Forum général.général Proposer des DVD de linux et de logiciel libres dans les médiathèques

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
1
1
juin
2016

Voici toute l'histoire…

Il était une fois une président de LUG qui réponds à un appel ( Le mail sur la ml ):
'Allo, pouvez vous me dépanner, j'ai besoin d'un CD d'ubuntu pour dépanner mon ordinateur portable qui ne démarre plus,
Je me suis rendu à la médiathèque de Mandelieu pour voir s'ils avaient un DVD de linux mais ils n'en ont pas …'

Je n'ai pu hélas dépanner la personne car il fallait le faire vite, en vacance une semaine sur la côte d'azur et sans voiture elle ne pouvait pas venir à ma rencontre.

Pour la petite histoire mon vacancier linuxien s'est fait dépanner par un magasin informatique local qui lui a gentiment gravé un DVD pour deux euros …

Cependant ceci m'a juste fait penser : oui évidemment il faudrait des DVD de linux ( et de logiciels libres) dans toutes les médiathèques… Ce n'est pas pour le prix du support, il n'est vraiment pas rare de donner un dvd gravé à un linuxien de passage…

J'ai donc pris contact avec le responsable de ma médiathèque locale; et nous avons rendez-vous après demain.
Ma proposition est simple : fournir à la médiathèque des distributions linux; en tant qu'association linux nous pouvons nous engager sur la source utilisée pour obtenir la distribution, la méthode de gravure garantissant qu'aucun logiciel additionnel ( en particulier malveillant ) n'aura été introduit, et le fait qu'elle est bien libre. On peut aussi faire en sorte de fournir toujours une distribution à jour.

Maintenant pourquoi en parler ici ? Pour moi cela semble d'une simplicité enfantine, mais … cela ne coule pas de source.

Je ne connais pas le mode de fonctionnement des médiathèques et leur cahier des charges pour le choix des documents diffusés.

  • Y a t'il des exemples antérieurs ?
  • Y a t'il des impossiblités
    • par exemple des clauses de concurrence déloyale,
    • ou bien des distributions libres qui en fait contiennent du matériel copyrighté ? -

Je suis très impatient de lire vos commentaires éclairés afin de disposer de matériel intellectuel suffisant lors de mon entrevue avec le responsable de la médiathèque de Valbonne.

  • # Clef USB de boot

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai toujours plusieurs clefs USB de boot, c'est plus solide et moins encombrant que des DVD.
    Presque tous les ordinateurs ont un port USB, par contre, pour le DVD…. j'en doute.

    Heureusement que tu ne parlais pas de disquettes….

    Rien d'important

    • [^] # Re: Clef USB de boot

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Les clé c'est un poil plus cher et surtout cela peut être réécrit, c'est un peu difficile de garantir que cela n'a pas été modifié sans intervention. Alors qu'un DVD gravé non réinscriptible c'est cela a l'avantage de ne pas être modifiable, donc l'association peut le laisser.
      Mais effectivement le DVD devient de plus en plus optionnel, les portables sont de moins en moins équipés et c'est beaucoup, beaucoup plus lent…

      • [^] # Re: Clef USB de boot

        Posté par . Évalué à 3.

        tu peux aussi leur fournir un clef USB avec un PC qui reformate la clef et restaure le liveUSB.

        • [^] # Re: Clef USB de boot

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est effectivemment une bonne idée à laquelle je n'avais pas pensé.
          Il reste que cela ajoute des manipulations à faire par le personnel de la médiathèque ce qui peut être rédhibitoire.
          Mais cette idée a un avantage supplémentaire : les personnes peuvent venir avec leur propre clé et le système peut être mis à jour automatiquement…

          • [^] # Re: Clef USB de boot

            Posté par . Évalué à 2.

            pas plus de manip que de verifier l'etat du livre qu'elles recuperent lors qu'une personne le ramene, qu'il faut scanner le retour et verifier que le livre est encore en etat.

            si tu fais un truc simple, comme :
            - brancher la clef,
            - ca lance le script tout seul (udev ?)
            - ca lui demande de patienter,
            - elle repasse 10 minutes plus tard,
            - ca lui dit que c'est et qu'elle peut debrancher la clef pour la stocker

      • [^] # Re: Clef USB de boot

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Peut-être demander une caution pour chaque clé USB ?

        • [^] # Re: Clef USB de boot

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je connais un ordinateur qui bousille de manière définitive les clefs USB, en particulier les lecteurs de microSD de mauvaises qualité (les lecteurs, pas les cartes heureusement).

          Enfin, brancher un équipement externe sur un ordinateur… c'est vraiment une très mauvaise idée en terme de sécurité.

          Dans une bibliothèque, autant que ce soit un DVD.

          Mais si les gens ont un accès Internet, cela peut être un CD, avec un peu moins de choses, puisque de toute façon il faufra faire des mises à jours ou installer d'autres logiciels.

          • [^] # Re: Clef USB de boot

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 02/06/16 à 07:17.

            Si le poste est sous GNU/Linux (Linux Mint MATE par exemple), tu peux brancher toutes les clés USB que tu veux sans aucun risque. C'est d'ailleurs un des moyens de convaincre la médiathèque d'utiliser GNU/Linux.

            • [^] # Re: Clef USB de boot

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Si le poste est sous GNU/Linux (Linux Mint MATE par exemple), tu peux brancher toutes les clés USB que tu veux sans aucun risque.

              Non, c'est faux. Tu peux brancher toutes les vraies clefs USB que tu veux sans risques. Mais les fausses clefs USB, qui sont en fait des trucs hostiles, qui peuvent selon le cas balancer une décharge électrique ou se faire passer pour un clavier et envoyer ce qu'il faut pour ouvrir une belle porte dérobée, non.

            • [^] # Re: Clef USB de boot

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ce n'est pas parce que tu ne sais pas configurer le montage automatique sur MATE qu'il faut te croire à l'abri d'une clef USB (ou d'un autre équipement USB) qui se ferait passer pour un clavier le temps d'installer une porte dérobée.

              • [^] # Re: Clef USB de boot

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Ce n'est pas parce que tu ne sais pas configurer le montage automatique sur MATE

                Ça n'a rien à voir avec l'automontage. C'est à l'exécution automatique de binaires sur support externes qu'il fait référence.

                qu'il faut te croire à l'abri d'une clef USB (ou d'un autre équipement USB) qui se ferait passer pour un clavier le temps d'installer une porte dérobée.

                Comme je l'ai déjà fait remarquer, on n'a pas de protection contre cela. Mais encore une fois, ça n'a aucun rapport avec le montage automatique.

  • # ee

    Posté par . Évalué à 2.

    pour continuer le débat…
    les avantages d'utiliser un cd sont nombreux :
    -pas de réécriture comme indiqué plus haut
    -prix très bas (voir gratuit, on me donne une vingtaine de dvdr/rw par an, c'est plutot pratique)
    -meme gabarit qu'un petit libre, plutot pratique à transporter
    -suffisamment petit pour se loger n'importe ou, assez grand pour ne pas etre perdu au fond d'une poche
    -suffisament bas prix pour etre obtenu en grand nombre
    -utilisation restreinte à son idée de base, donc évite les potentielles disparitions (vous vous etes jamais fait volé de clé usb?)
    -pas besoin de reformater n fois à chaque fois qu'un boulet y touche
    -nécessite un simple lecteur cd, assez typique pour redonner une vie aux machines obsoletes
    -permet de créer une liveusb à partir du livecd
    -permet d'écrire lisiblement un label sur le support (allez écrire sur 3cm carré)
    -je continue?

    pour moi l'idée est bonne, mais si tu veux atteindre le plus grand nombre, bien propager ton logiciel, à l'échelle locale, régionale et pourquoi pas nationale, le cd est franchement le plus adapté.

    juste le plus gros boulot : voir les contraintes logistiques, légales et contractuelles d'un média numérique, attribué à un établissement public, par rapport à l'emprunt, la disponibilité, le droit d'auteur, etc…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.