Journal Oleg Kononenko, le plombier, viens de réparer les chiottes [HS] !

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
5
juin
2008
C'est important. Dans les aventures spatiales on nous raconte des fusées qui partent avec personnes debout, marchant comme sur terre. D'ailleurs tout marche souvent comme sur terre.

Sauf que dans la réalité, c'est bien différent, et ce qui est insolite pour nous sur terre est bien emmerdant (c'est le cas de le dire) pour eux.

Déjà 10 jours sans toilettes dans l'ISS. C'est vrai quoi, on vas faire cela entre trois murs et une porte fermée. On voudrais bien l'oublier. Mais non la nature est là. Et elle se fout de notre système sociale, de notre façon de pensée.

Vous pensez que le résultat du collecteur pourrait être vendu aux enchères ? Ben quoi, je cherche simplement des moyen d'amortir les vols spatiaux.

http://actualite.free.fr/insolite/3_2008-06-04T201205Z_01_CH(...)
  • # Pépé le putois

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Allô, Houston ? On a un problème !
  • # J'aime bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    > La Nasa a toutefois assuré que même en cas de panne, l'équipage de la station se servirait de sacs et d'autres équipements spéciaux et ne quitterait pas la plate-forme.
    J'aurai du mal à imaginer qu'ils pensent à sortir pour faire dehors, de toute façon...
    Bon, ben, sinon... J'espère que se retenir pendant 10 jours n'a pas été trop dur.
  • # je n'ai qu'un mot à dire

    Posté par . Évalué à 1.

    prout !
  • # pas de panique

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'ai lu que les occupants de la stations spatiales pouvaient toujours utiliser les toilettes du vaisseau Soyouz arrimé à l'ISS...

    Et puis, avec la bouffe qu'ils ont dans la station, prévue comme tout le reste pour optimiser à fond le rendement, m'est avis qu'ils doivent pas en produirent beaucoup, des déchets...
    • [^] # Re: pas de panique

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > Et puis, avec la bouffe qu'ils ont dans la station, prévue comme tout le reste pour optimiser à fond le rendement, m'est avis qu'ils doivent pas en produirent beaucoup, des déchets...

      C'est pas faux..
      D'ailleurs, dans ce genre de situation, il devrait même être possible de nourrir les cosmonautes uniquement via des perfusions... là on est vraiment dans le zéro déchet (en tout cas solide...)
      • [^] # Re: pas de panique

        Posté par . Évalué à 4.

        Ah oui, on sait faire ça d'ailleurs. Mais ça pose un sérieux problème : la disparition de l'anus. En effet (et c'est très sérieux), on connait très bien les bactéries qui peuvent réduire à zéro les déchets, mais sans utilisation, l'anus se refermerait. A moins de l'entretenir, mais c'est une autre histoire qui ne nous regarde pas...
        • [^] # Re: pas de panique

          Posté par . Évalué à 10.

          euh... que ça soit très sérieux j'ai du mal à le croire... j'ai travaillé quelques temps aux EVC (service des État Végétatifs et Comateux), où assez peu de patients utilisent leur anus (pour éviter les macérations qui causent des escarres et parce que beaucoup ont une alimentation sans résidus) et je n'ai nullement constaté de disparition de l'anus... même après plus de 25 ans de "non utilisation", et, tu peux me croire, personne ne leur "entretient"... des sources ?
          • [^] # Re: pas de panique

            Posté par . Évalué à 4.

            J'aime ton commentaire, surtout la fin, suivis de ta signature...!

            J'ai faillis vomir !


            tu peux me croire, personne ne leur "entretient"... des sources ?
            --
            "L'informatique, c'est comme le sexe : c'est mieux quand c'est gratuit" [Linus]
            • [^] # Re: pas de panique

              Posté par . Évalué à 3.

              Je suppose que c'est une autre méthode "d'entretient" qui est proposé ... :)
            • [^] # Re: pas de panique

              Posté par . Évalué à 3.

              la signature n'a rien à voir, cependant c'est la nature, et la "possible disparition" de l'anus après une non utilisation prolongée est une histoire aussi plausible que la transmission du cancer par une poignée de main... les seules choses qui risquent de disparaître sont la flore intestinale et le péristaltisme d'exonération (ça s'appelle comme ça : c'est le fait de... s'exonérer de ses charges... enfin t'as compris quoi). Pour la flore : on sait palier au problème, on connaît très bien cette flore et on sait la remplacer au besoin, pour le péristaltisme, c'est plus complexe, une rééducation est nécessaire au bout d'un long moment... la solution : provoquer une exonération avec un bol alimentaire créant des résidus une fois par semaine ou par mois (je sais plus).

              PS : Si ça, ça te donne envie de vomir : ne fait pas d'enfants... ou tu risques de vomir plusieurs fois par jour durant au moins les 2 premières années...
        • [^] # Re: pas de panique

          Posté par . Évalué à 3.

          Ça fait super peur : je vais dormir avec le doigt dedans pour pas que ça cicatrise !
    • [^] # Re: pas de panique

      Posté par . Évalué à 6.

      N'empêche, il faut s'imaginer Oleg sous les chiottes avec sa clé à molette et les astronautes en file indienne qui trépignent d'impatience derrière la porte...

      Et ne pas oublier que Oleg montre, comme tous les plombiers, sa raie des fesses pasque quand on est sous les chiottes le pantalon descend toujours jusqu'à la limite de la décence.
      • [^] # Re: pas de panique

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        >>> quand on est sous les chiottes le pantalon descend toujours

        Sauf quand on est en microgravité justement !
  • # Un plombier ... de l'espace

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est un super plombier celui là , c'est ... super mariio ?
  • # Dans les idées noires de Franquin

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Dans les idées noires de Franquin, il y a avait une histoire d'astronaute faisant dans des toilettes de station spatiale, et en tirant la chasse il partait avec la merde dans l'espace.

    Elle était sur le net cette illustration je ne sais plus ou.
    Mais j'ai immédiatement pensée a cela. Je m'étonne que personne a fait la référence.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.