Forum général.général quel format pour archiver de la musique ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
5
7
nov.
2014

J'ai une série de CD audio d'enregistrements assez vieux (par ex. le boléro de Ravel dirigé par Ravel, en 1937, des enregistrements de Louis Armstrong, etc.) que j'aimerais convertir en numérique.

Mais quel format utiliser ? J'étais resté sur le flac ou Ogg Vorbis, mais depuis Opus est arrivé, et sûrement d'autres encore.

Première question : est-ce nécessaire d'utiliser de la compression sans perte ? Perso j'ai l'oreille relativement sensible, mais les enregistrement originaux sont anciens (donc de qualités pas tip top), et j'écoute ma musique principalement depuis un PC sur des enceintes Karman Kardon Soundsticks (qui sont très bien au passage).

Deuxième question : Quels codecs ? en compression sans perte, si je comprend bien il vaut mieux s'orienter vers flac. Mais en compression avec perte, vaut-il mieux Opus, vorbis, mp3 ? et à quel débit ? Il me semble que 192kbps est déjà très bien ?

Au niveau logiciel, j'utilise soundkonverter, qui me semble tout à fait bien.

si des spécialistes pouvaient éclairer ma lanterne, je leur serait très reconnaissant.

  • # Peu importe mais compression sans perte

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Pour de l'archivage pur, je n'envisage rien d'autre que du compressé sans perte (que je peux ensuite convertir dans tout un tas d'autres formats a loisirs).

    Donc Flac ou équivalent proprio sans aucune hésitation.

    Pour moi l'archivage n'est pas une question de sensibilité acoustique mais une question de pouvoir manipuler cette archive.

    Le tout est de savoir si le stockage suit (en quantité et en qualité car effectivement, c'est volumineux a terme).

    Mes 2c

    • [^] # Re: Peu importe mais compression sans perte

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour info, j'ai copié un CD, et niveau espace disque j'obtiens ceci :

      flac : 240Mo
      opus 192kbps : 101Mo
      vorbis 192kbps : 78Mo
      opus 128kbps : 67Mo

      J'ai 60 cd à copier, ce qui me fait entre 14Go en flac et 4/5Go en vorbis. La différence est sensible, mais pas non plus énorme au vu des stockages disponible aujourd'hui.

      Par contre je m'étonne de la piètre qualité de opus, qui est censé remplacer vorbis selon la FAQ de Xiph. à 192kbps. Ça vous semble normal ??

    • [^] # Re: Peu importe mais compression sans perte

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 07/11/14 à 13:27.

      Pour moi l'archivage n'est pas une question de sensibilité acoustique mais une question de pouvoir manipuler cette archive.

      Comme le besoin exprimé ici n'inclut pas la possibilité de pouvoir éditer la musique j'imagine que tu penses à la possibilité de la reconvertir ultérieurement en un autre format : par exemple si un nouveau format plus performant apparaît ou bien si le format choisi initialement n'est plus supporté par les players courants car tombé en désuétude. Est-ce bien ça ?

      Ceci dit, ça implique la place pour le stockage dans un format sans perte (flac par exemple), mais aussi, le plus souvent, la place pour un stockage dans un format avec perte afin de pouvoir en mettre plus sur notre baladeur ou smartphone.

      • [^] # Re: Peu importe mais compression sans perte

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        J'imagine que "manipuler" peut aussi signifier faire des traitements sur le son pour nettoyer les parasites liés au stockage analogique. Et là il vaut mieux avoir le son complet brut de numérisation.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Peu importe mais compression sans perte

        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 07/11/14 à 16:15.

        Il ne faut pas non plus surestimer la place prise par du flac 16 bits (qualité CD sans perte). On peut largement faire tenir une audiothèque classique sur un disque à 50€. Ici j'ai 434 Go de musique en flac, représentant plus de 18 000 morceaux répartis sur plus de 1000 albums (mais j'ai des albums de 25 CD) pour plus de 50 jours de musique continue.

        Même en achetant un disque supplémentaire pour sauvegarder tout ça, ça revient pas forcément si cher que ça (bien que les CD originaux peuvent suffir en sauvegarde).

        Quand à la place de stockage pour un format avec perte, c'est encore moins cher, et on peut aussi transcoder à la volée au moment du transfert. Ça prend maximum 2 secondes par piste pour transcoder de flac vers vorbis, en pratique c'est bénin par rapport au temps de transfert en USB2, le transcodage est largement terminé avant la fin de la copie effective des pistes sur le lecteur.

  • # Solution : flac

    Posté par . Évalué à 4.

    Finalement je suis parti sur du flac, compressé au maximum.

    Merci beaucoup pour vos commentaires et remarques !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.