Journal La liberté est à ce prix ?

Posté par .
Tags : aucun
0
29
août
2003
Il semblerait que ce que je qualifie d'intégrisme du libre, à savoir la "The GNU Free Documentation License" en version 1.2, ne réponde plus au contrat social de Debian.

Extrait de la debian-legal mailing list :
Here are the results of the survey.

developers possible developers non-developers
-----------------------------------------------------------------
option 1 ("no") 18 3 22
option 2 ("yes") 1 0 1
option 3 ("sometimes") 8 4 4
option 4 ("none of the above") 1 0 1


avec "option 1" : The GNU Free Documentation License, version 1.2, as published by the Free Software Foundation, is not a license compatible with the Debian Free Software Guidelines. Works under this license would require significant additional permission statements from the copyright holder(s) for a work under this license to be considered Free Software and thus eligible for inclusion in the Debian OS.

En résumé, la distribution des documentations sous license "The GNU Free Documentation License" 1.2 dans les prochaines Debian devrait , dans le meilleur des cas, nécessiter de gros efforts question copyright... demander donc plus de temps et de travail... voire s'avérer impossible.
Que les inconditionnels de la license GNU lisent le contrat social Debian http://www.debian.org/social_contract(...) et précisent à quelle conception du libre ils adhèrent...

La conclusion est même singlante pour Branden Robinson :
We may be doing our users *and* the Free Software community a disservice by continuing to distribute GNU FDL-licensed works in Debian main.

La prochaine révision de la "The GNU Free Software License" aménera-t-elle le même constat d'échec ?

Sources :
http://lists.debian.org/debian-legal/2003/debian-legal-200308/msg01(...)
http://lists.debian.org/debian-legal/2003/debian-legal-200308/msg01(...)
http://www.debian.org/social_contract(...)
  • # Re: La liberté est à ce prix ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Ben tant pis, il y aura moins de doc dans Debian et ca sera encore plus la merde a utiliser...
  • # Re: La liberté est à ce prix ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Il me semble que les docs se trouvent dans un paquet séparé dès qu'elles dépassent le stade du man (toto-doc pour le programme toto). Maintenant que toto-doc se trouve dans la partie "non-free" de Debian ou pas, ça n'a pas une grande importance.
    • [^] # Re: La liberté est à ce prix ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Hum, il me semble que si : la partie non-free n'est pas sur les iso.

      Sinon pour donner mon avis. Je pense que d'une c'est mieux qu'une distribution soit trop libre que pas assez et que d'autre part GNU n'a pas le monopole de la liberté.

      Debian dit que telle doc n'est pas libre (à cause des certsion invariantes pour ce qui ne suivent pas) elle n'a pas complètement tord et fermer les yeux sur ce détail mineur c'est commencer à renier se un peu pour la plupart des developpeurs Debian.

      Tant qu'il n'exigent pas de bruler les-dites doc sur la place publique ni imposer quiconque à faire quoi que ce soit (la liberté des uns s'arrete là où celle des autres commence), je ne vois pas où est le mal qu'une distribution suive sa charte à la lettre.
      • [^] # Re: La liberté est à ce prix ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Le problème, c'est qu'il y en a qui prennent Debian pour le messie, et on va pas tarder à avoir des « LA DOC SAPUE SÉPALIBRE » dans tous les fils de discussion.
        • [^] # Re: La liberté est à ce prix ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Et pourquoi pas RMS avec une toge et un disque sur la tête tant qu'on y est ? :)

          Sinon, d'apres le bulletin mensuer de Debian :
          « Sarge et la documentation non libre. Adam Warner a [41]soulevé le
          problème du traitement de la documentation dans Sarge. La [42]règle
          fixée par le responsable de publication dit que la documentation dans
          main et contrib doit être librement distribuable et, si possible, sous
          une licence libre selon les DFSG. Cela deviendra probablement une
          obligation après la publication de Sarge. Des membres de la FSF nous
          ont contactés pour nous demander de leur accorder du temps
          supplémentaire pour arriver à une GNU FDL qui soit libre selon les
          DFSG avant que nous ne déplacions les paquets en question vers
          non-free et soyons sujets à de plus grandes controverses.

          41. http://lists.debian.org/debian-legal-0308/msg01003.html(...)
          42. http://people.debian.org/~ajt/sarge_rc_policy.txt(...) »

          Il me semble que Debian à donné un coup dans une fourmilière, espérons que cela débouche sur une sorte de consensus entre les deux factions... Et avec Sarge sur les rails, ils ont interet à trouver vite :)
  • # 2 conceptions du libre très proches mais différentes pour les livres

    Posté par . Évalué à 3.

    en fait la conception du libre de Debian correspond presque exactement à celle de la FSF (notamment pour le software, les 2 définitions sont quasi identiques, notamment avec la liberté de modifier autant qu'on veut)

    sauf pour les livres: la FSF veut éviter que des éditeurs impriment des livres libres et les modifient pour que les acheteurs ne sachent pas clairement qui a écrit la version originale et que cette version était sous licence libre.
    ils veulent aussi interdire aux éditeurs de faire payer à chaque visionnage du livre par des techniques de DRM, ou d'en interdire la copie par DRM aussi

    C'est plutot louable, mais un des moyens qu'ils ont trouvé pour cela est d'obliger les couvertures et les crédits à être reproduits à l'identique, ce qui va à l'encontre de la liberté de modifier autant qu'on veut défendue par Debian
  • # Re: La liberté est à ce prix ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Le contrat social debian concernait les logiciels !

    L'appliquer aux documentations, c'est crétin. Refuser les licences Open Content qui utilise l'option "pas de redistribution commerciale", c'est inévitable pour permettre les redistribution.

    Mais refuser la GFDL parcequ'elle autorise une partie invariante, c'est sans aucun doute de la connerie à l'état pure. Ca me rappelle quand je militais chez les gauchistes. Y'a des claques qui se perdent ! Les dogmatiques sont souvent objectivement les pires saboteurs des chouettes projets.

    Je résume, si une partie des développeurs Debian décident d'intégrer la collection des classique littéraire du projet Gutemberg à un DVD2, ils se verront aussi répliquer que c'est contre leur contrat social parcequ'il y pas marqué qu'on peut pas modifier Jack London.

    S'ils veulent jouer aux cons qu'ils enlèvent aussi la GPL, elle est placé sous une licence invariante (verbatim etc... et heureusement !)

    Désolé (grrr)
    • [^] # Re: La liberté est à ce prix ?

      Posté par . Évalué à 0.

      "parcequ'il y pas marqué qu'on peut pas modifier Jack London. "

      -> "parcequ'il y pas marqué qu'on peut modifier Jack London." Faut enlever le 2eme PAS.

      Mais en plus je crois qu'on peut.

      Mais imaginons un logiciel contenant un recueil de texte pour diverses raisons... s'il contient un texte d'opinion sous licence verbatim de R. stallman, hop "non free" et gros souk.

      Adieu Debian, on t'aimait bien
      (sur l'air d' une chanson de Brel... ?)
    • [^] # limiter les sections invariantes

      Posté par . Évalué à 5.

      Le noeud du problème, à mon humble avis, il me semble, peut-être, c'est que les sections invariantes sont trop 'libres'.
      Dans un programme sous GPL on ne peut changer certaines choses comme le nom des contributeurs dans le CHANGELOG par exemple. Pour les livres la GFDL vise à empêcher certains changements sur la couverture, mais le cadre de ces invariances est beaucoup trop large. Il est possible de mettre une grosse partie de la doc en invariance.
      Il s'agit peut-être dès lors de mieux cadrer dans le texte avec l'esprit, mais sur le fond je ne pense pas que les conceptions de DEBIAN et de la FSF soient si éloignées.
      • [^] # Re: limiter les sections invariantes

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci. Autant pour moi...

        Il s'agit d'un débat technique entre perfectionniste passionné. Ouf. Bon courage. Merci de vous prendre la tête pour nous.

        J'ai eu peur, j'ai cru à un moment qu'il y avait derrière une dispute (pseudo)idéologique sur ce sujet.
    • [^] # Re: La liberté est à ce prix ?

      Posté par . Évalué à 2.

      « Le contrat social debian concernait les logiciels !

      L'appliquer aux documentations, c'est crétin. »


      Non. L'auteur du contrat social Debian a confirmé qu'il avait été écrit pour tout ce que contient Debian. Debian applique bien la signification d'origine.

      « S'ils veulent jouer aux cons qu'ils enlèvent aussi la GPL, elle est placé sous une licence invariante (verbatim etc... et heureusement !) »

      Là par contre, penser qu'il s'agit du même problème est réellement crétin.
      Par ailleurs le texte de la GPL pourrait être sous licence libre sans que ça pose problème.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.