Forum général.cherche-matériel Quelqu'un sur Paris ou région parisienne pour me prêter une sonde colorimétrique?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
3
14
août
2015

Bonjour,

Y aurait-il quelqu'un sur Paris ou région pour me prêter une bonne sonde colorimétrique pour quelques jours? Je possède une ColorHug, mais elle a du mal avec les écrans WideGamut, et puis comme ça je veux aussi voir ce qui se fait dans le proprio et comparer.

Idéalement même si quelqu'un possède la X-rite colorimeter i1Display Pro, ce serait parfait. Mon écran a en effet une fonctionnalité de calibration hardware qui ne fonctionne qu'avec cette sonde.

Oh et si quelqu'un possède un spectromètre aussi (on sait jamais! Vous avez peut-être accès à du matos de labo, ou vous avez du matos de pointe…), ça me tenterait bien aussi de faire des tests!

Bien sûr, je viens chercher la sonde moi-même (et je peux laisser une copie de carte d'identité ou peu importe, pas de problème ;-p)!
Merci!

  • # stage

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    C'est idiot, c'était le sujet de stage de mon fils.

    • [^] # Re: stage

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Dommage. Ça veut dire qu'il avait accès à des colorimètres/spectromètres, mais plus maintenant?

      Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • # ColorHug

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Tu en penses quoi de cette sonde ? Est-ce que ça vaut le coup pour un ordi portable ? Dernière question, tu parles de X-rite dans ton post, mais c'est des profils proprio ça non ? Du coup on fait comment sous Linux ?

    • [^] # Re: ColorHug

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tu en penses quoi de cette sonde ?

      Je trouve cela super que ça existe, mais j'ai une expérience perso mitigée. J'ai souvent eu des résultats un peu trop vers le rouge.
      Déjà dans l'idéal, il faut avoir une matrice de correction spécifique pour ton écran (ce qui est créé avec un spectromètre). Or le colorhug en a une liste (que tu peux voir là) générée par la communauté, mais elle est petite, car la communauté est elle-même encore petite, et surtout peu ont un spectromètre, ce qui est du matos cher. Il n'y a pas de CCMX pour mon écran malheureusement. Je dois toujours approximer avec un autre CCMX. :-/ D'ailleurs c'est aussi pour cela que je demande si quelqu'un a un spectromètre. Si je pouvais générer moi-même le fichier CCMX pour notre Dell U2413, je serai heureux de le fournir upstream pour la liste communautaire.
      En outre, le colorhug marche mieux pour les écrans sRGB et a du mal avec le wide gamut (Adobe RGB…), ce qui est le cas de notre écran. Richard Hughes est en train de créer le colorhug2 qui marchera bien mieux avec les écrans Wide Gamut, mais bon… je l'ai pas.

      Au final, j'ai envie de supporter le projet, et je ne regrette pas d'avoir donné des sous si ceux-ci permettent de faire avancer la colorimétrie OpenHardware. Par contre je dois bien avouer que mon expérience reste un peu faible.

      Est-ce que ça vaut le coup pour un ordi portable ?

      En fait on peut se poser la question si ça a vraiment le moindre intérêt pour un portable. Déjà parce que les écrans de portables sont en général pourris (un point très important par exemple est de voir les mêmes couleurs sous tous les angles, sinon ça n'a aucun sens de calibrer les couleurs: à peine tu tournes la tête de quelques cms et tu vois déjà d'autres couleurs! C'est pourquoi on va en général privilégier les écrans IPS ou PVA. Peu de portable ont ces dalles). Ensuite parce que c'est dur de changer la luminosité sur un écran de portable en hardware. Enfin parce que par définition, tu changes l'angle et la position de ton écran sans arrêt. On va plutôt calibrer de bons écrans, qui ont un angle de vision large et qui restent toujours au même endroit.

      Dernière question, tu parles de X-rite dans ton post, mais c'est des profils proprio ça non ? Du coup on fait comment sous Linux ?

      Comme beaucoup de matos proprios, il y a des drivers Linux. En tous cas, dispcalgui affirme le prendre en charge, donc je suppose que c'est utilisable sous Linux.
      En outre l'écran que je souhaite calibrer a des fonctionnalités de calibrage matériel, mais qui ne marche qu'avec un logiciel sous Windows. J'ai un Windows en VM que je souhaite donc utiliser pour le calibrage matériel (en espérant que c'est possible à travers une VM) pour pouvoir ensuite en profiter dans mon usage quotidien sous Linux.

      Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

      • [^] # Re: ColorHug

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Merci beaucoup pour ta réponse très complète.
        Je pense m'acheter un écran Eizo un de ces 4, une sonde sera donc surement plus utile à ce moment là. Je vais aller voir ce que Richard Hughes a prévu pour la v2 car effectivement si la v1 se limite au sRGB c'est quand même pas très pro.

        • [^] # Re: ColorHug

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je vais aller voir ce que Richard Hughes a prévu pour la v2

          Il est en train de faire un batch en ce moment (il attend le retour d'usine). Je vais probablement en acheter un à ce moment là. Il me dit qu'il utilise le ColorHug 2 pour calibrer son écran Dreamcolor et qu'il a de très bons résultats avec.

          sRGB c'est quand même pas très pro.

          Pour être tout à fait réaliste, aller loin au dessus de AdobeRGB, il y a aussi beaucoup de masturbation intellectuelle ou de "victime de la mode" (d'ailleurs on y a succombé aussi, mais je me suis posé longtemps la question et je me la pose encore).
          Je ne dis pas que dans certains cas, c'est pas utile. Typiquement un photographe qui va travailler avec des couleurs très saturées, très souvent, oui. Mais même en étant dans le métier de l'impression (photographe, designer, etc.), pour beaucoup de pros, c'est inutile. En effet, pas tout le monde n'aime les couleurs pêtantes, et beaucoup de pros de l'image vont même plutôt se faire une spécialité de travailler dans des couleurs plus subtiles, pastelles même, etc. Et dans ce cas là, que ton écran soit sRGB ou Adobe RGB ne changera rien (car tes couleurs ne sortiront jamais du gamut sRGB de toutes façons). Dans un tel cas, il vaut probablement même mieux un écran sRGB très précis qu'un Adobe RGB moins précis, par exemple.
          En plus travailler en Adobe RGB ajoute tout de suite un peu plus de stress dans son workflow de peur de faire des erreurs, et il faut toujours tout re-vérifier. En sRGB, au moins, y a pas trop à se poser de questions car c'est du défaut partout.

          Mais oui, c'est sûr que c'est mieux si le colorimètre est capable de tout bien calibrer. :-)
          En fait, Richard travaille même sur un spectromètre OpenHardware (le ColorHug+) qui sera dans les 400 EUR probablement (en retard sur le planning, il a qu'un prototype et en a vendu aucun à ce jour). Cela permettra d'avoir des calibrations encore plus précises, et même de calibrer une imprimante.
          Je trouve perso son activité vraiment intéressante! :-)

          Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.