Journal OpenSuSe 11.4

Posté par . Licence CC by-sa
18
13
mar.
2011

Alors voilà, la précédente dépêche m'avait déjà envie, puis la dernière, encore plus. Et le fait que certains de mes connaissances "historiques", de celle ayant accompagné mes premiers pas gnullinuxien en 2003, utilisent cette distribution aurjourd'hui, mais aussi que certains "grand noms" de l'audio l'utilisent tant pour leurs développements que pour leur usage, et enfin les dernières actualités autour de OpenSuSe, tout ceci a fini par me décider à essayer cette distribution. Enfin, autre point, le Kde de kde-redhat.org n'est pas utilisable sur mon netbook, tandisque Mandriva n'a plus les mises à jour d'antant...

Essayer, car il s'agit quasiment du premier essai, l'avait déjà installé une fois, il y a bien longtemps, mais bof. Puis j'ai eu affaire à elle professionnellement, et j'avais apprécié la granularité des fichiers de configuration du réseau, plus poussée encore que sur Redhat et Mandriva. Mais je ne connais finalement que peu cette distribution, c'est donc avec un regard neuf que j'installe celle ci.

Premières impressions

  • L'installeur : pouhaaaaaaa. Je suis dans un autre monde que tout les installeurs que je connais. Tout d'abord le partitionnement : belle interface très complète, très pratique et solide. Complète : tout d'abord elle a pris en charge les deux SDcards insérées, tout comme Fedora, mais que Mandriva ne fait pas. Premier bon point visible. Ensuite, dans cette unique interface nous avons un accès facile pour les disques locaux (y compris SDcard, donc, même lorsque ceux sont de type mmcore), le LVM, le Raid, mais aussi disques iscsi et NFS. Egalement le chiffrement. Bref c'est plus complet, c'est exhaustif. Et c'est beau (même si ça sent le gros qt3, à vue de nez, c'est beau) Il propose des graphiques de la structure détectée (il lit la table de partition déjà présente, une Fedora en l'occurence), la structure proposée, et celle choisie, construite, par l'utilisateur. Du bonheur. Une photo d'écran :

partitionnement

Autre point que je note avec plaisir : pas de lag, aucun moment de lag, je zappe d'une tty à une autre pendant l'installation, et ça ne bronche pas : revenu sur la tty graphique son affichage est immédiat. Je n'avais jamais vu cela (ni avec mandriva, ni avec fedora, ni redhat, ni ubuntu ni debian, il y a toujours un lag à l'affichage de la tty graphique). Les utilitaires présents sont nombreux, et c'est très pratique de ne pas avoir qu'une mini busybox de base...

Etape suivante, l'utilisateur et son mot de passe. Par défaut, une option étonnante "utiliser le même mot de passe pour le compte administrateur", bonne idée peu être, mais pas pour moi. Ensuite on peux choisir son algo de chiffrement, et c'est c'est aussi une bonne idée, je trouve... Par défaut c'est blowfish.

Etape suivante, les paramètres d'installation. Une espèce de résumé en une page ? Hum non, en fait on peux reconfigurer n'importe quel point déjà passé (pas de limites dans le "retour") et configurer plus finement certains autres points. Essayons donc le gestionnaire de paquetages de l'installeur, allez zou même pas peur. Bon ben là encore, ça poutre sec. Effectivement on décochant "pulseaudio" tout pulseaudio s'enlève tout seul, sans toucher à rien d'autre. Bel exemple de remontée de dépendances, alors que sur mandriva et fedora, il faut y aller à coup de --nodeps en sachant exactement, là : clique, c'est tout. Bravo. encore une interface qui ne se contente pas d'être belle.

affinagepaquets

Bon voilà, j'ai tout juste le temps de finir ce mini journal, que l'installation sur mon Acer Aspire One aoa 110ab se termine, un peu longue par rapport à une Ubuntu ou une Mandriva, mais bon, on n'installe qu'une fois. Cet Acer connait quelques révisions actuellement, puisqu'il a reçu une barrette de 1GO de ram, montant la ram totale à 1,5Go cet été. Puis vient de recevoir une batterie lui permettant de tenir pile 8 heures (sous fedora 14 avec lxde), avait déjà connu le montage d'un bluetooth interne, et enfin va recevoir d'ici une ou deux semaines un nouvel SSD, entrée de gamme et 16go, venant remplacer l'anémique (et tombé en panne) ssd d'origine. Bref une seconde jeunesse. L'occasion de tester diverses configs aussi. Maintenant je vais voir comment le Kde de OpenSuSe réagit lorsqu'il a tout ce qu'on peux considérer comme fichiers temporaires en ram (Kde Fedora le fait très bien, Kde Mandriva ne fonctionne pas correctement si /var/tmp ramfs).

Pour le moment, cette OpenSuSe me séduit, au délà du test, et me donne envie d'approfondir plus sérieusement, pour un usage quotidien sur le netbook. Mais ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué... Me reste à voir l'essentiel : sa vélocité. Car pour le moment, la seule distribution qui fasse tourner correctement Kde, c'est Mandriva (y compris avec les effets 3d de kwin) tout est fluide et le reste, sur cet aspire one là. OpenSuSe fera t elle de même ?

  • # oublis

    Posté par . Évalué à 5.

    Zut j'ai oublié (bon, plein de fautes d'inattention, komme d'hab, mais rutout :) de causer plus avant du partitionnement et des options disponibles graphiquement (taille de blocs, journal ou pas, vraiment impressionnant là encore, je vous laisserai découvrir tout ça, on va dire :p)

    Bon finalement l'installation sur l'acer s'éternise. Pffffu qu'elle est longue à installer, la Susanne !

  • # Merci pour la review

    Posté par . Évalué à 2.

    Merci pour la petite review, on attend la suite :)

    • [^] # Re: Merci pour la review

      Posté par . Évalué à 5.

      Ben je continue le pas à pas :
      La fin de l'installation se termine sur un kexec : j'aime. Puis il relance x et avec la pleine résolution 10.24x768. Très bien. C'est la phase de "configuration automatique" (petit reproche : un peu obscure cette phase, dommage, il faut y aller en tty pour voir et avoir une première approche de ce que fait cette phase). Là encore, cette phase est lente. Mais là encore, cela ne me gène pas que l'installation soit lente (et puis dans un cadre d'industrialisation, je n'utiliserai pas le système d'install de base si j'avais besoin d'install massive)

      Encore un coup de kexec, et hop, super. Un petit logo K en haut à droite dès le "plymouth" : mignon et sympa :-)

      Le boot est le plus propre que je n'ai jamais vu. Aucune transition, encore mieux que sur fedora. C'est parfait.

      Le bluetooth sur Kde fonctionne un peu \o/ (bon, avec beaucoup moins d'options qu'en utilisant Blueman, mais c'est déjà bien, le bluetooth étant un point faible de kde)

      La configuration générale est belle : font ils un checkup de la résolution pour appliquer une taille de police ? Pas encore vérifier, en tout cas, pas besoin de spécifier une police de taille 7, c'est nickel immédiatement, bien proportionné pour un écran 1024x768. Pas que les polices, d'ailleurs, mais également la barre de menu et applets, mais aussi la taille des boites de dialogues... surprenant.

      regret : l'interface de gestion de réseau est pauvre, on a pas le superbe graphique et les infos dispo dans celui de kde. Bizarre.

      regret : le wifi ne fonctionne pas immédiatement, me faut creuser ça. dommage, tout est libre dans ce wifi là.

      à suivre encore un peu.

      • [^] # Re: Merci pour la review

        Posté par . Évalué à 4.

        Bizzarement, l'applet de gestion de l'énergie n'est pas lancé par défaut. si je la lance, elle affiche des informations erronées (n'affiche pas la charge, n'affichage que "secteur pas présent"). De plus le même manque de finition que dans la kde stock : un seul profil, il faut se faire les autres, bon c'est rien, mais surtout la luminosité n'est pas pris en charge (comme sur fedora, mais j'ai jamsi vu ça sur mandriva : ça marche illico)

        Mauvais fichier de conf pour le module acerhdf = mauvaise prise en charge des ventilateurs.

        Pour le moment, kde est bien véloce. Les effets sont activables, mais se désactivent illico "trop lent"... zarb, à creuser, certainement que 50-device.conf à besoin d'un petit coup de polish, mais ça sent plutot bon.

        Bref pour le moment, (presque) que du bon.

        • [^] # Re: Merci pour la review

          Posté par . Évalué à 6.

          Bémols :

          En fait kexec m'en enduit tout plein dans les erreurs :p

          1. Le boot : la carte graphique est ré-initialisé deux fois. hum ça sent le bricolage pour driver proprio, dommage, le boot est moins joli qu'avec fedora. A noter aussi que malgrès l'option quiet les early printk s'affichent quant même, dommage aussi.
          2. le wifi fonctionne, il fallait jste cliquer deux fois. zarb.
          3. l'applet de batterie fonctionne aussi, après un vrai premier reboot. (mais tjs pas la prise en charge de la luminosité).
          4. kde est véloce, très véloce, c'est un plaisir, et ce même avec les effets activés. parfait. Là encore, un premier vrai reboot à mis d'equerre la configuration pour cette petite carte graphique. parfait.
          5. je n'aime pas du tout le lien circulaire dans /boot...
          6. je n'aime pas non plus le fait qu'on (user) puisse lire /proc/config.gz mais qu'il n'y ai pas son équivalent dans /boot.
          7. kde est très véloce, bis.
          8. la consommation de kde : pour la batterie, même conso que lxde sur fedora. Pour la mémoire, c'est 280Mo de pris (moins que gnome sur fed') tout lancés (effets et nepomuk) : parfait.

          Bref, adoptée. Surtout que je sais que les paquets non installés de base et m'intéressants sont disponibles par ailleurs (audio et outils réseau)

          • [^] # Re: Merci pour la review

            Posté par . Évalué à 1.

            kde est très véloce

            OpenSUSE semble être une distribution proposant à l'heure actuelle une des meilleures intégration de KDE. D'ailleurs pas mal de dévs KDE utilisent cette distro.

            Du coup j'aurais une tite question pour toi (et ceux qui connaissent bien SUSE). J'envisage d'installer la version 11.4, si KDE lui convient, à ma copine pour qu'elle puisse découvrir GNU/Linux (si elle préfère utiliser Gnome, je vais classiquement l'orienter vers Ubuntu). Elle est plutôt à l'aise avec l'informatique, mais ne cherche pas à bidouiller des heures pour que les fonctionnalités essentielles marchent bien (installation de logiciels, surf sur le web, mail,...). Est-ce un choix judicieux pour un nouveau venu (c'est Yast qui me fait le plus peur, car j'ai lu pas mal d'avis contraires dessus) ?

            • [^] # Re: Merci pour la review

              Posté par . Évalué à 3.

              Pour Yast, pas d'avis pour le moment (d'une manière plus générale, sur la config spécifique suse, j'ai repéré des trucs qui me plaisent pas genre un fallback respawn caché si tu configures à la main ta inittab : ça je n'aime pas du tout), bref cela demande bien plus d'exploration pour pouvoir donner un avis dessus.

              Pour Kde, si ton amie "se débrouille bien en informatique", elle appréciera certainement ce bureau, de part les grandes possibilités de configurations offertes. Si elle a besoin du bluetooth pense juste à ajouter blueman. Côté fonctionnalités essentielles, là encore c'est trop tôt pour donner un avis, les mises à jour se sont déroulées sans problèmes en tout cas. L'interface de gestion des packetages est très touffue et complète, ce qui peux dérouter quelqu'un ne connaissant pas du tout gnu/linux. Mais à priori, avec la gestion par groupes, tout le monde devrait comprendre le minimum :) En fait, toute personne aimant se personnaliser son bureau a tout à gagner avec kde.

  • # KMS

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Autre point que je note avec plaisir : pas de lag, aucun moment de lag, je zappe d'une tty à une autre pendant l'installation, et ça ne bronche pas : revenu sur la tty graphique son affichage est immédiat. Je n'avais jamais vu cela (ni avec mandriva, ni avec fedora, ni redhat, ni ubuntu ni debian, il y a toujours un lag à l'affichage de la tty graphique).

    Ce n'est pas lié à l'utilisation de KMS qui n'aurait pas été activé dans les autres distributions que tu as essayé?

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: KMS

      Posté par . Évalué à 2.

      héhéhé ;)

      ce point précis est peut être dû à l'utilisation de qt3 (quant les autres distros que j'ai essayer utilise gtk pour leur installeur)

      pour kms, ça m'a l'air d'être tout un poème, pour ailleurs ;)

      • [^] # Re: KMS

        Posté par . Évalué à 3.

        L'installateur YaST utilise bel et bien Qt4: le portage est fait depuis la version 11.0.
        Par contre, et contrairement à pas mal de distributions aujourd'hui, openSUSE n'utilise pas encore Plymouth qui vise à rendre le boot plus joli, sans transition.

        • [^] # Re: KMS

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          YaST en Qt4 ??? Mon Dieu mais pourquoi alors est-il si laid, pas du tout intégré au thème (splendide) Oxygen de KDE4 ? Toutes les autres applications Qt (VLC...) utilisent ce thème avec ce ravissement, mais YaST ressemble plus à un mélange de Gtk1 / Tcl/tk.

          Aurai-je raté un réglage ? Merci.

          • [^] # Re: KMS

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je me répond à moi même, parce le compte root n'utilise pas Oxygen, mais qu'on peut le régler en faisant qtconfig en root (systemsettings semble ne pas fonctionner en root), ce qui rend tout de suite les choses plus raccord.

            • [^] # Re: KMS

              Posté par . Évalué à 1.

              En fait, Yast n'utilise pas Oxygen car le thème par défaut pour root n'est pas Oxygen. Il a été désactivé depuis KDE 4.6 pour une question de stabilité: il y avait quelques plantages non encore expliqués avec Yast et Oxygen. Ils ont donc préféré la stabilité au look.

              Si tu veux remettre Oxygen (avec les risques de plantage qui vont avec), tu dois aller dans Qt config en moder su et choisir spécifiquement Oxygen (par le thème "par défaut"). Perso, je l'ai remis et je n'ai encore eu aucun problème.

  • # OpenSUSE que si l'on s'en OpenSERT

    Posté par . Évalué à 2.

    Comment as-tu pu oublier les traditionnels et nécessaires écrans fait prisonniers ?

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

  • # OpenSuse & moi

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'avais testé OpenSuse lors de mes premières expériences GNU/Linux il y a 10 ans (Comme Slackware, comme RedHat). J'avais été très attiré, ça semblait joli toussa.

    Installation simple, surtout pour l'époque, effectivement joli une fois installé, mais par tous les Dieux, quel clickodrome! Bon, certes, j'avais une quinzaine d'années et mon avis n'était pas forcément objectif. Mais je ressens le même sentiment devant tes captures d'écrans d'installation.

    Après, certes il y a de mauvaises distributions, mais dans les bonnes, chacune est adaptée à un usage et un public... Pour moi, c'est définitivement Debian!

    Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

    • [^] # Re: OpenSuse & moi

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai actuellement deux debian : une installée sur un micro-serveur (atom, qui consomme 25w) et une autre sur kvm. Une fedora, sur mon laptop. Et pour le netbook, debian me semble un peu overkill...

      • [^] # Re: OpenSuse & moi

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour Debian sur un netbook, c'est pas faux... Même si je l'ai pratiqué longtemps et que je l'ai refilé à mon grand-père...

        Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

  • # Opensuse 11.4 wifi

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour à tous,

    J'aimerais savoir comment avez vous pu activer le wifi ? Car dans la fenêtre de connexion je n'ai que l'onglet VPN d'activé les autres (wireless ...) sont grisé.

    D'autant plus qu'en testant sur le liveCD le réseau fonctionne..

    Merci.

    Cordialement.

    • [^] # Re: Opensuse 11.4 wifi

      Posté par . Évalué à 2.

      Difficile de répondre comme cela, sans plus d'informations ... à vue de nez, il manque peut être un paquet (?), un firmware (?), pour cette carte wifi. Poste sur le forum dédié en donnant plus d'informations sur la carte, le minimum étant un lspci |grep -i net

    • [^] # Re: Opensuse 11.4 wifi

      Posté par . Évalué à 2.

      Je viens d'installer la 11.4 aujourd'hui pour découvrir OpenSUSE, et j'ai eu quelques soucis moi aussi pour activer mon wifi.
      Cette page du wiki openSUSE m'a aidé, avec la liste des cartes wifi et les outils à installer : HCL:Network_Wireless

  • # KDE et Bluetooth

    Posté par . Évalué à 5.

    Je ne sais pas si c'est disponible sous OpenSuse, mais Debian me propose Bluedevil pour ajouter le support du bluetooth à KDE, et ça marche plutôt bien tout en s'intégrant parfaitement. D'ailleurs, il me semble qu'il est prévu de l'intégrer officiellement.

    Blueman, que tu proposes, est conçu pour GNOME donc je ne sais pas si ça s'intègre aussi bien.

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: KDE et Bluetooth

      Posté par . Évalué à 2.

      A oui, effectivement (et désolé du moinssage, c'est moi : magourrédeclick:p) car par défaut Blueman est complètement fait pour Gnome, sur lxde aussi il pose de petits problèmes à l'usage, par défaut). Il faut donc l'installer et le configurer, pour qu'il lance le bon gestionnaire de fichiers avec les bonnes options, mais aussi retirer certains plugins activés par défaut (le plugin pulseaudio par exemple)

      Côté intégration visuelle, cela se passe très bien grâce au travail des développeurs du thème oxygen-gtk (devenu d'ailleurs mon thème par défaut pour lxde :p) et la configuration des fonts.

  • # De la bonne finition!

    Posté par . Évalué à 2.

    Rien que la premiere copie d'ecran, ca fait un peu pitie pour les mecs qui ont fait l'UI:

    • Texte coupe dans les boutons (ils ont pas entendu parler des boutons redimensionnables? ou au pire mettre ... en dernier recours)
    • Texte en gras ou pas, de facon aleatoire (voir en haut les description des 2 widgets (arbres + liste)
    • Arborescence et liste pas alignees verticalement
    • Scrollbar horizontale qui depasse de la boite (avec 2 rangees de pixels blancs qui bavent sur le fond)
    • L'arborescence avec les noms coupes parce que trop petit, alors qu'on a plein d'espace vide dans la liste a droite.
    • Raccourcis claviers manquant pour l'aide (c'est con...)

    Ca ressemble beaucoup a un truc fait par des programmeurs qui n'en ont pas grande chose a foutre de l'UI (ou alors il faut qu'ils arretent les degats et se reconvertissent). En tout cas c'est pas ca qui va faire changer l'impression de pas fini (avec tous les petits details qui clochent) qui se degage de la majorite des distribs.

  • # Fin de l'aventure

    Posté par . Évalué à 3.

    Fin de l'aventure, avec regret et peu d'amertume.

    Le système a donc été installé sur un x86-32, puis mis à jour. Et les manipulations effectuées sur le système ne sont pas sources de problèmes (définition de limits, installation d'un noyau autre, manipulation très légère de cgroups, quelques ajustements sur l'économie d'énergie, trois scripts maisons, et c'est tout.) Au départ j'ai bien sûr pensé que le problème rencontré était de ma faute. J'ai donc ré-installé le système, et n'ai rien touché. Mais voilà, le problème persiste, et pour moi c'est rédhibitoire.

    Le firefox livré plante, encore et encore et encore. Ouvrir cette page par exemple (celle ci n'est pas trop méchante) : http://touchdiva.com avec le firefox livré par OpenSuSe : Firefox plante, de manière systématique (les rapports ont été transmis à la MoFo, de manière "automatique", dommage car cela ne semble concerner que OpenSuSe). Bon... Mais plus grave, des essais avec certains .swf envoie tout le système en quenille : firefox plante, Xorg plante, puis le noyau plante. Une fois Xorg planté, la tty affiche le message de mise en veille, mais le noyau est parti en vacances, même un ctrl+alt+printsc+s/b n'est plus opérant.

    (note : il n'y a pas besoin de flash pourri pour cela : de simples multiples ouvertures de pages youtube suffise à planter le plugin, et en insistant, on fait facilement tomber tout le système.) Proprio Flash de m******** mais intégration de <s>merde</s> à problèmes, également.

    Un système par défaut, installé par défaut, avec le firefox par défaut, et les mises à jour effectuées, fait cela. Bon, voilà, fin de l'aventure OpenSuSe. Je ne prendrai pas le temps de faire un rapport sur une exploration plus approfondie du système.

    Désolé le but n'est pas de chagriner les utilisateurs de cette distribution, mais voilà, chez moi c'est "rahousss". J'ai re-sorti plus vite que prévue une clef usb iso-ifié, et 20 minutes après mon système était installé et configuré.

  • # OpenSuse 11.4

    Posté par . Évalué à -1.

    Pour moi tu es "dur" bien que je reconnaisse que les distributions Suse ont toujours été celles que je préfère.
    La version d'origine de Firefox fournie est une RC donc pas forcément stable.
    Actuellement ma machine a bénéficié de toutes les MAJ et correctifs de sécurité fournis par Yast, dont la dernière version de Firefox 4.0.1 et jusqu'à maintenant aucun bug constaté (à part un problème de résolution à la reprise après veille mais apparemment j'ai résolu le souci). J'ai testé le site que tu donnes en lien et là aucun problème...
    Je pense que tout est une question de maturité et de MAJ pour la distribution et cela demande de la patience ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.