Forum Linux.général remboursement de licence

Posté par .
Tags :
1
14
juin
2012

bonjour à tous

sur cette page:
http://www.reload-paradise.net/index.php?/topic/1396-valide-wiki-remboursement-licence-windaube/

il est indiqué que certains constructeurs demandent l'envoi de l'ordinateur
au service technique pour éffacer leurs "tatouages" sinon on ne peut techniquement installer un OS alternatif

il faut donc réclamer au législateur la déclaration d'illégalité du tatouage des ordinateurs
et la procédure unique de remboursement de l'OS pré-installé sans intervention du service technique

voir là:
http://bons-constructeurs-ordinateurs.info/

la question:
avez vous personnellement constaté l'impossibilité d'installer linux sur un ordinateur ?

  • # la reponse

    Posté par . Évalué à 1.

    la question:
    avez vous personnellement constaté l'impossibilité d'installer linux sur un ordinateur ?

    non, ca ne m'est jamais arrivé
    sauf incompatibilité materiel :
    - carte graphique non reconnue par defaut,
    - ou quand les premiers controlleurs SATA sont arrivés et que Linux ne les gerait pas encore, ce genre de chose

    mais avec quelques options au boot, ca marche

  • # hop

    Posté par . Évalué à 1.

    avez vous personnellement constaté l'impossibilité d'installer linux sur un ordinateur ?

    rien qu'un acpi=off ou un noapic ne puisse résoudre;) mon pire cas fut lorsque j'ai du installer sur un disque en PIO, mais ça remonte à loin tout ça ;)

    par contre j'ai déjà eu des soucis pour installer un windows ;) il a fallu passer par le bios pour désactiver son antivirus (linux n'avait eu aucun problème.), mais ça remonte à loin aussi.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Gros presse papier

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bonjour,

    si la signature sur le disque dur n'est pas sauvegardée quelque part, pour y être remise en cas de changement de disque dur ou d'une simple installation par n'importe quel OS, alors c'est foutu, et l'ordinateur n'est plus qu'un gros presse papier. Le CPU refusant de fonctionner sans la présence de la signature etc.

    La bonne chose, c'est que si on s'en rend compte avant de le transformer en brique, on peut le rendre, puisque ce n'est plus un PC, compatible IBM.

    Une fois en brique, je suppose que l'argument tiens encore.

    J'ai connu personnellement quelqu'un à qui s'est arrivé, et il s'est racheté un nouvel ordi…

    Les ordi tatoués, on les trouve surtout en grande surface.

    Oui, c'est une plaie.

    Renvoyer l'ordinateur est une plaie aussi, parce que écologiquement c'est une connerie, et parce que pendant tout ce temps, l'ordinateur n'est pas disponible pour l'utilisateur. Le plus simple dans ce cas est de demander l'annulation de la vente, en argumentant qu'en achetant le matériel on n'a pas été suffisamment prévenu des désagréments pour utiliser ledit matériel librement.

    Menacer de saisir une association de consommateur, de nos jour ça fait plus d'effet que simplement menacer d'aller devant le juge de proximité ou le tribunal d'instance.

    Je ne suis pas un spécialiste.

    Ça existe encore les ordinateurs tatoués? personnellement, je n'en ai jamais vus.

    Bonne journée
    Grégoire

  • # Attention aux fausses impressions

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Il y a des ordinateurs tatoués, quoique je n'en aie jamais vu. Mais il y a aussi d'autres choses qui peuvent passer pour un tatouage alors que ce sont juste des cartes mères mal fichues.

    Par exemple, certains BIOS refusent de démarrer depuis un périphérique dont le MBR n'a pas une partition marquée « active ». C'est stupide, parce que cet indicateur historique n'est plus du tout utilisé — il est d'ailleurs interdit par le système de partitionnement GPT — et n'a a priori rien à voir avec le code de démarrage qui est situé ailleurs dans le MBR. En revanche, après avoir installé un système d'exploitation différent que celui fourni avec la machine, se prendre un « invalid boot sector » au démarrage, ça peut donner l'impression qu'on est face à un tournedows

  • # Autre effet : Impossible de booter Windows après une installation de Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Cela n'a (presque) rien à voir avec le tatouage, mais un des effet de ces "protection" de Windows est d'insérer des signature dans la région du MBR et de celle de la piste 0.

    Or, ce sont deux régions qui peuvent être modifiées par GRUB/LILO afin d'insérer leur propre mécanisme de boot.

    Ainsi, après avoir installé un Linux, le Windows pourra ne plus booter parce qu'il ne trouve pas cette signature qui a été écrasé par GRUB/LILO. On retrouve dans ces signatures des informations diverses, comme des copie de zone du MBR, la taille des partitions, le nom du constructeur, etc…

    La solution pour éviter ce genre de problème est de ne pas installer GRUB/LILO, mais de laisser au mécanisme de boot de Windows la sélection de l'OS : http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_amorcer_ubuntu_avec_bootmgr .

    Evidement, il y a un effet de blue pill http://en.wikipedia.org/wiki/Blue_Pill_%28software%29 … :=(

  • # là on comprend mieux

    Posté par . Évalué à -9.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.