Forum Linux.livecd knoppix et boot.img

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
1
fév.
2005
bonjour cher journal ^W forum,

je fais un remaster d'une knoppix et j'aimerai prendre des l'indépendance par rapport à knoppix :
c'est à dire ne pas télécharger à chaque fois la dernière iso de knoppix, la vider de son contenu et des ses softs et le remplacer par les miens.

j'arrive bien à créer mon arborescence à partir de zéro et a installer les paquets knoppix mais j'ai besoin de refaire le noyau à ma sauce.

Et j'aimerai refaire entièrement le boot.img. je sais l'éditer en partie mais pas remplacer le noyau.

et je ne trouve pas de how to sur ce point précis :(
je cherche donc quelqu'un qui l'aurais déja fait ou qui aurai de la doc sur le sujet.
  • # un peu galère...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    alors, le howto il est en ligne sur le site de knoppix, il s'appelle (de memoire) kernelremaster howto.

    Mais j'ai peur qu'il soit un peu dépassé.

    C'est un peu chaud chaud de faire cela, perso, j'y suis jamais arrivé correctement. Par contre, avec une morphix si. (va comprendre charles)

    tu fais ton noyau, tu intègres les images et les drivers dans ton boot.img... IRC est ton ami.
  • # Comme ça:

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    mount -o loop de ton boot.img
    dedans tu as un miniroot.gz (l'initrd).
    dezip le.
    mount -o loop de miniroot
    tu le modifies.
    tu le demontes
    tu le zip
    tu remplace ton anciens miniroot.gz par le nouveau.
    tu demonte ton boot.img
    • [^] # Re: Comme ça:

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      oui mais mon idée était de le creer depuis zero comme je fais avec mon arborescence.
      • [^] # Re: Comme ça:

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        ok:

        D'abord, on crée une disquette virtuelle:
        dd if=/dev/zero of=boot.img count=2880
        ensuite on formate en vfat.
        mkdosfs boot.img
        Ensuite tu le monte et tu crées un fichier syslinux (fichier de conf syslinux) dedans.
        Tu le configure à ton gout.
        Tu rajoute ton kernel, ton initrd si tu veux.
        Tu fais tout ce qui va bien.
        Tu démontes.
        Tu fais un $syslinux boot.img
        pour le rendre bootable.
        Et tu testes en bootant dessus (avec qemu par exemple).
        Ensuite, tu le colles sur ton iso de CDROM (option -b dans cdrecord).

        Voila voila...

        --
        Paul ROUGET.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.