• # Wow !!!

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

    Certifier un hacker ?
    Éthique qui plus est ?
    Le XXIème siècle est vraiment fascinant ! :-D

    • [^] # Re: Wow !!!

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

      revoir la definition originale de hacker,
      le hacker n'est pas un pirate, c'est un codeur/explorateur/aventurier de l'informatique

      un peu comme les JEDIs, tu as ensuite 2 categories :

      • les "black hat" (ceux du coté obscur), les "pirates"
      • les "white hat" (les hackers du bon coté de la force), les "ethical hacker" qui oeuvrent pour la bonne cause
      • [^] # Re: Wow !!!

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Oui, mais enfin, un certificat bidouilleur éthique… surtout que sur leur site on lit: « A travers ces 18 modules, la formation couvre plus de 270 attaques techniques qui sont les plus utilisées par les pirates.».

        Pour moi un hacker il va bidouiller de l'électronique, de la mécanique, de l'informatique, pour comprendre comment ça marche, réparer, adapter, transformer. Là ils ciblent… des crackers.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: Wow !!!

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 12/09/17 à 10:12.

          Là ils ciblent… des crackers

          Je dirai plutôt que c'est une formation de pentesting, comme si on proposait une formation de "serrurier éthique" (dit comme ça, la perspective change et montre l'absurdité de cette formation).

          Mais effectivement ça n'a rien à voir avec la bidouille ou le reverse engineering propre au hacking (qui par définition est du détournement d'objets).

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.