Forum Linux.général Embarquer/utiliser Linux dans un projet commercial ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
3
19
nov.
2013

Bonjour à tous,

J'ai une question qui m'est parvenue dans mon entreprise.

On fabrique certains boitiers électroniques et on voudrait embarquer/intégrer le noyau Linux dans nos appareils.
Ma question porte sur ce qu'on peut faire ou pas par rapport à la licence de celui-ci (Gnu Gpl v2), et peut-on l'utiliser/l'embarquer dans nos matériels sans pour autant libérer le code-source de nos applicatifs (qui ne seraient donc pas une modification du noyau) ?

  • Que peut-on faire ?
  • Quelles sont les limites ?
  • A quoi s’engage-t-on en utilisant ce genre de licence ? (faut-il fournir un fichier LICENCE, si oui, où?)

Voilà, je vous remercie d'avance pour vos réponses.

  • # Licence GPL

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    La licence GPL ne concerne que la modification du programme et son inclusion éventuel en tant que bibliothèque nécessaire au fonctionnement d'un autre programme.

    Linux étant un noyau, à part si tu comptes modifier le noyau ou ajouter un pilote, tes contributions seront dans la licence de ton choix sans contraintes.
    L'avantage de Liux pour ce types de plates formes est de ne pas tout récrire comme le pilote, couche réseau, systèmes de fichiers, etc. Et de bénéficier d'une API stable, documenté avec une bonne communauté autour.

    • [^] # Re: Licence GPL

      Posté par . Évalué à 4.

      Linux étant un noyau, à part si tu comptes modifier le noyau ou ajouter un pilote, tes contributions seront dans la licence de ton choix sans contraintes.

      Tu peux développer uyn pilote proprio pour Linux si ça te chante.

      • [^] # Re: Licence GPL

        Posté par . Évalué à 3.

        Ah, j'oubliais : si les boitiers n'ont pas vocation à être diffusés/vendus mais que ça reste interne à ta boite, tu fais ce que tu veux.

    • [^] # Re: Licence GPL

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et au cas où ce ne serait pas assez clair, Torvalds précise explicitement qu’un programme tournant sur un noyau Linux (donc utilisant ses appels systèmes) n’est pas un « travail dérivé du noyau » et n’est donc pas concerné par les conditions de la GPL :

      NOTE! This copyright does not cover user programs that use kernel
      services by normal system calls - this is merely considered normal use
      of the kernel, and does not fall under the heading of "derived work".

  • # sinon

    Posté par . Évalué à 3.

    -le mieux est quand même de lire la GPL v2, c'est moins indigeste qu'une licence Windows, et c'est assez claire/précis.

    la GPL n'est pas virale a l'utilisation mais a la modification, si vous ne modifiez rien il n'y a pas de raison, la seule obligation est de signaler l'utilisation et de fournir les sources de linux que vous utilisé OU un lien pour pouvoir le télécharger genre kernel.org. En cas de modification vous fournissez la modification en sus.

    C'est pas super courant de modifier un noyau linux, une recompilation du noyau avec moins d'options n'est pas une modification.

    pour votre logiciel, il faut juste faire attention au bibliothèque que vous utilisez, pas de GPL mais de la LGPL ou BSD, et vous pouvez faire un bon gros binaire bien chère :) sans obligation de donner les sources.

  • # merci

    Posté par . Évalué à 1.

    Merci de vos réponses ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.