je l'entedais).
  • # .

    Posté par . Évalué à -1.

    Dans le journal : " Là-bas si j’y suis n’est pas une émission neutre"

    Dans un commentaire : "France Inter dont, par ailleurs, la grille va etre remaniée "droite-popu" en Septembre"


    Y'a une emission partisane qui va etre remplacée par une autre émission partisane ? C'est nul : les emissions orientées, ça devrait pas exister sauf quand ça défend mon point de vue.
    • [^] # Re: .

      Posté par . Évalué à 5.

      La difference, c'est le pluralisme mon cher. Meme si LBSJS est certainement une emission avec des valeurs de gauche (et encore, je dirais plutôt humaniste), il y a des emissions de France Inter qui complete l'horizon politique.

      D'ailleurs, il y beaucoup d'autres radios généralistes du PAF qui ont une nette orientation à droite, il est dommage que France Inter doivent venir s'y ajouter.
  • # Les temps sont durs

    Posté par . Évalué à 9.

    pour la liberté de presse francaise.

    Il souffle un vent de Berlusconisme sur les médias assez effrayant.

    Serge July qui se virer comme un malpropre de son journal par "l'actionnaire principal".
    Alain Genestar, patron de Paris Match qui se fait virer par "l'actionnaire princopal" ami de Nicolas pour un petit reportage sur les aventures extraterritoriales de Mme Sarkozy.
    • [^] # Re: Les temps sont durs

      Posté par . Évalué à 5.

      Les temps sont durs pour la liberté tout simplement.

      Tu crois que c'est le seul domaine où la liberté est menacée? Y en a des tas d'autres ... Et ça n'ira pas en s'arrangeant.
      • [^] # Re: Les temps sont durs

        Posté par . Évalué à -2.

        Tu crois qu'il n'y a que la liberté qui est menacée ?

        Tenez, prenons les caca chiens*. Eh ben il y en a de moins en moins. Et c'est pas près de s'arranger, étant donné la progression des chats au détriment des chiens comme animaux de compagnie.

        Tout fout le camp.

        *Attention à ne pas confondre les caca chiens avec les crottes de chiens. Les caca chiens, ce sont ces bacs à sables prévus pour accueillir les crottes de chiens.
        • [^] # Re: Les temps sont durs

          Posté par . Évalué à 1.

          Tenez, prenons les caca chiens*. Eh ben il y en a de moins en moins.

          C'est comme les caca toes, les éléphants, les gorilles, les thons rouges en mediterrannée ... Le pétrole qui est de plus en plus cher car de plus en plus rare, .... sans oublier les pin's qui ont presque disparu de la circulation, et l'Amiga qui était la meilleure machine de son temps. J'aurais pu citer aussi les trolls tels que Suse sapusaipaslibre, Java sapusaipaslibre qui est à l'agonie, et le chat de ma tante qui s'est fait la belle. Tout fout le camp !!!
    • [^] # Re: Les temps sont durs

      Posté par . Évalué à -1.

      En plus c'est absurde !

      Avec l'avalanche de candidats "nonnistes de gauche" à la présidentielle, ce n'aurait pas été le boulot qui aurait manqué pour une émission de la sensibilité de "Là-bas si j'y suis".

      Qu'on en juge :
      * Arlette Laguiller
      * Dieudonné
      * Jacques Cheminade
      * José Bové
      * Laurent Fabius
      * Olivier Besancenot
      * Stéphane Pocrain

      Il ne manque plus que Jean-Pierre Chevènement et Marie George Buffet et on sera au grand complet. Entre 42 et 72 débats inter-nonnistes possible en perspective.

      Allez hop, je signe.
      • [^] # Re: Les temps sont durs

        Posté par . Évalué à 3.

        Autant j'apprécie tes remarques argumentées pour recadrer le debat (cf.un autre thread), autant tes sarcasmes permanents qui assimilent la gauche à l'extrême gauche sur le non me pèsent.

        En outre Libé n'était pas spécialement réputé poura sa postion extrême et certains prétendent même que ses pbs actuels sont liés à sa prise de position sur ouiouiste sur le TCE (ce dont je doutes étant donné qu'alternatives economiques avait pris la même position et se porte de mieux en mieux)

        Pour "là-bas si j'y suis" je m'abstiendrai étant donné que je ne connais pas mais d'après les commenataires ca ne me semblait pas un porte-voix du PC
        • [^] # Re: Les temps sont durs

          Posté par . Évalué à 3.

          C'était de l'humour á deux balles, désolé :-(

          J'ai vraiment signé. J'aime bien "Là-bas si j'y suis". Même lorsque je ne suis pas d'accord, c'est une émission intéressante. C'est effectivement une émission très José-Boviste / Monde Diplomatique (leurs dirigeant viennent une fois par mois) ...

          En ce qui concerne "Libé","l'humanité" n'est pas vraiment florissante non plus, je crois que plus prosaiquement quand des gêneurs distribuent gratuitement des journaux sous votre nez, il devient difficile de garder tous ses lecteurs, il faut apporter une plus-value palpable et une confiance avec son lectorat irréprochabe. Pour les quotidiens, la situation est quand même mal barrée. Les mensuels qui font des articles de fonds moins régulièrement ont plus leur chance.
  • # Supressions.... pas si vite

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    D'un autre coté ils ne veulent pas du crenau a 15h (ou un truc comme ca qu'on leur propose).

    Hors je rapelle qu'avec le podcast, une partie des auditeurs actuels pourrait quand même suivre l'émission, et voir pourquoi pas, mais c'est pas tres legal je pense, pourrait se la repasser dans le repere (cd compil de la semaine, extrait pdt la reunion...)

    Donc, même si je ne suis pas pour le changement d'horraire, je me demande pourquoi Mermet refuse catégoriquement le nouvel horaire? Mieux vaut il toucher moins de monde ou se taire...
    • [^] # Re: Supressions.... pas si vite

      Posté par . Évalué à 2.

      j'imagine qu'à 15h l'émission n'aura plus d'auditeurs, et qu'on
      la supprimera définitivement l'année prochaine.

      en effet, là-bas n'est pas le genre d'émission qui s'écoute facilement
      sur le lieu de travail (sujets très polémiques, traités de façon
      extrèmement subjective), contrairement à des émissions
      plus lisses.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Supressions.... pas si vite

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il est vrai que dans notre belle france de fonctionnaire tout le monde à fini de travailler pour 17h, j'avais complètement oublié.

        Trève de plaisanterie, il aurait certainement moins d'auditeurs (c'est statistique a premiere vue), mais il auait
        - de nouveaux auditeurs
        - une tres forte demande en podcast si les anciens restent fidels

        Et puis même si ce n'est que pour un an, c'est toujours mieux que rien, c'est toujours donner la parole à des gens qu'on entend pas un peux plus.
        • [^] # Re: Supressions.... pas si vite

          Posté par . Évalué à 6.

          Tout le monde ne finit pas à 17h, mais si j'en crois le périph' de paris
          vers 17-18h il y a pas mal de monde qui rentre chez soi à cette heure.

          Je pense que le podcast reste un complément pour gens fortunés
          qui peuvent télécharger le truc et dégager du temps pour l'écouter.

          Et... le podcast ne touche que ceux qui connaissent déjà l'émission,
          alors que l'horaire actuel permet d'accrocher de nouveaux auditeurs.

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: Supressions.... pas si vite

      Posté par . Évalué à 3.

      Le principe fort de LBSJS c'est les réponses sur le vif des auditeurs via le répondeur.
      Je suppose qu'on perd de la spontanéité si on réagit en différé, même sur le vif, et que beaucoup auront la petite hésitation qui fait que non, finalement je laisserai pas de message de toute façon c'est une rediff.

      En plus beaucoup de personnes écoutent l'émission dans leur voiture, en rentrant du boulot, ce qui est une rentabilisation certaine du temps passé dans les embouteillages, je ne suis pas sur que ces personnes auront le courage d'écouter l'emmission (de retour) chez elles.

      Et que fais tu de tous ceux qui n'ont pas d'ordinateur, pas de haut débit, ou tout simplement pas les compétences techniques pour utiliser le podcast, et qui ne peuvent pas enregistrer la radio ?

      Ce n'est pas comme si l'émission était supprimée, mais c'est un coup dur indéniable.

      " Mieux vaut il toucher moins de monde ou se taire..."

      Et pourquoi ne pas se battre au lieu de choisir le moindre mal ?
  • # Pour la vraie radio !

    Posté par . Évalué à 5.

    Ce qui est le plus important à mes yeux, n'est pas l'horaire ou la "sensibilité politique" de "là-bas..." mais le fait que c'est sur France-Inter une des dernières émissions de vraie radio : avec des voix diverses, les bruits et les ambiances du monde, des langages de toutes les couches de la société, bref une émission de reportages et non un simple débat en audio.
    Les reporters nous font entendre les sons du monde réel - les embouteillages de Dacca, en ce moment- et pas seulement des ersatz fabriqués en studio. En plus il y a une pensée, un montage, des idées qui s'expriment explicitement, dans un environnement radio où de plus en plus c'est le commerce qui règne implicitement.
    Il y a d'autres émissions de vraie radio, notamment sur France Culture mais l'espace de l'art radiophonique, ce cinéma de l'esprit, se réduit comme peau de chagrin...
    Alors ne boudons pas notre soutien et signons la pétition...
    • [^] # Re: Pour la vraie radio !

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est vrai que la qualité de la prise de son et du mixage rappelle les experiences sonores de l'emission "Ondes Magnétiques" qui passaient il y a quelques années sur France Culture.

      Toutes ces competences techniques, issues des recherches de l'IRCAM ont largement tendances à se perdre. Il faut dire que le president de Radio France est un gestionnaire, qui se bat pour la reduction des coups. Et des prises de son en exterieur, un bon mixage, ca coute des sous. Pleins de sous qui pourrait plutôt servir à payer des presidents :o)

      D'ailleurs, il a demandé à la redaction de France Inter de faire moins de reportages en exterieurs, et de faire plus de lecture de dépeches d'agence... (source sur acrimed.org, je la retrouve dès que le site est revenu en ligne).
      • [^] # Re: Pour la vraie radio !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il faut dire que le president de Radio France est un gestionnaire, qui se bat pour la reduction des coups.

        Il est donc partisan du Si vis pacem, para bellum?

        Je crains que c'est la qualité d'Inter qui va en prendre un coup (et cela peut lui couter cher).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.