Journal 590 624 euros sur 3 ans pour 500 postes de travail virtuels

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
31
mai
2008
http://www.01net.com/editorial/380746/590-624-euros-sur-3-an(...)

C'est le Troll du jour, la virtualisation de PC couterai moins cher que d'acheter des vrais d'après vmware qui a des intérêts dans ce manège.

Ce qui me fait le plus rire, c'est cette impression de boucler la boucle.

ps : je sors cette info de 01informatique, c'est donc la vérité. Inutile de nier.
  • # Oui, enfin attends

    Posté par . Évalué à 10.

    01 net ne dit pas que c'est la vérité.

    Il suffit de lire les deux dernières phrases:

    "Il faut souligner que ce calculateur reste avant tout un outil commercial destiné à promouvoir les produits de VMware. Ces résultats sont donc à tempérer."

    Donc, ils disent bien que le doute est permis.
    • [^] # Re: Oui, enfin attends

      Posté par . Évalué à 4.

      Donc, ils disent bien que le doute est permis.

      Non, c’est juste un test pour vérifier la sincérité de ta foi.
      • [^] # Re: Oui, enfin attends

        Posté par . Évalué à 3.

        Non, s'ils disent qu'il faut douter, alors il FAUT douter, c'est pourtant simple !
  • # Rien de surprenant...

    Posté par . Évalué à 5.

    Ils défendent la virtualisation, qui n'en est qu'à ses balbutiements.
    Et puis, de telle pub ne peuvent qu'encourager kvm/bochs, virtualbox
  • # meme pas troll

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour une fois je ne trollerais pas ...

    La virtualisation c'est un peu le buzz word du moment. Du fait, il y a beaucoups d'entreprises qui demandent cette techno, sans savoir trop pourquoi, juste parceque "c'est l'avenir".
    Voila pourquoi on en arrive à de telles dérives. Il suffit de regarder ce qui est mis en avant ces derniers temps.

    Ca fait pas mal de temps que je propose de la virtualisation (ou plutot de la paravirtualisation), a mes clients. Mais c'est toujours pour notre plus grand confort (faciliter le déploiement, faire de la haute dispo, ou des economies d'énergie...), mais par contre pour les postes clients ... j'ai encore du mal a en saisir les interets concrets...
    Je n'arrive pas a comprendre les benefices de la virtualisation de postes clients si quelqu'un peut eclairer ma lanterne ?
    Un use case serait le bien vennu.
    • [^] # Re: meme pas troll

      Posté par . Évalué à 10.

      Un exemple concret : Les postes des développeurs. Soit tu les verrouilles comme tout le monde et alors ils ne peuvent plus faire leur travail correctement (installer des softs, accéder au gestionnaire de tâche), soit tu les met admin de leur machine, ils installent 1000 saloperies et finissent par bouziller leur XP (c'est inéluctable) au bout de 3 mois, obligé de faire appel aux services techniques pour le réinstaller. C'est pas trop grave dans une boite de 30 informaticiens, c'est plus chiant quand il y en a 3000.

      Une autre alternative est de verrouiller leur poste (utilisation normale, outlook, word, excel etc...) et de leur mettre à dispo une image virtualpc d'un poste de dévelopement. Une fois qu'ils l'ont bien bouzillé, ils récupère une autre copie et hop un poste neuf.
      Testé et approuvé dans un grand group d'assurance.
      • [^] # Re: meme pas troll

        Posté par . Évalué à 2.

        En ce qui concerne le dvp
        une autre possibilité, plutot que de faire de la virtualisation, est de reservé n postes informatiques, style 30 , où les développeurs font leur merdes. Et quand ca merde trop, ils ont accés aux images pour réinstaller proprement.

        (mais le principe reste rigoureusement le même).

        Sinon, la ce n'est amha pas ce dont le parlais l'article : il parlait de 'virtualisation du desktop" : style un ltsp/terminaux X classique, sauf vers des vmware plutot qu'un serveur.

        En effet sur l'article il est indiqué
        Cette technologie permet de centraliser dans un data center des postes de travail virtuels exportés à la demande vers des terminaux physiques, avec la promesse d'une gestion plus simple et moins onéreuse.
        et
        La principale source d'économie réside dans le fait que l'entreprise peut se passer de renouveler son parc. Par ailleurs, la centralisation des applications permet de réaliser des économies allant jusqu'à 53 % sur la gestion des PC et la consommation énergétique (électricité, refroidissement).

        donc ca semble bien partis sur le principe de terminal serveur ;)
        • [^] # Re: meme pas troll

          Posté par . Évalué à 10.

          En fait cette solution de machines à gaz virtuelles pour les desktop provient probablement de l'incapacité du système d'exploitation alternatif de Microsoft d'être utilisé avec et de disposer d'un server X ou équivalent.
          • [^] # Re: meme pas troll

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Je plussoie a FOND

            Franchement, j'ose pas imaginer le gaspillage de ressource pour faire tourner 500 vmware sur une ferme de serveurs comparé a quelques serveurs X pour 500 utilisateurs !
          • [^] # Re: meme pas troll

            Posté par . Évalué à 2.

            Tiens, t'as visiblement jamais entendu parler de Terminal Services toi
            • [^] # Re: meme pas troll

              Posté par . Évalué à 2.

              Windows Xp (ou Vista) ne nécessite pas un disque dur pour être lancé sur une machine?

              (Sinon, ça n'est plus vraiment des terminaux)
              • [^] # Re: meme pas troll

                Posté par . Évalué à 2.

                Nope, t'as des live CD XP / Vista, et tu peux booter depuis le reseau aussi si tu veux. Suffit de rajouter un client TS et c'est fait.
                • [^] # Re: meme pas troll

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Une (des) question(s) comme ça, où Microsoft distribue ces live CD ? Je peux en avoir un ? un ami étudiant peut en avoir un gratuitement ? C'est quoi la licence ?

                  Une dernière pour troller :
                  où qu'on s'inscrit pour qu'on nous l'envoie gratuitement par la poste ?
                  • [^] # Re: meme pas troll

                    Posté par . Évalué à 9.

                    C'est pas parce que c'est pas libre que ça n'existe pas !
                    • [^] # Re: meme pas troll

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Si on parle de BartPE, on peut en faire, mais le souci est que chaque entité juridique doit faire son propre liveCD, il n'y a pas de tiers auprès de qui on peut acheter ces liveCD. C'est pas que ce soit non libre le problème, c'est un problème de licence merdique.
                      • [^] # Re: meme pas troll

                        Posté par . Évalué à 0.

                        C'est un non-probleme, c'est pas ta grand-mere qui fait des live CD / images de boot reseau, c'est des admin systemes, a qui ca prendra 30 min, 1 heure a tout casser.
                        • [^] # Re: meme pas troll

                          Posté par . Évalué à 4.

                          Comment ceci se passe-t-il par rapport à la licence pour monter ces lives CD? Et quels outils sont mis à la disposition par MS pour les construire? (ceci ne contient aucun troll caché, c'est juste pour me renseigner un peu). Sinon, avec rdesktop ( http://www.rdesktop.org/ ) ne serait-il pas plus simple de booter ces clients légers avec un système libre (les licences de MS me semblant un peu flou à ce niveau) sachant que que ça ne change rien pour les utilisateurs finaux?
                          • [^] # Re: meme pas troll

                            Posté par . Évalué à 2.

                            MS propose un soft qui permet de creer les CD bootables avec les packages dont ils ont besoin.

                            Sinon, oui rdesktop ferait l'affaire, quoi que je ne sais pas comment il gere les trucs genre floppy drive local,...
                        • [^] # Re: meme pas troll

                          Posté par . Évalué à 5.

                          Au départ, la blague, c'était les liveCD sur des terminaux.

                          Ensuite, il ne faut pas oublier que beaucoup d'entreprise externalise leur informatique, est ce que la licence autorise un prestataire externe à faire ces images, ou le presta à distribuer ces images? licence par poste avec l'inventaire (on paye éventuellement deux fois la licence, ou sur des postes ou elle ne sert à rien)? pour un nombre d'utilisateur (avec les utilisateurs volant, donc pas nommé)? A t on bien la licence pour chaque image?

                          On négocie avec l'éditeur pour régler les problèmes?

                          i.e. la valeur ajouté de l'éditeur est où?

                          Enfin, 30 minutes, j'imagine qu'avec ce temps on a documenté la procédure (qui a fait quoi en cas de présence d'anomalie sur l'image), et que le travail devra être fait pour chaque entreprise (le problème de gérer la licence par entité juridique est plus clair maintenant? C'est pas spécifique au logiciel propriétaire, là c'est spécifique à l'absence de licence pour un produit de l'éditeur qui n'est pas vraiment de l'éditeur).
                • [^] # Re: meme pas troll

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Après recherche, Je viens de comprendre la confusion:

                  http://en.wikipedia.org/wiki/Diskless_node#Distinction_betwe(...)
                  http://msdn.microsoft.com/en-us/embedded/aa731381.aspx

                  On est loin de la facilité de gestion des terminaux X

                  Même si le principe est similaire on est obligé de se cogner des outils dédié.

                  P.S. pour le liveCD, et le "suffit de" : faut pas pousser mémé dans les orties
                  • [^] # Re: meme pas troll

                    Posté par . Évalué à -2.

                    Outil dedie pour quoi ? Creer l'image ? Avec les outils que microsoft fournit ca prend une bonne 30aine de minutes, super complique !
                    • [^] # Re: meme pas troll

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Plus compliqué que de cliquer sur "télécharger", ouvrir l'image, et cliquer sur "graver".

                      Envoyé depuis mon lapin.

                      • [^] # Re: meme pas troll

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Tout a fait, et devoir bosser 30 min de plus une fois tous les 2 ans est certainement un argument extremement convainquant, cela va sans dire.
                        • [^] # Re: meme pas troll

                          Posté par . Évalué à 2.

                          30 minutes? On parle pas d'image pour un poste perso, mais d'un déploiement dont le développement n'est pas mutualisable par un presta et qui doit être documenté. Il n'y a pas de tiers qui fournit ces liveCD.
                          • [^] # Re: meme pas troll

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Oui 30 minutes(allez, une heure), parce que tout ce que ce CD a a faire c'est booter et faire une connection distante, il n'y a pas de softs a installer.

                            Sinon, oui il y a des tiers qui fournissent cela: BartPE par exemple.
                            • [^] # Re: meme pas troll

                              Posté par . Évalué à 1.

                              > Sinon, oui il y a des tiers qui fournissent cela: BartPE par exemple.

                              Celui que je citais au début donc que je ne connaissais certainement pas j'imagine...

                              http://www.nu2.nu/pebuilder/
                              "Bart's PE Builder helps you build a "BartPE""

                              Il ne fournissent pas le livecd mais les outils pour.

                              une heure...
                              • [^] # Re: meme pas troll

                                Posté par . Évalué à 0.

                                Il ne fournissent pas le livecd mais les outils pour.

                                une heure...


                                Tout a fait, une heure.

                                Tu peux meme faire plus rapide : http://www.ubcd4win.com/howto.htm

                                Si tu ne veux pas faire de modifs a la config de base, 15-20 minutes suffisent.
                                • [^] # Re: meme pas troll

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Il y a une heure de dev en plus, ET il y a plein de jolies petits coûts cachés (spec, doc, négociation de licence).

                                  Donc pas seulement une heure. Est ce que je me fais comprendre?
                                  • [^] # Re: meme pas troll

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Parce qu'avec un live CD downloade sur le net t'as pas de doc, etc... a faire ?

                                    Un peu de serieux, tu sais parfaitement que le travail requis est dans les 2 cas extremement minime par rapport au projet complet (faire un reseau a base de terminaux + un gros serveur).
                                    • [^] # Re: meme pas troll

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Je suis sérieux si je veux :P

                                      Dans le cas des liveCD de qualité, ça peut être complètement délégué à un tiers (mandriva par exemple) qui fournit les liveCD. Avec mutualisation, donc spec détaillés et doc prêtes.

                                      Dans les cas des outils bartPE, le détenteur de la licence de l'OS doit se dépatouiller avec de son coté.

                                      Ce qui force à ne pas avoir de liveCD tout prêt force à répéter des actions. (au passage, des images mise à jour tout les 2 ans, c'est une blague?)
            • [^] # Re: meme pas troll

              Posté par . Évalué à 0.

              Tout ne tourne pas sous Terminal Service. Ou plutôt tout n'est pas supporté comme tournant sous Terminal Service par Microsoft.

              Par exemple Visual Studio n'est pas censé fonctionner sous Terminal Service. Ca marche, mais si y'a un problème, Microsoft ne répondra pas.
              • [^] # Re: meme pas troll

                Posté par . Évalué à 1.

                Par exemple Visual Studio n'est pas censé fonctionner sous Terminal Service. Ca marche, mais si y'a un problème, Microsoft ne répondra pas.

                Sisi ils sont supportes, c'est NT4 Terminal Server qui ne l'est pas : http://support.microsoft.com/kb/272707 , mais Win2000 est plus recent est supporte.

                Visual Studio .NET and Visual Studio 2005 products are not supported on WinNT 4.0 Terminal Server. They are supported on NT 4.0 with Service Pack Pack 6a and Windows 2000 Terminal Server or later.
          • [^] # Re: meme pas troll

            Posté par . Évalué à 4.

            en fait, ce qui existe nativement sous Unix/Linux (déport de terminal et d'application graphique), on veut l'implémenter sous forme de machine virtuelle en environnement Windows. Il va de soit qu'un processus est nettement plus léger qu'une machine virtuelle.

            Alors faire passer pour un progrès, ce qu'on peut faire gratuitement depuis 1992 sous Unix, de facon extrêmement light, je trouve cela étonnant.
            • [^] # Re: meme pas troll

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est pas vraiment la meme chose.

              Tu prends l'exemple de briaeros plus haut ou les devs ont besoin d'acces administratif, c'est pas qqe chose que tu feras avec un serveur et des terminaux, ca demande la virtualisation dans ce cas la.

              Maintenant j'ai effectivement un certain probleme a comprendre l'interet pour les PC administratifs, etc... compare a des solutions genre Terminal Services ou remoting X
              • [^] # Re: meme pas troll

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                La question est donc : pourquoi un dev. aurait besoin d'un accès administrateur ?
                • [^] # Re: meme pas troll

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pour faire du dev système? Ou parce que les développeurs MS ont longtemps aimé faire des programmes capables de tourner correctement qu'avec des droits administrateur?
                  • [^] # Re: meme pas troll

                    Posté par . Évalué à 2.

                    effectivement, c'est ce que je constate dans ma boite. Un dev est admin sous Windows. Entre nous je connais aussi des dev Unix qui doivent disposer du compte root parce que l'application a mal été codée, et parce que dans ma boite, on ne désire pas connaitre et configurer sudo de facon a donner des droits extremement limités. L'autre solution étant tres certainement d'agir sur le droits de devices concernes. Etant un peu étranger à cette affaire, je ne connais pas tous les parametres. Mais il me semble que sous Unix, on peux quand meme donner des droits de maniere très ciblée.

                    Sinon, dans un cadre plus général, la virtualisation sous unix/linux offre des choses intéressantes, mais rarement nécessaires. Sans compter que le chroot permet déja de faire bien des choses.
        • [^] # Re: meme pas troll

          Posté par . Évalué à 6.

          << Cette technologie permet de centraliser dans un data center des postes de travail virtuels exportés à la demande vers des terminaux physiques, avec la promesse d'une gestion plus simple et moins onéreuse.>>

          Super, vmware vient de réinventer les terminaux et serveurs X, avec une granularité beaucoup plus lourde.
        • [^] # Re: meme pas troll

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          une autre possibilité, plutot que de faire de la virtualisation, est de reservé n postes informatiques, style 30 , où les développeurs font leur merdes.

          Super ton idée.
          Comme ça, quand tu vas faire une démo chez un client, tu amène ton PC portable pour tes mails/applis du taf, et ton PC portable de dev pour faire la démo.
          En plus de tuer le dos du développeur, ça coute 2x plus cher en matos (même si ils ne se déplacent pas en fait, avec ton idée tu as 2 PC par personne, car donner un chiffre 30, ben... tu auras toujours une 31eme personne au chômage technique à cause de ton idée).

          Non, désolé, la virtualisation, par cet exemple + l'exemple du poste vérouillé qui empêche au développeur d'installer ses applis de dev' non validés, c'est testé et très très approuvé...
          • [^] # Re: meme pas troll

            Posté par . Évalué à 1.

            on a parlait de dvp la, pas d'avant vente.
            Mais ca ca te gene pas :
            Toi tu amene une appli bugger de partout, avec une machine qui a une tonne de service pour cause de test, chez un client, ou tu amene une appli un tant soit peu stable sur une machine propre ?
            Moi je fais le 2, toi le 1.




            tu auras toujours une 31eme personne au chômage technique à cause de ton idée).
            Je t'apprend qu'on peut bosser à plusieurs sur une machine...

            Et pour tes maquettes tu t'amuse a mettre plein de machine virtuelle, puis tu lance tous les services, puis t'injecte de la charge, pour voir comment ton archi tiens (avoir une idée des perfs etc..)?
            M'est d'avis que c'est pas très interessant les VM là...
            • [^] # Re: meme pas troll

              Posté par . Évalué à 2.

              Ça n'est pas les commerciaux qui font les études de faisabilité et les prototypes.

              J'ai déjà eu l'occasion de mettre un proto sur clé USB, le pré-requis étant une JVM sur la machine de démo (un intérêt étant aussi de montrer au client qu'on ne répondra pas "chez moi ça marche" quand on ne maitrise pas parfaitement l'environnement, par exemple parce qu'il a une politique d'hébergement particulière).
              • [^] # Re: meme pas troll

                Posté par . Évalué à 1.

                Si tu vient avec une image (sale) utilisé pour le dvp d'une appli (c'était ce que disais zenitram) , je veux pas voir le carnage.

                Ensuite que pour certains cas ou autre ca soit utile, je ne le nie pas (comme tu dis : apporter une demo sur un environnement que tu maitrise), mais dire "les machines de dvp dédié ca sert à rien : si tu veux montrer ton travail au client, tu vas devoir apporter tes serveurs physiques" (c'est exactement ce que disais zenitram; relis les deux commentaires au dessus) , je suis désolé, mais pour moi l'argument est toujours aussi naze.

                Sans compter, que rien ne t'empeche de faire une image d'une machine de dvp si tu veux l'emporter.

                Bref, on est pas du tout obliger de virtualiser pour faire du dvp : ca a des intérêts que je ne nie pas (mais pas ceux d'apporter une machine servant au developpement au client), mais aussi des inconvénients.
      • [^] # Re: meme pas troll

        Posté par . Évalué à 0.

        Soit tu les verrouilles comme tout le monde et alors ils ne peuvent plus faire leur travail correctement (installer des softs, accéder au gestionnaire de tâche), soit tu les met admin de leur machine, ils installent 1000 saloperies et finissent par bouziller leur XP

        Faut pas pousser non plus. Les développeurs ne sont pas des quiches qui installent n'importe quel gadget kikoolol comme madame Michu et n'utilisent pas des logiciels réputés troués (IE, OE). Dans ma boite tous les devéloppeurs sont admin de leur machine et il n'y a jamais besoin de réinstaller quoi que ce soit. Les seules fois où on doit faire appel à des backups c'est pour cause de mort de disque dur.
        • [^] # Re: meme pas troll

          Posté par . Évalué à 3.

          j'aimerai bien voir la meme chose dans ma boite, ou tout du moins un réseau particulier legèrement isolé du réseau dit officiel ou chacun dispose d'un peu de liberté. Parce que pour le moment, c'est vraiment la galere. Une Whitebox 3.0 sur mon poste de travail, c'est loin d'etre le pied ... vive l'informatique d'entreprise :-( en meme temps c'est elle qui me fait vivre, moi et ma petite famille.
        • [^] # Re: meme pas troll

          Posté par . Évalué à 4.

          >Les développeurs ne sont pas des quiches qui installent n'importe quel gadget kikoolol comme madame Michu et n'utilisent pas des logiciels réputés troués (IE, OE)

          appli internes développés pour IE, MSN, flash (jeux youtube), hjsplit, supercopier, cygwin plus KDE sur seveur (un classique), les ppt de blagues, logiciel graphique, musical.

          Le décochage des mise à jour automatique ou l'arret de l'antivirus car ça ralentit le PC, plus une action dangeureuse (le ppt, ou le lien sur myspace qu'il ne fallait pas suivre), et les conséquences sont rigolotes.

          Je crois que justement les dev sont les pires ^_^

          ('fin, c'est par pour rien que j'en connais quelques uns qui se font des ghost au cas où :) )
          • [^] # Re: meme pas troll

            Posté par . Évalué à 3.

            Bonjour,

            Je me permet de répondre ici car il me semble uel premier intérêt des machines virtuelles a été omis.
            En effet, avant de mettre un produit en prod, il faut bien le tester, le qualifier.
            Est il possible d'acheter 3 serveur pour tester une appli 3-tiers (test que feront 5 utilisateurs, où le cpu ne montera pas à 10%) ?
            Non, dans ce cas là, tu prends un serveur et 3 machines virtuelles, cela coûte évidemment moins cher.
            La mode est à la mutualisation donc là, il s'agit d'un cas typique de mutualisatio nau niveau applicatif
            • [^] # Re: meme pas troll

              Posté par . Évalué à 1.

              tu as utilisé tes vm pour tester la stabilité de l'appli, et je suis tout a fait d'accord.
              Mais quid des performances ? Il faut que la plateforme de pre-prod soit identique/semblable à celle de prod pour que l'on puisse comparer.

              Lancer de la charge sur des machines virtuelles et dire "tient y'a le cpu du serveur qui est au taquet" ... normal quoi.
              Sachant qu'il y a une concurrence entre chacune des vm, les résultats sont, amha, pas très interessants.
              • [^] # Re: meme pas troll

                Posté par . Évalué à 1.

                T ut'en sers pas forcément pour le cpu, mais surtout pour les I/O....
                • [^] # Re: meme pas troll

                  Posté par . Évalué à 1.

                  A moins d'utiliser un SAN, c'est pareil, les I/O vont partir en carafe sur des vm
                  • [^] # Re: meme pas troll

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Quelles applis n'utilise pas de san ?
                    Les disques internes sont uniquement là poru l'OS.
                    Les applis sont en général déporté sur les baies.
                    Expert SAN qui devient un metier encore mieux payer qu'Expert Sécu
                    • [^] # Re: meme pas troll

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Quelles applis n'utilise pas de san ?
                      Toute celles qui sont utilisé dans des boites ou il n'y a pas de SAN ? (et il y en a un certain nombre de boite comme ça).
                      • [^] # Re: meme pas troll

                        Posté par . Évalué à 1.

                        les PME ?
                        Maintenant existe même des baies pas chers, type les D1000 (je ne citerai pas de marque au risque de me faire moinsser)
                        • [^] # Re: meme pas troll

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Voui, les PME.
                          que des baies pas cher existe, ca je le sais. Qu'elles soient installé chez l'ensemble des pme/tpe ca par contre c'est nouveau.

                          Allez tient, on un client qui est une filiale d'ungroupe multinationale (avec d'autres agences à londre, en hollande, etc...) et on devait intervenir sur une appli. En france il ont plus de 100 collaborateurs.
                          Ben appli classique, un serveur avec l'appli, et en dessous son serveur de BD.
                          Pas de bai NAS ou SAN, (Par contre comment ca se passe dans le datacenter principal, qui est à l'étranger, ca je sais pas).

                          Puis il y a largement plus de petite PME/TPE, qui ne voit pas l'intérêt des baies SAN si elles ont déja un système qui marche (je dis pas qu'elles ont raison ou pas), que de "grosses" PME.
                          Et sachant qu'il y a largement plus de "grosses" PME que de grosses multinationale (en france), ca peut donner une idée si les baies SAN sont si répandues pour toutes les applis ou pas.
  • # Mises a jours en folies

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    à les "nouvelles technos" super à la mode, que si tu l'a pas
    t'est mort ...

    Cette histoire sur DWTF resume assez bien les choses:
    http://thedailywtf.com/Articles/The-Upgrade-Treadmill.aspx

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.