pulkomandy a écrit 628 commentaires

  • [^] # Re: Merci pour ce partage - mais la doc fouque

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Publication de bibliothèques c++ sous licence libre. Évalué à 2 (+4/-4).

    Si ta fonction et tes arguments et leurs types sont nommés correctement, alors tu n'as pas besoin de répéter ces informations évidentes dans un cartouche de documentation.

    En exagérant un peu, du code qui a besoin de documentation, c'est du code pas clair et mal écrit. Il vaut mieux passer du temps à nettoyer ton code qu'à le documenter. En suivant ce principe, on devrait pouvoir se faire une idée de l'architecture globale en regardant l'organisation des fichiers, ou les scripts de build.

    Maintenant, c'est vrai que ce n'est pas facile d'en arriver là, et donc avoir une documentation peut être pertinent. La rédiger sous forme d'une TODO list (avec la liste de tous les trucs pas clairs) peut être un bon moyen de se souvenir que c'est comme ça qu'elle fonctionne, et que le but du développeur est de faire que la documentation ne soit plus nécessaire, parce que le code parle de lui-même.

  • [^] # Re: Quels outils ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal On ne contribue pas que du code. Évalué à 5 (+3/-0).

    Pour Haiku, on utilise:

    • Pootle, pour la traduction des applications fournies avec le système,
    • Polyglot, un outil maison, pour la traduction des applications tierces,
    • Un autre outil maison pour la traduction de la documentation du système.

    Je précise que nous avons aussi choisi de ne pas utiliser gettext, nos traductions sont basées sur le support fourni par ICU qui donne pas mal de contrôle au traducteur pour le format des messages, et permet notamment une gestion correcte du pluriel dans toutes les langues (certaines ont des règles complexes ou inhabituelles).

    Une conséquence est l'utilisation de notre propre format de fichier pour les traductions. Ce format a été intégré dans Pootle mais à ma connaissance pas dans les autres outils. Nous avons aussi une application native pour traduire ces fichiers, mais l'utilisation d'un outil en ligne et collaboratif est finalement plus conviviale.

    Nous avons aussi un ensemble de documents destinés aux traducteurs afin d'aider la coordination, le choix d'un vocabulaire commun, etc: https://dev.haiku-os.org/wiki/i18n

  • [^] # Re: goodies

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Aider les associations du Libre en achetant leurs goodies. Évalué à 4 (+2/-0).

    On en a conscience, mais on fait ce qu'on peut avec les contributeurs qu'on a. Plutôt que de pleurer de honte dans ton coin, viens te moquer de nos goodies tous moche, et faire des propositions de nouveaux designs!

    Pour un projet libre, c'est déjà difficile de recruter des développeurs, c'est encore plus compliqué de recruter des gens pour faire de la communication, du graphisme, de la comptabilité, de l'administration système, et plein d'autres trucs.

    On a essayé de confier quelques tâches "design" aux participants du Google Code-In cette année. La conclusion est que comme on a pas de personne compétente/formée dans le domaine dans notre équipe, on a beaucoup de mal à obtenir des résultats corrects car on ne sait pas dire ce qui ne va pas dans les travaux qui nous sont remis dans ce cadre.

  • [^] # Re: Éditeur de code sans le code

    Posté par (page perso) . En réponse au journal un éditeur de code portable par Microsoft?. Évalué à 2 (+0/-0).

    Il n'y a pas vraiment de controverse. Simplement, on passe beaucoup de temps dans un éditeur, c'est notre principal outil de travail, après tout. Et c'est bien d'avoir le choix entre différents outils, qui fonctionnent différemment et du coup conviennent aux besoins de chacun. Je suppose que c'est le cas aussi dans la plupart des autres métiers.

  • [^] # Re: Un peu de documentation sur le sujet

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Misogynie et discrimination à l'embauche. Évalué à 5 (+4/-1).

    C'est vrai, il y a des sexistes parmi les hackers, et c'est vrai aussi, c'est un (gros) problème. Mais ça m'embête déjà qu'on en fasse une généralité, et encore plus un "ciment" (c'est fort, quand même!). Si on va aussi loin, ça donne l'impression qu'il n'y a plus rien à faire à part détruire les dits groupes (tous les groupes de hackers sont visés sans distinction, du coup).

    On peut être un hacker, même en groupe, sans être sexiste.

  • [^] # Re: Hem...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Misogynie et discrimination à l'embauche. Évalué à 2 (+0/-0).

    Il n'y a pas de problème dans ton équipe, et c'est très bien. Mais ça ne répond pas à une question, qu'est-ce qu'on fait dans les cas où il y a manifestement un problème et qu'on arrive pas à s'en sortir?

    Mettre en place un quota c'est une solution extrême et risquée, mais je ne sais pas s'il y a autre chose qui pourrait fonctionner (à part dissoudre l'équipe et recommencer, et encore).

    En tout cas je travaille actuellement dans une équipe qui manque de diversité (pas juste homme/femme, on a aussi presque tous à peu près le même âge, des formations similaires, etc). Qu'est-ce qu'on peut faire pour se mettre un coup de pied aux fesses et essayer d'améliorer ça?

  • [^] # Re: Impolitesse ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Petit guide à l'usage des développeurs de LL qui souhaitent se tirer dans le pied. Évalué à 7 (+5/-0).

    On va parler de comment ça se passe chez Haiku, tiens.

    Nos paquets sont construits automatiquement à partir de recettes qui sont sur un dépôt github. On a un certain nombre de contributeurs actifs sur ce dépôt, mais surtout un tas de gens qui font des pull requests: soit des utilisateurs qui avaient besoin d'utiliser un logiciel et qui ont écrit une recette eux-même, soit de plus en plus, des développeurs upstream qui viennent eux-même mettre à jour nos recettes ou au moins nous ouvrir un ticket quand ils publient une nouvelle version (surtout si elle corrige une faille de sécurité).

    En échange, on essaie de penser à faire des patchs propres et à les envoyer à l'upstream, même si on est pas toujours très efficaces ou réactifs (c'est qu'on gère beaucoup de paquets à la fois, quand même).

    Pour l'instant ça se passe plutôt bien dans l'ensemble.

  • [^] # Re: C'est pas trop mal

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Directive sur le droit d'auteur. Évalué à 5 (+4/-1).

    Sauf que cet article ne vise pas spécifiquement le code source. En fait ils ont plutôt en tête les sites de streaming vidéo, musique, etc. L'incidence sur le logiciel (libre ou pas) est accidentelle, les rédacteurs de l'article n'y ont probablement pas vraiment pensé et oublié que le code des logiciels est soumis lui aussi au droit d'auteur.

    C'est pour ça qu'il y a besoin d'un peu de lobbying pour rappeler notre existence et expliquer que ce cas particulier est problématique, afin que la rédaction de l'article soit analysée et si nécessaire modifiée pour pallier le problème.

  • [^] # Re: C'est pas trop mal

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Directive sur le droit d'auteur. Évalué à 3 (+2/-1).

    ça va être compliqué de contacter toutes les entreprises de l'univers connu pour leur demander si elles ont un bout de code (ou tout autre oeuvre soumise au droit d'auteur) qu'elles souhaitent voir protégé.

    Donc je ne vois pas de solution raisonnable, sauf celle ou c'est le propriétaire des droits qui est à l'initiative de la chose. Par contre, avec cette loi, l'hébergeur sera obligé de mettre en place les moyens nécessaires. En contrepartie, il aura la collaboration du propriétaire des droits de l'oeuvre.

    Soyons clairs: cette loi est écrite avec en tête des œuvres dont la gestion des droits est organisée très différemment. L'idée c'est que la SACEM va pouvoir venir mettre son nez chez Deezer, Spotify, Dogmazic ou leurs concurrents et leur demander de vérifier les droits de ce qu'ils diffusent - et va donc devoir leur donner accès à son catalogue pour leur permettre de faire les vérifications. Mais je doute que l'Agence pour la Protection des Programmes en fasse de même avec Github, Gitlab ou Framagit.

  • [^] # Re: Hem...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Misogynie et discrimination à l'embauche. Évalué à 6 (+6/-2).

    Avec un quota, tu vas volontairement écarter des gens qui conviennent parfaitement pour en mettre d'autres qui conviennent moins. Pour de l'idéologie.

    Tu as raté un virage dans le raisonement.

    Si tu fais une équipe avec les gens "qui conviennent parfaitement" uniquement, tu vas construire une monoculture. J'ai vécu ça dans une boîte: tous les employés venaient de la même fac avec le même diplôme avant que j'arrive. Donc oui, ils s'entendaient bien et ils réfléchissaient tous de la même façon. Et ils faisaient des trucs pas du tout efficace sans s'en rendre compte.

    Si au contraire tu fais l'effort de sortir de la zone de confort, tu vas enrichir la culture de ton entreprise avec des gens d'horizons différents. Et ils vont t'apporter des trucs que personne n'aurait pu prévoir.

    Ce qui est important, c'est d'apporter de la diversité et des points de vue différents.

    ça peut marcher tout seul si ton équipe de départ a compris que la diversité était importante et apportait de l'ouverture. Mais si ce n'est pas le cas, il va falloir forcer un peu les choses, et le recours à des "quotas" peut être une solution.

  • # C'est pas trop mal

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Directive sur le droit d'auteur. Évalué à 9 (+7/-0).

    J'étais un peu inquiet avec cette affaire, mais en lisant l'article dans le détail:

    prennent, en coopération avec les titulaires de droits, des mesures destinées à assurer le bon fonctionnement des accords

    Du coup, si quelqu'un veut que son code soit protégé, il doit venir demander et doit coopérer pour mettre en place les contrôles.

    Ces mesures doivent être appropriées et proportionnées.

    Je dirais qu'une mesure du genre "demander la licence à la personne qui soumet du code" serait déjà tout à fait appropriée (ce n'est pas le cas sur GitHub par exemple et il y a plein de code sans licence ou avec une licence pas claire) et serait plutôt une bonne chose pour le logiciel libre.

    On peut la compléter d'un "si vous voyez du code qui vous appartient, contactez-nous, on vérifie et on le supprime s'il y a lieu" qui me semble assez adapté.

    Est-ce que ceci semble approprié et proportionné? Je pense que oui. Si une forge décide d'aller plus loin et de mettre en place un truc chiant, ça va juste faire que ses utilisateurs iront voir ailleurs, non?

  • # Rapport de bug

    Posté par (page perso) . En réponse au journal un éditeur de code portable par Microsoft?. Évalué à 10 (+9/-0).

    Note pour moi-même, vérifier que les dépendances listées par le .deb sont bien les seules réellement nécessaires, c'est une piste de râlage potentiel… ou un moyen d'apprendre une technique pour faire du code plus indépendant du système: d'un côté ou de l'autre, je gagnerai à étudier ça.

    Fais attention, bientôt tu vas te retrouver à envoyer des rapports de bugs à Microsoft, voire même à contribuer à régler le problème (gasp!).

  • [^] # Re: Quelles sont les fonctionnalités malheureuses, selon vous ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de LibreOffice 6.0. Évalué à 10 (+8/-0).

    J'utilise le menu formulaire pour fabriquer… ben des formulaires.

    Par exemple, les fiches d'inscription dans une école de musique, que je peux ainsi exporter en formulaires PDF que les adhérents peuvent compléter et renvoyer par mail ou imprimer. Ce qui me permet d'avoir des adresses mails écrites par ordinateur et pas des gribouillages illisibles. Le gain de temps est appréciable et c'est très facile à faire.

    C'est la première fois que j'entends dire qu'il y a des fonctionnalités en trop dans LibreOffice.

  • [^] # Re: Crowdfunding pour Driver VPU

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Free-electrons se fait attaquer en justice par Free, et change de nom. Évalué à 6 (+4/-0).

    Et ben non, pas sur les puces ARM.

    Le VPU c'est une unité utiliser pour décoder de la vidéo. Ce sera utilisé par exemple par ffmpeg ou gstreamer. Rien ne t'oblige à afficher la dite vidéo sur un écran (en passant par le GPU). Tu peux très bien décider de la ré-encoder dans un autre format, de l'envoyer sur le réseau, etc.

    Donc le VPU (décodage vidéo) et le GPU (accélération 3D) ne sont pas liés. En plus, sur ce genre de puces le GPU lui-même n'est même pas branché directement à la partie affichage qui gère le framebuffer. Le GPU fait uniquement l'accélération 3D, et fait son rendu dans la RAM (rendu que tu pourrais très bien… envoyer au VPU pour l'encoder, sans jamais l'afficher à l'écran).

    Ce sont donc des blocs complètement indépendants.

    Sur les architectures x86, le GPU et le VPU sont effectivement souvent regroupés dans la partie "carte graphique", avec une séparation un peu moins claire.

  • [^] # Re: Ha la mauvaise foi...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 6 (+4/-0).

    En IPv4 on utilise le NAT. On s'est habitués mais c'est une astuce moche pour économiser les IPs.

    En IPv6, on pourrait aussi faire du NAT mais ce n'est pas nécessaire puisque chaque machine a une IP publique et qu'il y a largement assez d'IPs pour tout le monde.

    Donc oui, il vaut mieux nommer ses machines (camera.chezmoi.com, ordinateur.chezmoi.com, …) plutêt que de retenir que la caméra IP c'est le port 6928, l'aquarium c'est 4519, etc. Une fois que tu as ton nom de domaine, créer des sous-domaines ne coûte pas cher. Et si tu tiens vraiemnt à utiliser des numéros, tu peux toujours faire p6928.chezmoi.com, etc.

  • [^] # Re: Nom moche

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Areva → New Areva → Orano ? Vérifions ça…. Évalué à 2 (+0/-0).

    Je trouve pénible que http://vim.org ne fonctionne pas alors que http://www.vim.org, oui. L'adresse est quand même 57% plus longue!

    Je n'ai pas de problème avec les sites qui autorisent les deux formes, par contre.

  • [^] # Re: Corrections

    Posté par (page perso) . En réponse au journal En évoquant Facebook. Évalué à 7 (+5/-0).

    Et non, le HDMI conserve plein de machins débiles venus de là, y compris les framerates. Peut-être que le prochain standard dans 60 ans permettra enfin de s'en débarasser.

  • [^] # Re: Ne règle pas le "problème" du journa précédent

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le retour de la vengeance de la virgule flottante. Évalué à 2 (+0/-0).

    Même problème ici (Vivaldi, Windows) dès qu'il y a des formules mathématiques dans un post.

  • [^] # Re: Liens

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le retour de la vengeance de la virgule flottante. Évalué à 4 (+2/-0).

    Je te dis pas les problèmes quand tu lis un fichier depuis un disque ou le réseau pour savoir si la longueur est sur 8, 16 ou 32 ou 36 bits, et dans quel endianness, aussi.

  • [^] # Re: Patch à la volée

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Il y a de grand malade sur Terre.... Évalué à 2 (+1/-1).

    On veut des preuves!

  • [^] # Re: Pourquoi ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Il y a de grand malade sur Terre.... Évalué à 5 (+3/-0).

    Moi ça m'étonnerait pas qu'ils aient perdu le code. Plus précisément, le code est quelque part dans leurs péta-octets d'archives, mais personne n'a su trouver où exactement. Et vu le peu de changements à faire, ça va plus vite de corriger directement le binaire que de passer 6 mois à retrouver les sources.

  • [^] # Re: Et sur le fond?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Microsoft voudrait de la biométrie. Évalué à 2 (+0/-0).

    Il y a du NFC dans la plupart des téléphones aussi, non? On peut pas utiliser ça?

    Le mien est également équipé d'un lecteur d'empreintes digitales, que je peux utiliser pour déverrouiller mon compte Google associé au dit téléphone (y compris pour y accéder depuis d'autres machines).

  • [^] # Re: Et sur le fond?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Microsoft voudrait de la biométrie. Évalué à 6 (+4/-0).

    Protégé par un mot de passe ET une clé privée (qu'on ne stockera bien sur pas au même endroit!)

    Moi j'aimerais bien m'authentifier auprès de sites internets en utilisant des certificats SSL. HTTPS le permet, de la même façon qu'il permet d'authentifier le site auquel on se connecte. Mais l'interface utilisateur dans tous les navigateurs est inutilisable voire inexistante.

    Je crois que les impôts en France ont utilisé ce système quelques temps, mais ont vite laissé tomber face à la complexité et au nombre de personnes qui revenaient pleurer tous les ans qu'ils avaient perdu leur certificat.

  • [^] # Re: Et sur le fond?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Microsoft voudrait de la biométrie. Évalué à 8 (+6/-0).

    Pour faire ça correctement ça devient vite assez compliqué.

    En gros, si tu prends juste une image de l'iris, n'importe qui avec une photo de tes yeux peut s'en sortir (bon c'est pas simple, mais…)

    Pour éviter ça, les "vrais" scanners d'iris envoient des impulsions lumineuses, et l'oeuil va réagir en ouvrant ou refermant l'iris. Du coup, on peut prendre plusieurs images et vérifier que c'est bien un oeuil vivant en face.

    Ensuite il ne reste plus qu'à faire la reconnaissance d'image.

    Et ça ne règle toujours pas le problème mentionné auparavant qu'il faut une solution de secours en cas de décès/je me suis crevé un oeuil dans un accident. Et aussi le fait que tu ne peut jamais changer d'identifiant, et on peut donc savoir que c'est la même personne qui se connecte à différents services (tu voulais juste t'authentifier, mais on en profite pour t'identifier et te tracer). Bon, à la limite, on a deux yeux, mais…

  • [^] # Re: Avion - délégation

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le changement c'est maintenant ;). Évalué à 1 (+0/-1).

    (mais comptez sur moi pour savoir ce qui est bon pour vous)

    Normalement tu peux contacter les députés (et leurs équipes) pour leur dire ce que tu penses qui est bon pour toi. Ils sont là pour représenter les Français, pas pour prendre les décisions à leur place.