Journal publi-reportage MySQL

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
16
juin
2004
Bonjour le monde

Suite à la lecture de cet interview de Michael Benzinger (directeur technique R&D de Sabre Holdings) dans 01net à propos de son utilisation de MySQL sur un cluster over-burné, j'ai posté une rapide analyse dans la liste du CULTe. Je vais la reprendre ici, afin que nos camarades des écoles de com' et autre tech-de-co puisse apprendre à éviter les trollations ALVC.

---------------------------------------

http://www.01net.com/article/244437.html(...)

---------------------------------------

Détaillons un peu:

"(ATSE) effectue plusieurs millions de recherches d'itinéraires et calcule leur prix"

Ce n'est donc pas le système de réservation.

"En effet, les recherches d'itinéraires ne nous apportant pas de revenus directs,"

Eh, trouduc, si tu ne sais pas où vont tes avions,
explique-moi comment tu vends tes billets...

"45 serveurs quadriprocesseurs 64 bits Itanium 2, équipés de 32 Go de mémoire vive." & "dans 267 tables transactionnelles InnoDB, autorisant un verrouillage fin sur chaque enregistrement"

Donc, InnoDB, ça rame.

"Le support des transactions est indispensable, car les données issues des serveurs frontaux HP Non-Stop Server sont synchronisées en permanence avec le cluster."

Euh, ça rame tellement qu'on est obligé de mettre un frontal ?

"Nos tests ont montré que les performances de MySQL étaient aussi bonnes - voire parfois meilleures - que celles des produits propriétaires."

Et PostgreSQL, il pue le mazout ?

"La licence commerciale. Nous ne voulions pas reverser notre code à la communauté open source, car il expose des éléments stratégiques de notre activité. Cette licence nous protège de l'effet viral de la licence GPL"

Ah oui, vu comme ça, PostgreSQL pue le paté moisi, pour eux.
Et MySQL, c'est tellement bien, qu'on est obligé de le patcher
pour que ça marche.

"Et MySQL 5.0 introduira les procédures stockées et les triggers."

Depuis combien de temps MySQL vaporwarize ?

"D'autant que ses fonctions sont parfaitement standards."

Bel aphorisme pour décideur pressé, ça :)

"Elle y supporte des transactions Acid sur de gros volumes : 300 000 requêtes par heure. "


300,000 / 3600 = 83.333 requ/seconde.
83.333 / (45*4) = 0.463 requ/sec/cpu.


---------------------------------------

Voilà. Si c'est dans cet esprit de FUDage que doit se faire la pénétration des logiciels libres en entreprise, je préfèrerais à vent, quand nous étions marginaux.

{tth} Fin de l'analyse, vous pouvez reprendre un moulage normal.
  • # performance

    Posté par . Évalué à 0.

    83.333 / (45*4) = 0.463 requ/sec/cpu

    bah c'est pas mal vu que ce gars serait bien du genre
    à taper des "select *" sur des tables bien montées...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.