Forum Linux.debian/ubuntu synchronisation de répertoires.

Posté par .
Tags : aucun
1
2
mar.
2012

salut tout le monde

Juste un petit problème de copie de fichiers…

J'ai copié environ 300 go de fichier personnel mon répertoire "/home/user" pour être simple
j'ai juste eu une erreur de copie du répertoire ou ficher .gvfs
mais quand je fait du je n'ai pas la même place occupé sur l'un et sur l'autre.
J'ai remarqué qu'il manquait quelques fichiers.

Ma question est la suivante : y a t'il un moyen de finir cette copie sans tout refaire.
Un outil comme une synchronisation qui permet de vérifier que tout à été copié et de finir de copier ce qui manquerai.

si possible merci de m'indiquer la commande complette.

merci d'avance pour votre aide.

  • # rsync et son interface graphique grsync

    Posté par . Évalué à 5.

    avec possiblité d'exclure des fichiers/dossiers.

    .gvfs c'est les disques montés dans nautilus (le navigateur de fichier)
    il vaut mieux eviter de chercher à le synchroniser avec un disque que tu as monté dans nautilus (sinon tu va boucler sur toi meme)

  • # rsync

    Posté par . Évalué à 2.

    rsync -r source destination 
    
    

    devrait faire l'affaire

    Please do not feed the trolls

    • [^] # Re: rsync

      Posté par . Évalué à -1.

      Je ferais un petit
      rsync -avzn /home/user/ /chemin/vers/la/copie/

      L'option -n permet de faire un 'dry-run' c'est à dire un test histoire de voir comment ça va se passer et de vérifier que certains fichiers ne seront pas supprimés etc…
      L'option -v permet d'afficher toutes les opérations faites par rsync
      L'option -a permet de conserver permissions et possession des fichiers (cette option reprends le -r donné par Zylabon)

      Tu peux rajouter l'option --delete si tu veux que certains fichiers soient supprimés dans la copie si tu les as supprimés dans le /home/user/ source. (à utiliser avec prudence par contre)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.