Forum général.hors-sujets Open source et conjoint/famille

Posté par . Licence CC by-sa
2
13
fév.
2017

Salut,
Je suis convaincu depuis longue date que l'open source sauvera le monde :P
Je suis à mon compte, tout le temps en prestataire et j'aimerai pouvoir investir plus de temps dans mes petits projets expérimentaux et les publier en open sources ( notamment pour qu'ils aient tout le potentiel de se développer et en faire de bons outils --une communauté est plus puissante qu'un seul cerveau-- )
Un de mes freins … ma femme qui pense que je n'ai pas le temps de passer plus de temps sur mes projet perso pour les mettre en forme et propre pour les publier…
J'avais investi pas mal de temps dans la période de Firefox OS, qui est finalement tombé à l'eau, ça l'a refroidit …
( Un gros emprunt et trois enfants, donc j'ai le droit de choisir mes clients, mais faut que j'amène ce qu'il faut à la fin du mois. )
Ma question, comment la convaincre de retenter ma chance dans l'open source sans lui montrer un diaporama de licorne sur fond de bisounours ?

( Le premier qui me dit de la quitter, je ferais remarquer qu'après, je vais devoir investir plus de temps à prospecter auprès des femmes pour en trouver une autre que sur mes side-projects à open-sourcer … donc c'est pas le bon plan :P )

  • # mes 2 cents

    Posté par . Évalué à 1.

    À un moment il faut minimiser les risques en maximisant les profits. Laisse tomber l'open source (le libre, tu veux dire), assure les rentrées d'argents et profite d'une vie équilibrée avec ton épouse et tes enfants.

    Vivre de rien en ayant un avenir incertain, c'est bien à 20 ans quand tu habites chez tes parents et que tu n'as pas besoin de préparer l'avenir d'enfants que tu n'as pas.

    Puis tu peux toujours proposer des technos libres pour accomplir les projets de tes clients.

    • [^] # Re: mes 2 cents

      Posté par . Évalué à 6.

      À un moment il faut minimiser les risques en maximisant les profits.

      Tout dépend de la hierarchie de ses propres valeurs (et avec une telle hierarchie, le libre n'est pas sauvé …).

      Laisse tomber l'open source (le libre, tu veux dire), assure les rentrées d'argents et profite d'une vie équilibrée avec ton épouse et tes enfants.

      Si le libre est une valeur élevée dans sa hierarchie, ça ne tiendra pas. A lui de situer ou il positionne le libre par rapport à sa famille et si ses valeurs n'entrent pas en conflit.

      Puis tu peux toujours proposer des technos libres pour accomplir les projets de tes clients.

      Ca me parait être une position plus acceptable pour quelqu'un qui place le libre à un h²aut niveau dans sa hierarchie.

      Maintenant si on parle de ce sujet :

      Un de mes freins … ma femme qui pense que je n'ai pas le temps de passer plus de temps sur mes projet perso pour les mettre en forme et propre pour les publier…

      J'ai le même frein, et je sais objectivement que je n'ai pas tout le temps que j'aimerais consacrer à mes projets perso.

      J'avais investi pas mal de temps dans la période de Firefox OS, qui est finalement tombé à l'eau, ça l'a refroidit …

      Faut pas voir ça comme un échec : d'abord tous les projets ne sont pas destinés à être abandonnés. Ensuite ce que tu as fait sur firefox Os n'est pas perdu : tu as acquis une expérience et des connaissances que tu pourras réutiliser ailleurs. Enfin, tu parles de tes projets perso : quel type de projets ? Des trucs qui te servent au quotidien ou dans ton taf ? Si c'est le cas, ce n'est pas du temps perdu que de les mettre en forme et les publier : tu vas également acquérir de l'expérience qui te servira pus tard. Et au final, même si tu es le seul à utiliser tes projets, tu pourras faciliter la maintenance de ceux-ci. Le tout est pour toi de trouver le juste milieu entre le temps que tu consacreras à ces projets et le temps que tu consacreras à ta famille.

  • # temps libre

    Posté par . Évalué à 3.

    Si je comprends bien (je reformule pour clarifier) :
    - tu bosses à 100% comme prestataire (à ton compte)
    - sur ton temps libre (soir, week-end, congés) tu souhaiterais travailler sur tes projets perso
    - tu dois partager ton temps libre entre ta famille et tes projets perso

    C'est bien cela ?

    Ça te laisse environ 8 à 10h par semaine pour tes projets perso, je suppose. C'est peu, mais ça permet d'avancer, à ton rythme.

  • # Changer de femme ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Un de mes freins … ma femme
    […]
    Ma question, comment la convaincre de retenter ma chance dans l'open source sans lui montrer un diaporama de licorne sur fond de bisounours ?

    ce que voit ta femme, c'est que tu as passé du temps sur un projet qui ne ramene rien et te fait passer des heures derriere le PC plutot qu'avec elle et les enfants,
    et elle a raison.

    maintenant c'est à toi de voir et de prioriser ta vie entre :
    - le temps de travail
    - la vie de famille

    en sachant que tu peux faire du 'libre/opensource/whatelse' mais ce qui compte c'est l'equilibre entre les deux premiers que j'ai cité.

    • si tu fais du logiciel pendant le travail et que tu places ca en open, ca peut marcher, c'est ta vie pro, et tu lui consacre le temps que tu veux, tant que ca ne mange pas le temps "vie de famille"

    • si tu le fais à temps perdu, entre deux clients, meme topo,

    • si tu le fais sur les heures "vie de famille" et que finalement ca ne te rapporte rien, on peut comprendre que madame rale.

  • # Publier d'abord, nettoyer après

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Il vaut mieux publier les choses en l'état, ça ne prend pas trop longtemps à faire (créer un compte chez sourceforge/framagit/github… et quelques git push). Tu pourras ensuite prendre tranquillement le temps de nettoyer petit à petit, ou bien attendre que quelqu'un d'autre s'y mette!

  • # Le logiciel libre, ce n'est pas sexy.

    Posté par . Évalué à 3.

    Tu ne convaincras personne avec du logiciel libre.

    En revanche, un moyen facile et concret de la faire s'y intéresser…c'est soit de l'impliquer (si jamais c'est possible) soit simplement d'aller rencontrer des gens avec pour prétexte le logiciel libre. Assoc', réunions sympathiques…À une époque, ma femme n'était pas intéressée par les jeux vidéo (du tout !). J'ai fait quelques DS In Paris avec elle (des gars du net qui se retrouvaient dans un café pour jouer à Mario Kart DS, en gros), et hop, elle y a pris goût.

    Mets un peu de côté, offre lui un week-end quelque part où se tient une conférence à laquelle tu veux assister…Tout le monde est gagnant.

    Et dernier point :

    Fais financer tes projets via Patreon. Si tu parviens à recevoir un peu d'argent avec tes propres projets, ça peut vraiment motiver…

    Bonne continuation.

    • [^] # Re: Le logiciel libre, ce n'est pas sexy.

      Posté par . Évalué à 2.

      tout à fait, je suis entierement d'accord avec toi :
      le probleme des geeks est qu'ils ont tendance à vouloir sur-propager l'idéologie libre au travers des logiciels…
      le libres c'est tres bien, mais c'est un passe-temps, et une frayeur pour le grand public
      je suis absolument pas surpris de la réaction de ta compagne, et dis toi que le libre est une bonne chose à petite dose mais qu'il est absolument impossible d'en vivre à part entière (du dev je veux dire, pas des activités en relation avec le libre) surtout si tu veux une vie familiale à coté.
      t'as la chance d'avoir fondé une famille, comme tu le dis toi meme prioriser le libre pourrait avoir des conséquences désastreuses sur ce que tu as bati. Réfléchis bien, trouves des compromis, et dis toi que le libre est toujours un peu ancré dans les esprits des geeks, mais meme s'il ne sera jamais au top des choses importantes d'autre choses de bien plus grande valeur y auront leur place.

  • # Conseils famille

    Posté par . Évalué à 4.

    […] et trois enfants

    Est-ce que tu as vraiment besoin de trois enfants ? Il y en a un que vous aimez moins ?

    Plus sérieusement, le problème est relativement indépendant de l'open source. Tu as un hobby peu lucratif, et des factures à payer. Tu semble avoir fait un compromis pour ton hobby en te mettant à ton compte (choisir tes clients ?). Une alternative aurait été d'avoir un travail salarié (moins chronophage, mieux rémunéré), qui te laisserait plus de temps vraiment à toi ?

  • # Temps fusionné

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    La question est interessante, et je ne doute pas que nombreux ont des problémes semblables.
    L'équilibre n'est pas toujours facile, mais j'arrive pour ma part à jongler sur plusieurs tableaux pour intégrer mes tentations libristes dans ma vie familiale et profesionelle.

    Au niveau profesionnel : Je suis salarié, tout en ayant une certaine liberté de maitrise sur mes activitées.
    Ceci me permet d'intégrer une bonne part de la philosophie libriste à mes projets, et de faire avancer ces principes auprés de mes "client" (qui n'en sont ici pas réelement)
    Faire une part de Libre / Open source dans un câdre pro est peu être une chose possible.

    Pour le temps familial, je partage certaines activitées associatives autour du Logiciel Libre avec ma moitié. Une part de ce que je fait en associatif étant alors un temps partagé avec elle.
    Elle commence même à en jouer et profite de conventions libristes pour m'embarquer en vaccances.
    Mais effectivement à ce niveau, je n'ai pas d'enfants.

    Le reste de mon temps libriste, je le prend quand j'ai du temps pour moi même (Madame chez une copine ou devant la TV)

    J'en arrive aujourd'hui à un bon compromis.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.