Journal Hacktivisme et et le réseau Mysciencework

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
6
18
sept.
2012

Bonjour,

Un petit article pour vous faire part de la publication d'un de mes textes (en copyleft) sur le hacktivisme et certains rapports avec la philosophie politique : http://blog.mysciencework.com/2012/09/18/hacktivisme-les-voies-du-pouvoir-ne-sont-plus-impenetrables.html

Cela reste assez général, mais je pense que cela peut intéresser le public de linuxfr et donner certaines idées sur les liens entre l'informatique et les sciences humaines.

Cela me permet aussi d'évoquer ici le projet mysciencework.com, qui est un réseau social lié à la recherche faisant la promotion de l'open access, ce qui est une première à ma connaissance. Le projet est encore en version beta mais il a de l'avenir à mon sens par rapport aux autres projets équivalents.

Bonne lecture !

  • # Dystopie, hétéroptopie

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Tient, j'ai appris deux nouveaux mots. Vite, je vais me fendre d'un billet rageur sur l'emploi d'une forme de langage élitiste. Ou bien peut-être pourrais-je discrètement les adjoindre à ma panoplie ?

    Sinon, j'ai un petit peu de mal à cerner l'objectif de ce texte. Est-il purement poétique ? Avec pour vocation de partager un certain nombre de constats et d'analyses (c'est ce qu'il m'a semblé) ? Ou bien cherche-t-il à emporter la conviction du lecteur dans un domaine ou un autre qui ferait polémique (ce que j'aurais manqué) ? Ou autre chose encore ?

    • [^] # Re: Dystopie, hétéroptopie

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu peux les adjoindre à ta panoplie avec plaisir, c'est du copyleft… Après pour le langage élitiste, j'essaierai d'écrire le suivant en 1337 5|*34|<…
      C'était peut-être un des buts, de mettre en pratique des notions théoriques qui peuvent paraître fumeuses comme l'hétérotopie de Foucault (même si je trouve cette notion géniale à titre personnel).

      Sinon pour l'objectif de l'article, tu as en partie raison. Purement poétique non (même si je prends ça pour un compliment), emporter la conviction du lecteur non plus (je ne cherche pas à convaincre, chacun peut agrémenter ses opinions du partage ou du refus de mes positions), mais plutôt, comme tu le dis, une volonté de partager un certain nombre de constats et d'analyses et de les mettre en perspective avec d'autres notions qui n'ont pas de rapport en soi avec l'informatique. Il s'agit donc d'une volonté de mettre un peu en exergue l'importance actuelle de l'interdisciplinarité. Et le blog de MyScienceWork traite souvent de ces recherches à la croisée des domaines.

    • [^] # Re: Dystopie, hétéroptopie

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tient, j'ai appris deux nouveaux mots. Vite, je vais me fendre d'un billet rageur sur l'emploi d'une forme de langage élitiste. Ou bien peut-être pourrais-je discrètement les adjoindre à ma panoplie ?

      Je ne pense pas que l'on puisse qualifier cela d'élitiste. Créer de nouveaux mots (même si ces deux là ne sont pas les petits derniers du dico, notamment dystopie, bien connu par tout les amateurs de S-F) pour décrire une notion nouvelle (et précise) est nécessaire, sinon on finit par utiliser des tonnes de périphrases au point de rendre le texte illisible.

      Personnellement je trouve bien plus élitiste de créer un mot (ou pire en dévoyer un) alors qu'un équivalent existe déjà, dans le seul but de perdre son interlocuteur (procédé bien connu des communicants).

      Ou encore, je trouve malsain cette manie de créer de nouvelles expression pour essayer de connoter une notion.

      Par exemple: « Plan de licenciement » (neutre, un plan avec des licenciement) donne « Plan social » (on licencie, mais on fait du social, hein?) qui donne lui même « Plan de sauvegarde de l'emploi » (On a pas le choix, sinon c'est la mort de l'entreprise, ce qui peut être vrai, ce n'est pas la question)

      Pour résumer: Il faut appeler un chat, un chat

      J'ai peut-être un peu dévié, non?

      • [^] # Re: Dystopie, hétéroptopie

        Posté par . Évalué à 2.

        Mauvais exemple …. Un plan social n'implique pas forcément des licenciements (départ en retraite anticipée, reclassement, etc…)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.