Forum général.petites-annonces Changements mineurs dans le créateur/gestionnaire de projets mk-project.

0
17
nov.
2017

Sommaire

Description de mk-project

mk-project prend la forme d'une barre de menu:

  • Projects
  • Terminals
  • Targets
  • Configuration
  • Info

Et de 2 sortes de terminaux, implémentés grâce a libvte-2.91.

Make terminal

Ici l'on voit la sortie des nombreux make targets que mk-project implémentes, si vous utilisez l'élément du menu Targets afin de lancer les commandes que vous voulez.

Edit terminal

Ce notebook de terminaux servira aux utilisateurs de ed, vim, emacs…

Afin d'éditer des fichiers car l'ont peut bien sur ajouter des onglet/terminaux tant que vous le souhaitez.

Donc éditer autant de fichier que l'on veut.

En se servant accessoirement des targets, même simpliste comme la compilation, l'exécution ou le débogage grâce a gdb ou a l'exécution avec définition de la macro DEBUG.

Bref cela comblera les utilisateurs d'éditeurs a interface de terminal.

Générer un projet avec mk-project

Choisissez le langage de votre choix: C ou C++.

:note: Je vous invite a participer afin de prendre en charge plus de langage de programmation.

Il vous sera demander d'entrer un nom de projet avec comme signe tolérer \[a-zA-Z0-9_:-.\].
Puis vous pourrez fournir un numéro de version. A défaut, ce sera 1.0.
Puis vous pourrez choisir une licence.

Et un dossier vide afin d'y inclure le projet: le mieux étant de créer le dossier grâce au sélecteur de fichiers.

Compilateur

Vous pourrez choisir le compilateur de votre choix. Par défaut cc ou c++ selon le langage choisie.

  • Vous pourrez mettre les warnings de votre choix ou utilisez le bouton a droite de la barre d'entrée des warnings.
  • Vous pourrez mettre les drapeaux (CFLAGS ou CXXFLAGS) de votre choix ou utilisez le bouton a droite de la barre d'entrée des drapeaux.
  • Vous pourrez mettre les définition (CPPFLAGS) de préprocesseur de votre choix ou utilisez le bouton a droite de la barre d'entrée.
  • Vous pourrez mettre les drapeaux de linkage (--cflags) de votre choix ou utilisez le bouton a droite de la barre d'entrée:
    • Celui-ci liste tous les fichiers *.pc existant et en cochant un ou plusieurs codes les barres seront remplies avec les bonnes directives.
  • Vous pourrez mettre les drapeaux de bibliothèque (--libs) de votre choix ou utilisez le bouton a droite de la barre d'entrée:

Celui-ci liste tous les linker disponible sur le système et en cochant un ou plusieurs codes les barres seront remplies avec les bonnes directives.

Fichiers

Il vous sera uniquement demander si vous utilisez le langage C++ l'extension que vous voudrez utilisez sachant que le C++ en a des différents.

Cela est important pour générer le(s) Makefile donc renseigner juste les extensions de fichiers pour:

  • Les fichiers sources.
  • Les fichiers d'en-tête.

Sinon il vous sera possible de générer une bibliothèque statique pour votre projet, si vous le désirez.

Désassemblage

Vous pouvez renseigner les options par défaut a passer aux programmes suivant:

  • nm
  • gdb
  • strace
  • ltrace
  • objdump
  • ldd
  • gprof

Sachant que vous pouvez modifier (surcharger) les paramètres en usant d'une variable fait pour cela pour chaque programme:

Par exemple objdump:

$ make objdump OBJDUMP_OPTS=-t

Cela permettrai d'examiner les sections dynamiques grâce a objdump.

Oprofile

Vous pourrez utilisez optionnellement oprofile (>= 1.0) en renseignant les options pour:

  • operf
  • ocount
  • opreport
  • opannotate
  • opgrpof

Sachant que vous pourrez les surcharger a tous moment.

valgrind

mk-project vous fournis 4 différents valgrind targets:

  • memcheck
  • cachegrind
  • callgrind
  • helgrind

Sachant que vous pourrez les surcharger a tous moment.

mk-project documentation

mk-project ne vous propose que sphinx comme générateur de documentation,

bien que j'ai lancer un appel a contribution sur le site sans succès,

Et rst2man séparément comme générateur de page de manuel.

Car la documentation et la page de manuel n'ont souvent pas le même contenus.

Enjoliveur de code

mk-project vous propose 3 enjoliveurs de codes différents:

  • indent
  • astyle
  • bcpp

Et vous propose pas mal de jeux d'options pré-conditionner ou d'en définir les options vous même.

Si ils vous déplaise et que un des trois vous parle vous pouvez utilisez le make target suffixer -user.

Vous pourrez définir d'utiliser des tabulations dans les enjoliveurs.

Sinon vous pourrez également définir la longueur des tabulations (2 par défaut).

A propos

Il vous sera demander optionnellement:

  • l'auteur(s).
  • L'adresse mail
  • URL du programme
  • La phrase de copyright voulus.

Autre informations

mk-project détecte automatiquement votre éditeur par défaut mais ne s'en sert pas !

Libre a vous de vous servir de cette variable.

Vous pouvez choisir les options passer a make a chaque passage.

mk-project détecte automatiquement la localisation de bash.

Vous pourrez donner le niveau de compression voulus pour les adeptes des archives compressés.

Licence

Vous pourrez choisir entre les licences suivantes ou donner la votre:

  • GPL
  • AGPL
  • LGPL
  • FDL
  • Apache 2.0
  • Clear BSD
  • Free BSD

Ou autre.

Vous pourrez choisir le(s) formats dans lequel la licence sera copier dans votre projet.

Et vous pouvez éditer un texte standard de votre licence afin de préfixer vos fichiers sources avec le make target prepend-license.

Fichier de démarrage

Vous pouvez éditer un texte standard de fichier *.desktop.

Exporter votre projet

Vous pourrez exporter vos options de configuration afin que la prochaine fois que vous créerez un projet vous n'aurez pas besoin de chercher dans les pages de manuels les options voulus.

Ça n'intéresse pas les utilisateurs de ed, vim, emacs (T.U.I)

Moi non plus je n'utilise pas mk-project pour les fonctionnalités de T.U.I (mais du feed-back serai la bienvenue),

car j'utilise mon éditeur a terminaux intégrer it-edit avec un projet générer grâce a mk-project.

Je dois enfin admettre que mk-project est quelque fois instable: bref des fois ça BUG…

Je ne fais donc pas de dépêche.

  • # Oubli

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 18/11/17 à 20:15.

    À noter que mk-project fait le café !

  • # Une sorte d'EDI ?

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    Je ne comprend pas ton projet. C'est une sort d'environement de developpement integre?

    mk-project prend la forme d'une barre de menu:

    Elle apparait ou cette barre de menu?

  • # menu et terminaux.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

    En faîte pour répondre a ta question,

    l'idée de départ était de générer un gros Makefile selon des paramètres données.

    Mais maintenant le programme a une H.M.I (Human Machine Interface),

    qui se constitue d'une barre de menu:

    Projects ‣ New project ‣ New project
    Projects ‣ New project ‣ From profile
    Projects ‣ Reconfigure project
    Projects ‣ Extract and load project
    Projects ‣ Add file(s) to project
    Projects ‣ Load project

    Make ‣ De nombreux éléments avec des sous-menus étant des make targets.

    Et de 2 sortes de terminal:

    1. Un terminal qui permet en sélectionnant le make target (dans la barre de menu dynamique) voulus de voir la sortie.

    2. Un notebook de terminaux pour ceux utilisant un éditeur T.U.I (Terminal User Interface) comme vim ou emacs en mode terminal.


    Bref tu a les make targets dans la barre de menu et ton éditeur (qui est dans le terminal), fonctionnalité que je n'utilise pas.

    Je me sert uniquement du programme pour créer des projet personnellement.

    Mais j'ai pensé que ce programme pourrai inspirer d'autres utilisateurs.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.