Wiki Xmpp

5
4
juin
2011

Xmpp, pour eXtensible Messaging and Presence Protocol, souvent appelé Jabber, est un ensemble de protocoles qui est appelé à remplacer tous les autres standards (ou presque). Xmpp est basé sur du XML et est documenté, il est apprécié par rapport à d'autres technologies. Xmpp est associé à Jabber dont il est le successeur/protocole.

Utilisation d'Xmpp

Messagerie instantanée

De nos jours Xmpp est souvent utilisé pour la messagerie instantanée via les adresses Jabber ou JID (pour Jabber ID). La plupart des clients Xmpp supportent le clavardage, la voix sur IP et la visioconférence (via Jingle), ainsi que les discussions multi-utilisateurs (ou MUC) dans les salons Jabber.

Tribune

Il existe un client Jabber implémentant l'ergonomie et les fonctionnalités classiques (norloges et totoz) d'une Tribune: muckl_tribune.

Partage du bureau

Certains clients permettent de partager son bureau avec la personne avec laquelle on communique. [référence nécessaire]

Chiffrement

Un chiffrement des données transmises peut être mis en place entre le serveur et le client ainsi qu'entre les serveurs à condition que les différentes entités le supporte (TLS/SSL), ou encore entre les clients directement (à l'aide de chiffrement asymétrique). [référence nécessaire]

Réseau social

Plusieurs initiatives existent pour proposer des réseaux sociaux libres et parfois décentralisés basés sur Jabber :

Plus encore

Xmpp est un ensemble de protocoles extensible donc rien n'est limité. Par différentes XEP (XMPP Extensions) le protocole peut s'adapter à des besoins très divers (de la visioconférence aux jeux de cartes).
Différentes XEP sur xmpp.org

Mise en place d'un service Xmpp

Différents serveurs Xmpp existent :
liste de serveurs sur jabberfr.org
liste de serveurs sur Wikipédia
liste de serveurs sur xmpp.org
A faire : différence entre serveurs (support de charge, cluster, développement actif/arrêté, difficulté de paramétrage…)

Liens, aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.