Journal P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

Posté par .
Tags : aucun
0
22
mar.
2004
Une idée ...

Immaginons que la densité de routeur Wifi installés chez les particuliers devienne supérieure à la portée de ces routeurs...
Rien n'empèche alors de créer un réseau totalement basé sur ces routeurs. Si certains de ces routeurs sont connectés également à internet, alors ce réseau immatériel permet aussi d'accéder à internet.
Bien entendu le protocole de communication de ces routeurs doit être une architecture P2P (par ex. du type skype).

Le intérêts d'un tel réseau peuvent être (en vrac) :
- cout d'accès à ce réseau (et donc à internet) = prix d'achat du routeur
- non centralisation, donc non controle par des autorités publiques ou privées (et hop ! la LEN à la poubelle...)
- permet de profiter de l'internet actuel par l'intermédiare de certains routeur également connectés à internet

Les limites de ce réseau peuvent être (en vrac) :
- limitation aux zones à forte densité de population (limité à la portée du wifi),
- un minimum de routeurs doit être en permanence connecté,
- peu (pas) d'intérêt commercial à la mise en place d'un tel réseau (sauf pour les vendeurs de routeurs)
- opposition des FAI à un tel réseau
- nécessité de blinder le protocole pour pas qu'un petit malin vienne mettre la panique

Bon allez, j'arrête de rêver moi...

Quoiqu'il en soit, la combinaison de concepts tels que le P2P et de technologies comme le wifi pourrait bien bouleverser (encore une fois me direz vous) la donne commerciale actuelle.
  • # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Par contre, le controle des routes et de la charge des 'liens" virtuels risque d'être légèrement, euh, compliqué ;-)
  • # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Wouah ! Et tu as découvert ça tous seul ?
    http://www.google.fr/search?hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&q=w(...)
  • # BackBone ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai hate de voir le prix des routeurs chargés de faire le lien transatlantique en WiFi :)
    On voit tout juste les annonces du WiFi 100 Mb ...
  • # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

    Posté par . Évalué à 3.

  • # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

    Posté par . Évalué à 2.

    yop! nous avons chez nous à Lyon mis en place avec quelques voisins un réseau wifi que nous cherchons à étendre en déposant régulièrement des petits tracts dans les boites aux lettres. Nous sommes actuellement 4, bientôt 5 à disposer de points d'accès.
    nous proposons des accès gratuits http pop et smtp au net avec qos sur notre quartier, avec tous les services que chacun désire fournir (intranet, serveur cs, ftp etc).
    pour le moment peu de monde l'utilise réellement... jusqu'au boom wifi que nous attendons et qui est en train de se produire :)
    quelques problématiques soulevées :
    - normalement, même si la bande 2.4Ghz est libérée par l'art, nous devrions loguer toutes les connections pour nous déresponsabiliser puisque nous proposons les services (restreints) d'un fai. mais cela va à l'encontre de nos convictions.
    - dans le futur, avec la prolifération de points d'accès et de réseaux wifi "étrangers", et étant donné que nous sommes en 54Mb, les canaux utilisés seront probablement parasités (pour du 54Mb, il faut avoir 4 canaux libres entre chaque node proche géographiquement).
    - sinon c'est cool :)

    pour revenir au sujet, l'intérêt d'un tel réseau si il se développait serait l'apparition d'un véritable réseau citoyen... mais à l'échelle que tu imagines, je ne sais pas si c'est jouable : nous nous réunissons entre voisins pour décider du plan ip, des configs, du passage en ospf, etc... avec un nombre incontrôlable de réseaux, je ne vois pas comment mettre un place un tel bousin, sans tout centraliser.
  • # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    faut metre du wifi dans les voitures (arguments possible pour faire passer le truc : securitée active en faisant causer les voitures entre elles)
    du coups en ville pas de soucis grosse densitée
    a la campagne si il y a suffisament de voitures qui passe,...
  • # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Le Wifi, ca tourne sur 2,4Ghz

    C'est une bande poubelle, c'est aussi la fréquence de résonnance de l'eau (=> principe du four micro-onde) avec une portée minable dépendant notemment de l'hygrométrie ambiante ! Les militaires ont deserté cette bande de fréquences, c'est d'ailleurs pour cela que le Wifi a mis autant de temps à être "homologué", le temps de finir ces migrations.

    Hors de quelques liaisons point à point, ou du principe de hotspots dans un hall de gare, il faut être décideur pressé en marketing pour croire à l'avenir d'un RESEAU sur cette bande pourrie. A part pour partager Internet dans son canapé, les performances d'un tel réseau selon les méthodes traditionnelles de calcul de débit réseau affichent des résultats lamentables, l'effet "terminal caché" sévit à plein, et l'engorgement et la saturation des réseaux type MESH (ou P2P...) commence à se faire sentir à partir de 4 stations sur un canal.

    Donc le "jour où la densité sera suffisante", il deviendra ardu de dépasser son canapé. De plus, laisser tourner une installation "à peut près fiable" 24/24 en se tapant le boulot d'installation de l'AP aux bons endroits (factures EDF rapportées à l'année, pose de l'antenne en pignon sur rue, ou sur le toit) reste plutôt bien au dessus de la moyenne des bonnes volontés qui fréquentent en consomateurs les sites & forums spécialisés.

    Tous les gens qui ont le téléphone chez eux n'ont pas vocation à devenir opérateur télécom DECT ;-)

    Après de nombreux essais en WiFi, des wardrivings interminables et des essais sur AP équipé MESH (le WRT54G est sourd comme un pot, même équipé d'une parabole externe) les expérimentations ne dépassent qu'exceptionellement le terrain de jeux rez-de chaussée/cour/jardin ou bistrot/terrasse, vu la portée, tout projet de déploiement serait illusoire.

    Le wifi ne formera pas un grand réseau, juste des points d'accès très locaux à un autre réseau, câblé celui là.

    Ceux qui pensent pouvoir faire tout avec rien (interconnexion + routage + trafic sur le même canal avec le même appareil) vont droit dans un mur...
    Que cela ne vous empêche pas de déployer vos propre HotSpots gratuits (voire filtrés par authentification), partagez votre accès au Net sans-fil entre voisins, avant que les "méchants" opérateurs ne viennent le faire pour vous !
    • [^] # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

      Posté par . Évalué à 2.

      "Après de nombreux essais en WiFi, des wardrivings interminables et des essais sur AP équipé MESH (le WRT54G est sourd comme un pot, même équipé d'une parabole externe) les expérimentations ne dépassent qu'exceptionellement le terrain de jeux rez-de chaussée/cour/jardin ou bistrot/terrasse, vu la portée, tout projet de déploiement serait illusoire."

      On sent le radio amateur qui veut rester peinard sur "sa " frequence ;)

      encore ce week end on utilisait notre lien de 6km avec notre wrt54g sourd comme un pot, equipé d'une antenne bien plus petite que ta "grosse parabole"
      Un RA a beaucoup de competence radio, alors comment expliqué ce commentaire ?
      D'autre le font aussi:
      http://www.wireless-fr.org/communaute/index.php?Les%20essais%20du%2(...)

      http://www.wireless-fr.org/communaute/index.php?les%20exp%E9riences(...)

      sont ils tous fou ?

      on veut garder sa petite frequence ;)

      (Joli troll)
      • [^] # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Bof, en fait le WiFi ne recouvre la bande radioamateur que des canaux 0 à 6, mais la reglementation nous y autorise des puissances allant jusqu'à 100W en sortie de P.A. :-)

        Il y a des essais "longue distance" qui sont fait en rase campagne, et par grand beau temps. Mes essais sont fait dans Paris.
        Quid de la tenue dans la durée ? Les liaisons longues (radioamateur ou wifistes LIBRES) sont occasionelles, des liens permanents de 600m en visuel dans Paris tombent parfois pendant plusieurs heures, même sans pigeon posé devant les antennes.

        La construction en amateur d'antennes nécessite une précision diabolique, et les mesures réalisées sur des antennes de construction pourtant soignée révèlent des fréquences de coupure à près de 400MHz de la bande concernée.

        Je réclame des chiffres (débit/durée/distance) !

        (jalousie à peine masquée n'est pas troll)
    • [^] # Re: P2P + Wifi, un internet _absolument_ libre et immatériel ?

      Posté par . Évalué à 1.

      je suis en train de mettre en place un réseau maillé a base de Wrt54g basé sur openwrt. Il s'agit de Wifi résidentiel (portée sur le quartier, petite ville meme). Nous utilisons unik-olsr.

      - les tests préliminaires sur les aspects routage sont positifs,
      - le premier point d'acces distant fonctionne bien (depuis le 30 mars)
      - quelques autres points utilisant le maillage (hop) vont etre installé apres les vacances.
      - c'est plus un prototype qu'un environnement de production, mais tout semble OK.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.