Forum Linux.général Auto hébergement et consommation électrique

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
3
8
sept.
2014

Bonjour,

cela fait plusieurs mois que j'ai envie d'autohéberger mon blog ainsi que mes futurs projets personnels. Pour le moment je passe par un hébergement mutualisé dans les normes avec une formule à 2,14 euros par mois. J'ai déjà tenté de mettre en place mon serveur, ça fonctionne très bien, mais j'utilise un de mes anciens ordinateurs de bureau et j'ai peur de me retrouver avec une facture de dingue à la fin. C'est une configuration avec un Core 2 Duo E6400 (non OC) et 4Go de mémoire vive. Déjà rien que le processeur consomme environ 60 watts… À côté, j'ai un DNS 320 avec un Debian chrooté, mais les performances sont déplorables. J'ai essayé de trouver un moyen d'installer Debian en natif, mais il n'y a pas beaucoup de documents à ce sujet. Il y a tout de même un petit espoir, DLINK a publié le code source du firmware. Il m'est donc possible de créer mon firmware, mais mes connaissances ne sont pas assez poussées pour savoir comment obtenir ce que je souhaite, c'est à dire : un accès SSH et la possibilité d'installer / compiler des paquets. Il y a bien le projet alf-f, mais je ne veux pas d'une interface. Je veux juste pouvoir y accéder en SSH et contrôler tous les services en cours d'utilisation afin de libérer au maximum la mémoire et la réservée pour nginx et un serveur upnp. Actuellement voilà ce que retourne la commande top :

top - 20:57:28 up 1:30, 1 user, load average: 0.00, 0.00, 0.00
Tasks: 58 total, 1 running, 57 sleeping, 0 stopped, 0 zombie
Cpu(s): 0.3%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 99.7%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st
Mem: 125504k total, 123044k used, 2460k free, 15504k buffers
Swap: 530040k total, 0k used, 530040k free, 83104k cached
Donc niveau mémoire c'est même pas la peine… Bref, j'ai compris que l'auto hébergement était sujet à pas mal de débat, mais dans mon cas ça me serait vachement utile, car je développe énormément des applications web que j'ai besoin d'utiliser pas mal de services pour ma famille. Par exemple si je développe un projet, je préfère directement créer une page sur mon serveur plutôt qu'ouvrir un compte chez un hébergeur ou remplir x formulaires pour que quelqu'un décide de me donner oui ou non un hébergement gratos.

Je voudrais donc savoir si ma configuration à base de core 2 duo risque de me revenir très cher, ou est-ce que je dois absolument me procurer une carte mère mini-itx ?

Niveau connaissance, je maîtrise parfaitement Debian, ArchLinux etc. Je n’ai vraiment pas de soucis avec la configuration d'un serveur, et c'est pourquoi je veux ne pas d'interface (à la con) pour le gérer. Les fichiers de configuration j'adore ça, alors ça me gène pas du tout. Le vrai problème pour moi c'est la consommation électrique et les longues coupures de courant.

Merci pour vos réponses les amis !

  • # nano-pc

    Posté par . Évalué à 4.

    Oui, ton core 2 duo va revenir cher. Il y a quelques années, on disait 1w sur 1 an = 1 euros je crois, donc ça sera encore plus cher maintenant et dans les années à venir.

    As-tu pensé à des trucs genre raspberry pi ? Niveau conso c'est très faible (quelques watts), mais niveau perf ça risque d'être un peu limite pour ton cas d'usage. Mais bon, plus c'est puissant, plus ça consomme en général.

    Perso j'ai une config comme ceci, à 20watts : http://www.silentpcreview.com/article959-page1.html

    Quelques info utile : https://wiki.auto-hebergement.fr/mat%C3%A9riel/choisir_son_serveur

    • [^] # Re: nano-pc

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      En fait, je possède déjà le châssis. J'avais avant un serveur avec une carte mère mini-itx (EPIA-M1000), mais il m'est impossible de m'en servir. Au démarrage j'ai un message d'erreur me disant que la fréquence du CPU a changé et que je dois me rendre dans le bios pour régler le problème, hors dès que je tente de rentrer dans ce foutu bios la CM reboot, idem si je veux continuer.

      Voici mon boîtier : http://www.materiel.net/mini-boitier-pc/smart-teck-cube-noir-50998.html%29

      En fait, si je dois me refaire une configuration, il me faut juste la carte mère, le processeur et la mémoire vive.

      • [^] # Re: nano-pc

        Posté par . Évalué à 6.

        Attention à l'estimation de la consommation électrique de ton ancien ordinateur de bureau; il ne faut pas confondre puissance dissipée maximale et consommation électrique en charge modérée.

        Par exemple ton Core 2 E6400 dissipe au maximum 65W (TDP de 65W), mais il est possible qu'à faire de l'hébergement web, il ne consomme pas plus de 10-15W.

        Le plus simple est de trouver un ami qui a une pince ampèremétrique pour mesurer la consommation électrique réelle de ta machine.

        Personnellement, je suis pas très fan des Raspberry pi et apparentés parce que finalement, tu te retrouves rapidement bloqué par la puissance de la carte (stockage sur carte SD, puissance du processeur etc.) et que tu es toujours en train d'en racheter une nouvelle (plus puissante etc.)

        • [^] # Re: nano-pc

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Mesures personnelles :

          Unité centrale de 2003 (Pentium 4 + clavier + souris)
          68 watts (bureau Windows XP, aucune application lancée)
          120 watts (processeur à 50%)

          Unité centrale de 2007 (Core2Duo ??? + clavier + souris)
          51 watts (bureau Windows XP, aucune application lancée)
          89 watts (processeur à 50%)

          Unité centrale de 2012 (LENOVO processeur Intel Core i5 4 cœurs + 8 Gio + clavier + souris)
          32,2 watts (bureau Windows 7, aucune application lancée)
          57 watts (processeur à 40%)
          1,7 watts (veille)
          0,8 watts (éteinte)

          Unité centrale de 2012 (LENOVO processeur Intel Core i5 4 cœurs + 4 Gio + clavier + souris) (2014)
          environ 27 watts (bureau Windows 7 ou Windows 8.1, aucune application lancée)
          ?? watts (processeur à 50%) je pense que j'ai oublié de mesurer
          0,9 watts (veille)
          0,6 watts (éteinte)

  • # Mauvais exemple

    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 08/09/14 à 20:10.

    Par exemple si je développe un projet, je préfère directement créer une page sur mon serveur plutôt qu'ouvrir un compte chez un hébergeur

    Toujours des exemples HS pour dire que l'auto-hebergement apporte quelque chose : un hébergeur de machine, c'est juste une machine comme chez toi, mais pas chez toi (=avec une vraie QoS, un vrai réseau).
    donc pour ouvir un nouveau projet, c'est exactement la même chose que chez toi.

    L'auto-hebergement (dans le sens machine chez toi), c'est juste savoir qui s'occupe des merdes matérielles et réseau, rien d'autre (ton exemple, c'est pareil chez toi ou chez OVH VPS à 2.40€/mois ou Dedibox à 12€/mois)

    Le vrai problème pour moi c'est la consommation électrique et les longues coupures de courant.

    Et de réseau.
    Si la disponibilité t'interesse, prend une machine (ou VPS, dépend du besoin) dans un vrai centre d'hébergement, l'hébergement de machine chez toi ne répondrait pas à ta demande.
    Et tu pourras directement créer une page sur ton serveur.

    • [^] # Re: Mauvais exemple

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 08/09/14 à 20:46.

      Dit donc les prix ont vachement baissé ! Par contre, niveau distribution c'est très limité… C'est soit du Debian 7 ou du Ubuntu, et ArchLinux alors ?!

      Avec ce type d'offre, je peux créer un serveur de mail, etc. ? Car bon, j'aimerais également faire autre chose qu'héberger des pages… Niveau réseau, c'est vrai que ce n'est pas le top par chez moi, mais je devrais pas avoir beaucoup de visite.

      Mais pour le prix c'est vrai que cela pourrait être tentant… même si on est limité à 10GO contre 250GO sur mon serveur actuel(…).

      • [^] # Re: Mauvais exemple

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Par contre, niveau distribution c'est très limité… C'est soit du Debian 7 ou du Ubuntu, et ArchLinux alors ?!

        Je ne sais pas ce que tu regardes, mais j'ai CentOS 6 installé autant sur un VPS OVH que sur un serveur OVH qu'une Dedibox.

        Avec ce type d'offre, je peux créer un serveur de mail, etc. ?

        Tu peux faire ce que tu fais avec une distro Linux.

        Mais avec le genre de questions que tu poses, tu me fais peur : peut-être qu'un serveur dédié, que ce soit hébergé ou auto-hébergé, n'est pas fait pour toi pour le moment, et tu devrias chercher un hébergement "web" en attendant d'apprendre à manier une distro Linux.

        • [^] # Re: Mauvais exemple

          Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 08/09/14 à 21:04.

          Tu te méprends… Je maîtrise parfaitement une distribution Linux. Je pose la question, car j'ai jamais utilisé ce genre de service et que je n'aime pas les mauvaises surprises.

          Je sais parfaitement configurer un serveur ftp, mail, ou un serveur web que se soit apache2, nginx, lighttpd, bref si je n'y connaissais rien, je doute que j'aurais absolument envie de mettre en place une solution à la maison. Poser des questions, ne veut pas dire qu'on y connait rien, je cherche juste à savoir si ça correspondra vraiment à mes attentes.

          Tu vois CentOS, mais moi j'ai dis que je voyais pas ArchLinux, ma distribution de prédilection…

          • [^] # Re: Mauvais exemple

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu vois CentOS, mais moi j'ai dis que je voyais pas ArchLinux, ma distribution de prédilection…

            Si ton hébergeur te fournit un système de rescue (il y en a qui ne le font pas ?), t'auras un système live accessible en SSH. Tu pourras monter tes partitions et y installer ce que tu veux, ce qui dans le cas d'Archlinux est la méthode d'install de base.

            • [^] # Re: Mauvais exemple

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Whaaaa génial ! Maintenant je dois réfléchir sur l'espace de stockage. A la limite pour les fichiers multimédia, je pourrais y accéder par ftp sur mon NAS…

      • [^] # Re: Mauvais exemple

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/09/14 à 21:07.

        Dit donc les prix ont vachement baissé ! Par contre, niveau distribution c'est très limité… C'est soit du Debian 7 ou du Ubuntu, et ArchLinux alors ?!

        J'ai toujours réussi à installer ce que je veux sur un dédié. Même sans KVM y'a toujours moyen de se débrouiller pour un bootstrap en mode rescue.

        • [^] # Re: Mauvais exemple

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Finalement je reste sur mon idée de départ : l’auto hébergement. Pourquoi ? Parce que j'ai besoin de liberté et j'ai envie de ne pas centraliser mon travail à l'extérieur. Je préfère avoir une machine en local et avoir le contrôle sur ses données. Je sais que ça fait une grande polémique, mais je pense qu'on devrait tous héberger nos sites chez nous et pas faire l'inverse, car cela voudrait dire qu'on souhaite transformer Internet en minitel. De plus, je pense que je peux m'en tirer raisonnable niveau facture, et puis je peux contrôler la vitesse du processeur. Je vais tout de même acheter une prise pour contrôler la consommation électrique pour évaluer les dépenses sur l'année, mais même si je paie plus cher que ce que propose un hébergeur, au final, c'est eux qui sont plus cher, car on est vachement limité que se soit en fonctions ou espace de stockage.

          J'en ai profité pour réinstaller entièrement le serveur sous ArchLinux et mettre en place une configuration qui devrait tenir la route pendant un bon moment et me permettre de déployer des applications web automatiquement avec un script créant un accès ftp etc. Je vais même développer une webgui pour tout gérer et pour éviter de passer trop de temps en ligne de commande pour connaître l'état de santé du serveur ou paramétrer quelques trucs.

          Reste la question du débit montant qui est désastreuse, mais bon…

      • [^] # Re: Mauvais exemple

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Dit donc les prix ont vachement baissé ! Par contre, niveau distribution c'est très limité… C'est soit du Debian 7 ou du Ubuntu, et ArchLinux alors ?!

        Sur du dédié, tu peux installer ce que tu veux, à condition de disposer d'une procédure d'installation qui ne nécessite pas d'accès physique ni d'accès déporté à l'écran et au clavier.

        • [^] # Re: Mauvais exemple

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          l'écran et au clavier.

          Bizarre, j'ai pourtant un KVM (soit IPMI2, soit install physqiue sur demande) sur mes machines…
          on n'a sans doute pas les mêmes hébergeurs, mais c'est faux en général de dire qu'on ne peut pas. Chez certains, on ne peut pas.
          Bon, reste le CD à mettre, c'est certes plus rare d'avoir la possiiblité de monter une image ISO, mais ça se fait aussi.

          Il ne reste plus grnad choses aux serveurs physiquement à côté.

    • [^] # Re: Mauvais exemple

      Posté par . Évalué à 5.

      Et de réseau.

      Bah justement, un truc qui fait que m'auto-héberger c'est vachement différent d'avoir un dédié, c'est que le réseau est super bien pour communiquer avec ton serveur. Tu n'es pas limité en upload, la latence est minimale, choses qui font que c'est super sympa de bosser dessus. La disponibilité avec l'extérieure, elle est globalement bonne, je n'ai pas à m'en plaindre. Avoir une connexion locale avec ton serveur, ça change beaucoup de choses.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.