Wiki ordinateurs-libres

Licence CC by-sa
Tags : aucun
1
8
fév.
2015

Jusqu’à quel point peut-on être fidèle à la philosophie du libre ? Bien sûr, avoir recours à un OS libre et à des applications respectant les piliers de l'état d'esprit Open Source semble une évidence, mais pour ceux qui chercheraient à se reposer exclusivement sur du logiciel libre pour leur ordinateur, la tâche est bien plus complexe. Les quelques (rares) machines à être intégralement libre le font en général savoir en se faisant appliquer la certification RYF (Respect Your Freedom) délivrée par la FSF (Free Software Foundation)

Nous listons ci-dessous les meilleures possibilités pour acquérir un ordinateur 100% libre (ou au maximum).

Ordinateurs « Open hardware »

Novena

TODO Faire une revue.

Olinuxino

À sa création, il était légèrement plus cher que le RPi (45 euros) mais plus puissant.

Ordinateurs «libres»

LibreBoot X60 / X200

Ce sont (à l'heure actuelle) les seules machine à avoir reçu la certification RYF. Il s'agit de d'anciennes machines ThinkPad re-concontidionnées après quelques modifications (modification du BIOS pour coreboot, changement du chipset wifi, …).

Ordinateurs presque libres

Purism

L'entreprise Purism, après une levée de fonds participative réussie, cherche à proposer un ordinateur 100% libre (bios inclus). La distribution utilisée de base est Trisquel GNU/Linux.
À partir de 1500 dollars pour un 15 pouces, 4 cœurs Intel i7 à 3,4 Ghz, 4Go de Ram et 500Go de stockage.
Une version 13' devrait également voir le jour.

L'objectif n'est pas encore totalement atteint, puisque certains composants utilisent encore des composants logiciels non libérés. C'est notamment le cas pour le binaire FSP/ME intégré à coreboot comme l'indique le site de financement du projet:

Though the bootloader, Linux kernel, GNU OS, and all software applications are completely free/libre software without any binary blobs, the BIOS does use coreboot, which includes a binary from Intel, called FSP

L'avancement de ce chantier peut être suivi sur cette page.

Cependant, les firmwares embarqués dans certains composants tels que les disques ne sont pour l'instant pas libérés :

In addition to enabling as above the development of free BIOS firmware, we are also working with Intel to allow us to scrub, release, and maintain the source for the FSP, but haven’t finalized that yet. We are devoted to freeing this binary.

De plus, il a certaines spécifications matériels pouvant être gênantes, selon les besoins. On pourra noter :

La gamme ThinkPenguin

ThinkPenguin propose tout une gamme d'ordinateurs qui, bien que n'étant pas libérés, peuvent être utilisés avec des distributions GNU/linux intégralement libres (i.e. n'installant aucun composant non libre tel que des firmwares binaires par exemple) telles que Trisquel GNU/Linux ou Parabola GNU/Linux.

Les mini-ordinateurs, cousins des Raspberry Pi

Le RPi n'est pas libre (niveau matériel ou logiciel, en particulier la partie GPU (de marque Broadcom) est «closed-source binary blob»), mais d'autres le sont.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.