Appel à participation pour l'élaboration de la roadmap du logiciel libre à l'horizon 2020

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
3
7
mai
2009
Paris Open Source Summit
Les porteurs de l'initiative « FLOSS Roadmap 2020 » annoncent l'ouverture du site http://www.2020flossroadmap.org/ dédié à l'élaboration collaborative de la prochaine version de la feuille de route du logiciel libre à l'horizon 2020 (mais aussi à court et moyen terme).

Ce site coopératif, dont la création a été financée en partie par les pôles de compétitivité Cap Digital et System@tic, et qui est également soutenu par l'April, OW2 et PLOSS, vise à permettre à l'ensemble de la communauté mondiale du logiciel libre de commenter et de proposer des améliorations à la version initiale de la feuille de route, et d'élaborer de nouvelles thématiques liées à la conjoncture économique actuelle.

La première édition de la « FLOSS Roadmap » avait été dévoilée en décembre 2008, à l'occasion du Forum Mondial du Libre (Open World Forum). Couvrant sept thèmes relatifs principalement aux politiques publiques, à l'innovation technologique, aux usages et à l'emploi, elle a été le résultat des réflexions et du travail de 31 experts internationaux du logiciel libre, sous la direction de Jean-Pierre Laisné (Bull / OW2).

Les objectifs pour la version 2009 de la feuille de route sont de mettre à jour et de reprioriser ses prédictions et recommandations, de montrer comment le libre peut aider dans le contexte de la crise actuelle et de sa sortie, et de la présenter à la fois sous forme d'analyses détaillées et argumentées et d'une synthèse utilisable par le plus grand nombre.

NdM : comme indiqué dans ce commentaire certaines propositions sont à plus court terme que 2020, peuvent démarrer dès aujourd'hui et il est possible à la communauté du libre de commenter pour apporter ses propositions par thème (en cliquant en haut à gauche sur le bouton ">>"). Le tout sous licence libre CC-by-sa 3.0 comme indiqué au bas de chaque page du site. Les porteurs de l'initiative invitent donc l'ensemble des experts et des membres des communautés du libre à se connecter sur le site (http://www.2020flossroadmap.org/), à prendre connaissance de la version actuelle de la feuille de route, et à y apporter leurs commentaires et contributions. Ces contributions donneront lieu ensuite à une synthèse qui sera élaborée au début de l'été par un groupe d'experts.

La version finale de la feuille de route 2009 sera publiée début octobre à l'occasion de la deuxième édition du Forum Mondial du Libre.

Pour Stefane Fermigier, Président du Groupe Thématique Logiciel Libre du Pôle de Compétitivité System@tic : « La FLOSS Roadmap a vocation à devenir un outil de travail indispensable non seulement pour les personnes en charge de la politique publique en matière de développement économique et de TIC, mais également pour l'ensemble des acteurs du marché de l'informatique : utilisateurs, éditeurs de logiciels et SSII. En éclairant les évolutions du marché sous l'angle de l'innovation, de la création d'emplois et de richesses dans le cadre de l'économie de la connaissance, elle pose les jalons qui permettent d'orienter les décisions stratégiques et de dégager les opportunités business les plus créatrices de valeur et d'emplois pour l'ensemble de l'écosystème. »

Pour Louis Montagne, président de la communauté de domaine COLLIBRI du pôle de compétitivité Cap Digital : « les entreprises du Logiciel Libre et Open Source avaient besoin d'une roadmap : d'un résumé de leurs réflexions, d'une présentation des pistes d'innovation et des jalons nécessaires au pilotage à long terme dans cet écosystème dans lequel compétition et innovation sont très présents. En précisant et en affinant cette roadmap chaque année, elles permettent de faire émerger des indicateurs fondamentaux, des guides pour assurer l'adaptation des compétences lors de l'arrivée sur le marché du travail, et elles permettent une meilleure ouverture et lisibilité aux acteurs qui utilisent FLOSS, pour qui ces logiciels sont devenus indispensables et qui ne sont pas pour autant des "*pure players*" FLOSS. Petit à petit, la roadmap présentera aussi l'adaptation de FLOSS à d'autres secteurs, comme le contenu, le matériel... Nous sommes à l'aube de la "Génération Open", qu'il faudra apprendre à analyser. »

Pour Jean-Baptiste Soufron, directeur du programme Think Digital : « Le succès du libre ne se démontre pas : il se constate un peu plus chaque jour. Mais il correspond à un phénomène complexe qui allie des modèles techniques, économiques, sociaux et juridiques. Depuis plusieurs mois, les gens se sont mis autour de la table pour le travailler, mais il faut encore avancer pour mieux décrire les modèles économiques et comprendre comment améliorer les mécanismes d'aide existants. »

Plus d'informations sur: http://www.2020flossroadmap.org/

À propos du Groupe Thématique Logiciel Libre de System@tic

Créé  en  octobre  2007, le Groupe Thématique Logiciel Libre du Pôle de Compétitivité System@tic a pour but de fédérer les acteurs du Logiciel Libre en Ile-de-France et de promouvoir l'émergence d'une industrie saine et prospère du Logiciel Libre, en contact étroit avec le monde de l'enseignement et de la recherche, pour favoriser le développement de logiciels libres innovants qui profitent des avancées scientifiques de l'Ile-de-France.

Le GT comprend à ce jour 70 partenaires, dont 32 PME/PMI, 13 grands groupes et 25 Établissements de Recherche et/ou d’Enseignement Supérieur. Les 9 projets labellisés par le Pôle portés par le GT et financés à ce jour par l'État et les Collectivités représentent un effort de R&D total de 24 MEUR pour 10 MEUR d'aides.

En savoir plus: http://www.systematic-paris-region.org/fr/logiciel/

Support de présentation: http://tinyurl.com/c36qb9

À propos de la communauté COLLIBRI de Cap Digital

La communauté de domaine COLLIBRI du pôle de compétitivité Cap Digital fédère les acteurs du Logiciel Libre et les acteurs du Web 2.0. Elle privilégie les nouveaux modèles économiques et le mix Logiciel Libre / Non Libre. Elle permet l'émergence de projets communs et l'amélioration constante de l'écosystème, par un partenariat avec des SPL, permettant la détection et le support nécessaires à une innovation solide et de qualité, en Ile de France. Son rôle est à la fois transverse, prônant l'Open Innovation, et vertical, sur des thématiques comme la coopération, l'intelligence collective, les réseaux sociaux, les nouveaux modèles économiques.

La communauté compte aujourd'hui 50 partenaires, PME/PMI, grandes entreprises et établissements de Recherche et/ou d'Enseignement Supérieur. Les projets labellisés par le pôle correspondent à un montant total de R&D de 15 MEUR pour 7 MEUR d'aide.

Plus d'information: http://www.capdigital.com/
  • # Business loto libre ?

    Posté par . Évalué à 9.

    En voyant la roadmap, j'ai failli me lever et crier « foutaises ! »

    Ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé tient :)
    • [^] # Re: Business loto libre ?

      Posté par . Évalué à 1.

      rule the world.
      • [^] # Re: Business loto libre ?

        Posté par . Évalué à 7.

        blague à part, ça fait bizarre un site qui s' érige en roadmapper du tout le libre, comme ça, pof "salut c' est nous, bon les gars, roadmap, là". Sans même un logo de la linux fondation, de la FSF, de l' OSI, ... (le logo on s' en fout, juste le symbole de contacts préalables, d' accords et d' ententes).
        Même pas un lien vers Da Linux Tag, qui est The manif...
        Ils auraient fait le site en Français, au moins ça aurait été clair :D
        • [^] # Re: Business loto libre ?

          Posté par . Évalué à 7.

          Ben de toutes façons je vois pas l'intérêt d'une concertation mondiale pour mettre deux lignes dans la roadmap :

          - finir Hurd
          - jouer à Duke Nukem 4Ever


          Ah ben non tiens, une ligne en fait...
        • [^] # Re: Business loto libre ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Ce genre d'initiative est intéressante même si l'on en voit vite les limites au démarrage :
          - cela permet de voir des présupposés, qui seront vite mis en évidence par la communauté
          - dommage il n'y a pas encore de wiki pour commenter / amender / proposer des améliorations
          - c'est représentatif d'un groupe de travail connu (bon ok, en France) et qui sait communiquer, ce qui est toujours intéressant
          - mieux vaut démarrer petit (mais l'indiquer) et évaluer ce que cela apporte par rapport à ceux qui vont contribuer (même si s'attribuer le FLOSS roadmap de manière générique peut sembler choquant)

          Par la suite, cela peut bien évoluer :
          - attirer des membres souhaitant contribuer et communiquer
          - avoir choisi une licence libre dès le début
          - rallier des alliés potentiels comme le gilo par exemple http://librechoix.org/wiki/Accueil (passé sous licence libre GFDL et candidat à passer en CC-by-sa comme wikipedia ?)
          - donner de bonnes pratiques à la communauté y participant (et en l'identifiant correctement) : déjà avoir un groupe de travail est signe d'un souhait de faire avancer les choses, je pense qu'ils prennent en compte les suggestions même si extérieures ?
          - ... ?
          - profit !
          Bref, j'aurais aussi été tenté par le business_loto (j'en suis adepte) mais là en l'occurence, avoir des infos tous les deux mois de l'avancement, ça m'intéresserait par exemple :D
          • [^] # Re: Business loto libre ?

            Posté par . Évalué à 2.

            c'est représentatif d'un groupe de travail connu (bon ok, en France) et qui sait communiquer

            Disons qu'ils savent communiquer... sauf à l'attention des communautés qu'ils prétendent représenter (avec quel mandat ? question toujours amusante à poser à quelqu'un qui se prétend représentatif). On le voit ici, cette histoire de Roadmap à l'horizon 2020 doctement concoctée par une poignée d'experts auto-proclamés fait marrer tous ceux qui connaissent le LL.

            Par contre, il y a fort à parier, effectivement, que les décideurs et politiciens soient enclins à considérer cette initiative comme sérieuse. D'où le soupçon que ce n'est pas une roadmap du libre, mais juste un tremplin pour se faire mousser auprès de milieux disposant d'un certain pouvoir (économique, politique). La présence de quelqu'un comme Jean-Baptiste Soufron est un bon indice, d'ailleurs.
            • [^] # Roadrunners

              Posté par . Évalué à 0.

              Oui...tout cela serait risible si ce n'était pas sérieux. Rien que la date de 2020 fait sourire.
              La démarche vis à vis de la communauté du libre est très mauvaise (preuve qu'ils n'ont pas vraiment tout compris, c'est un euphémisme) et en plus, ils sont ridicules pour des 'professionnels' : imaginez, si en 1998, le libre avait mis en place une roadmap pour 2009 ce que cela aurait pu donner. Sûrement 80% de choses à coté de la plaque.
              Bon, j'espère que dans le libre, la règle ne va pas être désormais d'appliquer les mauvaises pratiques des entreprises...
              • [^] # Re: Roadrunners

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                "Rien que la date de 2020 fait sourire."

                -> Si tu lis la roadmap, tu verras que la plupart des recommandations sont actionnables à court ou moyen terme (1 à 4 ans).

                Je cite les 8 recommandations:

                1. Define a stable, clear and neutral legal context (ex: pas de brevets logiciels)

                2. Invest in FLOSS R&D for strategic technologies and services (ex: financements de projets de R&D libre dans le cadre des pôles de compétitivité)

                3. Develop FLOSS education, skill and employment (ex: cursus "logiciel libre" au niveau des IUT et des Fac)

                4. Create Open Platforms based on Open Standards and Open Services (ex: finalisation du RGI avec une définition claire de ce qu'est un standard ouvert, cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Standards_ouverts ).

                5. Establish Openness as a standard for Innovation and Business

                6. Promote FLOSS adoption and usage

                7. Encourage FLOSS users to contribute to FLOSS

                8. Develop inter-actions between FLOSS Communities

                -> Je suis curieux de savoir ce que tu penses de ces 8 recommandations (il y en a d'autres dans la roadmap, ce sont ici celles qui ont été jugées les plus importantes), si tu partages l'avis qu'elles sont importantes, si tu en vois d'autres, etc.

                Pour contribuer, il suffit d'utiliser d'aller sur la plateforme collaborative et d'utiliser l'outil de commentaires:

                http://www.2020flossroadmap.org/roadmap/

                "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

                • [^] # Re: Roadrunners

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Bon, désolé, je n'ai pas pris le temps de te répondre avant. Mais Antoine a bien résumé le fond de ma pensé : c'est une initiative de 'professionnels' qui a un intérêt pour 'les professionnels' et qui cherche une légitimité auprès des communautés du libre pour donner plus de crédit dans leur démarche de lobbying (économique) auprès des politiques.

                  Est-ce que cette démarche a un intérêt pour la ou les communautés du libre ? Pas certain. Par contre, pas de doute, pour l'ensemble des entreprises et entrepreneurs cités, oui, c'est certain. Cela ne me pose aucun problème. Mais il faut annoncer clairement la couleur.

                  Donc, tu m'excuseras, mais si tu parviens à me convaincre du bien fondé de cette initiative, je pourrai éventuellement envisager de contribuer. Mais ce n'est pas parce qu'il est possible de contribuer que je suis convaincu du bien fondé de l'initiative...

                  Pour l'instant, j'ai l'impression que cette initiative est plutôt franco-française, un peu comme le FLOSS, certainement ;-).

                  So, congratulations for this nice project, 'feuille de route du FLOSS 2020'. I wish you great success.
          • [^] # Re: Business loto libre ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            "dommage il n'y a pas encore de wiki pour commenter / amender / proposer des améliorations"

            -> Il y a mieux, si tu vas sur http://www.2020flossroadmap.org/roadmap/ chacun des chapitres peut être commenté à l'aide d'un système collaboratif (similaire à celui qui avait été mis en place par la FSF pour l'élaboration de la GPL v3).

            C'est même tout l'objectif de l'exercice!

            "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

        • [^] # Re: Business loto libre ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu devrais lire la v1 de la roadmap ( http://www.2020flossroadmap.org/docs/OWF_2020_Roadmap%20v2.1(...) ).

          Page 6, il y a la liste des contributeurs, et on y voir notamment des gens de l'APRIL, OW2, Silicon Sentier, Adullact, INRIA, plusieurs universités, la Commission Européenne, et de nombreux industriels.

          Plus précisément:

          Coordination and Synthesis
          - Mr Jean-Pierre Laisné (Bull)

          Directors of Theme
          Public policies: promoting sustainable development of shared resources
          Ms Alix Cazenave (April)

          FLOSS: the key to future innovation and competitive differentiation?
          Mr Jean-Noël De Galzain (Wallix Groupe IF Research)

          Ensuring the sustainability of FLOSS developer communities and business ecosystems
          Mr Cedric Thomas (OW2)

          Technological and economic breakthroughs: challenge or opportunity for FLOSS?
          Mr Eric Mahé (Silicon Sentier)

          IT 3.0: towards new governance for information systems?
          Mr Philippe Montarges (Groupe Alter Way)
          Mr Jean-Christophe Spilmont (Bull)

          FLOSS: a lever for employment and careers
          Mr Cyril Pierre De Geyer (Anaska Groupe Alter Way)
          Prof. Roberto Di Cosmo (University Paris VII )

          FLOSS in an Open World: Innovations and best practices from Brazil
          Prof. Christiana Freitas (University of Brasilia)
          Mr Corinto Meffe (Brazilian Ministry of Planning)

          Contributors:
          Philippe Aigrain (Sopinspace) / Jean Pierre Archambault (CNDP) / Jesus M. Gonzalez-
          Barahona (University Rey Juan Carlos, Madrid) / Philippe Carre (Alcatel Lucent)
          Rogério Atem de Carvalho (Brazilian Federal Center for Technological Education)
          Frédéric Couchet (April) / François Elie (Adullact) / Christiana Freitas (Department of
          Sociology, University of Brasilia, Brazil) / Elmar Geese (Linux Verband) / Pierre-Yves Gibello
          (Experlog) / Steven Grandchamp (OpenLogic) / Gilles Gravier (Sun Microsystems)
          Laurent Guiraud (Google) / Valérie Humery (ANDSI) / Laurent Joubert (Accenture) / C N
          Krishnan (National Resource Centre for Free/Open Source Software, India) / Michel
          Lacroix (Software Technologies, 'Architectures and Infrastructures' Unit, European
          Commission) / François Letellier Corinto Meffe (Logistics and Information Technologies,
          Ministry of Planning, Brazil) / Mike Milinkovich (Eclipse Foundation) / Pascal Molli
          (INRIA/LORIA) / Louis Montagne (Bearstech)/ Mathieu Poujol (Pierre Audouin
          Consultants) / Rodolphe Quiedeville (April) / Olivier Ricou (Epita) / Maurice Ronai (Items)
          Jean-Paul Smets (Nexedi) / Bruno Souza (Sun Microsystems) / Anthony Wasserman
          (Center for Open Source Investigation, Carnegie Mellon Silicon Valley, USA)

          "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

          • [^] # Re: Business loto libre ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Page 6, il y a la liste des contributeurs, et on y voir notamment des gens de l'APRIL, OW2, Silicon Sentier, Adullact, INRIA, plusieurs universités, la Commission Européenne, et de nombreux industriels.

            Et donc ?
            Non, sérieusement, c'est quoi le message ? Vous pensez être prescripteurs vis-à-vis des communautés du libre ? Vous vous rendez compte qu'une majorité de contributeurs se soucient comme d'une guigne de ce que pensent les organisations sus-citées, et contributent soit pour leur bon plaisir, soit pour résoudre leurs propres problèmes ?

            Je ne sais pas si je dois classer ça dans l'arrogance ou l'incompétence. Aligner des références d'organismes réputés respectables n'a jamais rendu un projet plus intelligent ou pertinent. Par contre, je comprends que ce soit un bon passeport pour construire une « légitimité » auprès des milieux décisionnels et politiques.
            • [^] # Re: Business loto libre ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              "Vous vous rendez compte qu'une majorité de contributeurs se soucient comme d'une guigne de ce que pensent les organisations sus-citées, et contributent soit pour leur bon plaisir, soit pour résoudre leurs propres problèmes ?"

              -> Tu peux contribuer comme il te plait et pour résoudre tes propres problèmes, c'est un des fondements du logiciel libre.

              La roadmap n'entend aucunement changer ceci.

              Il faut cependant noter que de plus en plus de logiciel libre est développé dans un contexte professionnel, qu'il s'agit du domaine en croissance la plus forte du secteur de l'informatique, et que les enjeux économiques deviennent considérables.

              Elle se place donc dans une logique de politique industrielle, et vise à informer aussi bien les pouvoirs publics que les industriels de l'informatique (fournisseurs et utilisateurs) des évolutions possibles du marché au cours des prochaines années, des incitations qui sont possibles pour que le marché du logiciel libre se développe (ex: financer en priorité certains domaines stratégiques), des risques à éviter (ex: s'opposer aux brevets logiciels), des bonnes pratiques de gouvernance, etc.

              "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

              • [^] # Re: Business loto libre ?

                Posté par . Évalué à 5.

                Je ne sais pas ce que c'est que le « marché du logiciel libre ». On pourrait dire qu'il y a un marché du logiciel tout court (i.e. de l'édition de logiciels), à côté duquel il y a un marché des services à façon, etc. Mais je ne vois pas en quoi le LL constitue un marché séparé.

                Ceci dit, si vous vous pensez suffisamment visionnaires pour prévoir les évolutions du « marché », tant mieux pour vous. Il y a tellement d'experts prévisionnistes en économie (qui passent leur temps à se tromper), qu'il est difficile pour moi d'accorder un crédit quelconque à des gens qui jouent à ce jeu.

                Je continue à penser que cette opération est une opération de marketing/lobbying et qu'elle aurait mieux fait de se présenter comme telle ; car c'est en réalité une affaire qui ne concerne *pas* les communautés du libre, mais essaie apparemment de s'appuyer sur elles pour accroître sa légitimité...
                • [^] # Re: Business loto libre ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  "Je ne sais pas ce que c'est que le « marché du logiciel libre »."

                  -> Il y a de nombreuses sociétés qui se présentent comme "sociétés de service *en logiciel libre*" et "éditeurs *de logiciels libres*".

                  Il est vrai qu'il y a aussi de plus en plus de gens qui sont des SSII généralistes, et qui proposent des prestations autour de logiciels libres, et également des éditeurs "traditionnels" qui utilisent des composants logiciels libres dans leurs produits.

                  "si vous vous pensez suffisamment visionnaires"

                  -> C'est un exercice. Il est probable qu'une partie importante des prédictions s'avéreront fausses, mais comme disait Eisenhower: "In preparing for battle I have always found that plans are useless, but planning is indispensable."

                  "Car c'est en réalité une affaire qui ne concerne *pas* les communautés du libre, mais essaie apparemment de s'appuyer sur elles pour accroître sa légitimité..."

                  -> Les communautés du libres sont invités à participer à l'élaboration de la nouvelle version de la roadmap.

                  Comme tu as pu le lire, un certain nombre de ces communautés (ex: OW2 ou la Fondation Eclipse) ont déjà participé à la rédaction de la V1, donc celles-ci au moins se sont déjà senties concernées.

                  "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

                  • [^] # Re: Business loto libre ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    -> Il y a de nombreuses sociétés qui se présentent comme "sociétés de service *en logiciel libre*" et "éditeurs *de logiciels libres*".

                    Ce n'est pas une condition suffisante pour que ce soit un marché séparé.
                    Par exemple, s'il y a des constructeurs de voitures qui ne sortent que des voitures rouges, ce n'est pas pour ça qu'il y a un marché séparé des voitures rouges.
                    Pour qu'il y ait un marché séparé, il faudrait que le caractère libre du logiciel soit un prérequis dans un nombre suffisant de cas, ce qui ne me semble pas vérifié (les clients veulent simplement un truc qui marche).
                    • [^] # Re: Business loto libre ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      "s'il y a des constructeurs de voitures qui ne sortent que des voitures rouges"

                      -> Il n'y a aucun constructeur qui est assez fou pour ne sortir "que des voitures rouges". A la limite Ferrari, mais Ferrari est connu comme "constructeur de voitures de sport", pas "constructeur de voitures rouges".

                      Et pour être plus sérieux, oui, il y a bien un marché des voitures de luxe, un marché de voitures de sport, un marché des 4x4, un marché des berlines familiales, etc.

                      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

                      • [^] # Re: Business loto libre ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Il n'y a aucun constructeur qui est assez fou pour ne sortir "que des voitures rouges".

                        C'était une simplification, mais il y a des constructeurs qui n'utilisent que certains types de moteurs ou de transmission par exemple.

                        (ceci dit quant au rouge, mais dans les années 20 un constructeur a été assez fou pour ne sortir que des voitures noires, et il a même eu beaucoup de succès)

                        Et pour être plus sérieux, oui, il y a bien un marché des voitures de luxe, un marché de voitures de sport, un marché des 4x4, un marché des berlines familiales, etc.

                        Oui, car ce sont des segmentations basées sur des qualités/différences d'usage du produit. Le logiciel libre n'est pas une qualité d'usage, il n'y a pas des scénarios d'usage réservés au logiciel libre et d'autres au logiciel propriétaire. La preuve, c'est que des logiciels libres sont aujourd'hui en concurrence avec des logiciels propriétaires. Si c'étaient des marchés distincts, il n'y aurait pas de concurrence.
            • [^] # Re: Business loto libre ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              "Aligner des références d'organismes réputés respectables n'a jamais rendu un projet plus intelligent ou pertinent."

              ->Je répond à "tankey" qui est lui d'un avis contraire: "Sans même un logo de la linux fondation, de la FSF, de l' OSI, ... (le logo on s' en fout, juste le symbole de contacts préalables, d' accords et d' ententes)."

              Donc il n'y a ni la LiFo, ni la FSF, ni l'OSi, mais il y a l'APRIL, OW2 et la fondation Eclipse (par exemple). En on espère qu'à l'occasion de la v2 de la roadmap, on aura encore plus de gens et d'organisations qui contribueront.

              "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

              • [^] # Re: Business loto libre ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Expliquer comme cela, sûr que c' est plus clair.
                Et tes propos ici rassure "l utilisateur respecteux" que je suis. Ca vous semblait peut être évident à vous, qu' une telle proposition d' organisation ne souhaite pas remettre en cause quoi que ce soit mais offrir une structure à ceux le souhaitant. Donc ne pas toucher ceux, comme le dit ici Antoine : "une majorité de contributeurs se soucient comme d'une guigne de ce que pensent les organisations sus-citées, et contributent soit pour leur bon plaisir, soit pour résoudre leurs propres problèmes ?" -> ils restent libres de continuer à faire comme bon leur semble. Y compris je suppose pour des projets amenés à rejoindre cette roadmap.

                Mais c' est vrai que l' impression première de cette "roadmap" donne un goût de "tentative de controle", du moins de "c' est ça qu' il faut faire". C' est dommage, donc, ok, merci pour les précisions.

                Peut être que le "problème" vient du fait que de nombreuses personnes attendent une meilleure "unité" des logiciels libres. Mais que lorsque vient un candidat, beaucoup de monde est méfiant. Parcequ' on a l' impression que cela vient "d' en haut", mais pas du bon "haut" : c' est à dire pas d' une coordination préalable de nombreux piliers du logiciel libre.

                Lorsque Debian nous annonce passer à elibc, on est en confiance, parceque cela vient d' une décision concertée et murement réflechie par les acteurs eux mêmes. Avec ce que cela implique : sutructure et fonctionnement de Debian et les retombées après sur les distributions basées sur Debian (dont on peux supposer aussi qu 'elle a donnée son accord, que des discussions ont eu lieu au préalable).

                Voilà, donc désolé de ma réaction un peu "épidermique" dans la mesure où je me suis contenté d' une première impression : "encore un truc fait pour le logiciel libre sans demander avant aux vrais acteurs du logiciel libre". Ca donne un goût de manque de légitimité, même aux yeux des utilisateurs, pour peu qu 'ils soient un peu vigilants. Me reste donc à vous souhaiter le meilleur pour l' avenir. Et à vous remercier de participer à votre manière.



                ps : le site internet systm@tic c' est quant même un peu la honte, non ? ;)
                • [^] # Re: Business loto libre ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  1. Le terme "roadmap" a peut-être été surinterprété par certain.

                  Il s'agit d'éclairer un certain nombre d'acteur sur comment le logiciel libre peut évoluer au cours des 10 prochaines années (et bien sûr que c'est un exercice difficile), et de donner des recommandations pour que les gens qui ont le pouvoir d'influer sur son évolution fassent que ca évolue dans le bon sens (i.e. plus de commandes publiques, plus de financements, une ligislations et une règlementation qui ne nous mettent pas des bâtons dans les trous, etc.)

                  Il ne s'agit évidemment pas de dire aux développeurs: "maintenant vous faites comme on dit"...

                  2. "le site internet systm@tic c' est quant même un peu la honte, non ? ;)"

                  -> Oui :(

                  Nous sommes plusieurs au sein du groupe thématique Logiciel Libre de System@tic à penser que le site doit être revu et donne pas une bonne image de notre action. Il faut savoir que System@tic existait avant que la thématique Logiciel Libre n'y soit rattachée, et que la ligne et le graphisme du site restent alignés sur ce qui se faisait avant, dans une optique de communication institutionnelle vis-à-vis d'un public d'industriels "classiques".

                  J'espère quand même qu'on va arriver à faire bouger ca rapidement...

                  "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

    • [^] # Re: Business loto libre ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est marrant moi c'est en lisant la news avec ses présentation des acteurs mais pas du contenu et sa répétition et sa répétition des url.
  • # Miam ...

    Posté par . Évalué à 6.

    Page d'accueil de http://www.systematic-paris-region.org/ (Groupe de travail logiciel libre pour rappel)

    ===

    Erreur HTTP 404 - Fichier ou répertoire introuvable.
    Services Internet (IIS)

    Sur le site des Services de support technique de Microsoft effectuez une recherche dans les titres avec les mots HTTP et 404.

    ===

    Oups !
    • [^] # Re: Miam ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      En effet, ce site est une grosse daube, il a été conçu avant que l'initiative "ouverture" (i.e. le groupe thématique sur le logiciel libre) ne soit rattaché au pôle System@tic il y a deux ans.

      Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/System@tic pour l'instorique

      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

      • [^] # Re: Miam ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Voui, en voyant que le site était revenu je me suis dit que j'étais allé trop vite, mais non, il est déjà retombé depuis. L'honneur est sauf !

        Pas de bol, mais on comprend mieux en lisant l'historique. Parfois il faut composer avec ce qu'on veut bien nous donner ...

        En même temps l'un de vos document le dit bien « budget communication limité ». Il faut peut être comprendre « le site ne sera visible que 2 heures par jour » ;-)
  • # Ma Roadmap

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    * Juillet 2009: Grève jusqu'à l'annulation d'HADOPI
    * Octobre 2009: Les grèves explosent en révolution
    * Mars 2010: Putsch politique et des utilisateurs de logiciel libre prennent le pouvoir
    * Février 2011: Élaboration d'une technocratie destiné à investir massivement dans l'évolution technologique
    * Juillet 2015: Forçage des gouvernements européen à s'unir à la Technofrance sous peine de détruire leur économie.
    * Janvier 2018: Utilisation du rayon hypnotique pour forcer les retissant à se ranger dans les rangs.
    * Septembre 2018: Utilisation du rayon avec l'amplificateur afin de forcer le monde à s'unir dans l'évolution de la race.
    * Février 2019: Des cas de résistance avéré sont détecté. Le rayon n'a aucun effet sur de rares individus.
    * Juillet 2019: Création d'une pilule permettant d'éliminer toutes les émotions gens et distribution massive au résistant.
    * Janvier 2020: Suite à la réussite de la pilule, elle est maintenant obligatoire pour tous. Ce nouveau médicaments est appelé Prozium.

    :)
    • [^] # Re: Ma Roadmap

      Posté par . Évalué à 10.

      Putsch politique et des utilisateurs de logiciel libre prennent le pouvoir

      (Commentaire de ma femme :)
      Comme si on pouvait vous séparer de votre ordinateur suffisamment longtemps...
  • # Les cons, ça ose tout...

    Posté par . Évalué à 3.

    c'est même à ça qu'on les reconnaît.

    L'inanité totale d'un truc qui se prétend une « prochaine version de la feuille de route du logiciel libre à l'horizon 2020 » (la version précédente, vous l'aurez remarqué, a déchaîné les foules), avec son « groupe d'experts internationaux », ses représentants qui s'auto-citent à la troisième personne et ses « pôles de compétitivité » (notez bien : heureusement que « Cap Digital » et « System@tic » sont là, sinon le LL n'aurait jamais été compétitif), me fait osciller entre l'envie d'éclater de rire et l'impression que certains en France ont bien du mal à comprendre le logiciel libre (l'ironie étant qu'une poignée d'entre eux se présentent par ailleurs de temps à autre comme « experts », « activistes » ou « représentants » du logiciel libre).

    En fait, c'est tellement incongru que je me suis demandé si ce n'était pas uniquement pour le plaisir de faire réagir des types comme moi...
    • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bravo pour la vulgarité du titre du commentaire.

      Comme tu as l'as assez mal informé sur ce qu'est un pôle de compétitivité, je t'invite à consulter Wikipedia:

      http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%B4le_de_comp%C3%A9titivit%(...)

      Et pour System@tic en particulier:

      http://fr.wikipedia.org/wiki/System@tic

      S.

      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

      • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

        Posté par . Évalué à 3.

        Bravo pour la vulgarité du titre du commentaire.

        A en juger par les réactions ici, cette histoire de « roadmap du logiciel libre à l'horizon 2020 » en estomaque plus d'un. Il semble que vous ayez choisi d'utiliser un titre ronflant et d'aligner des bataillons de noms d'organismes pour donner de l'importance à une liste de recommandations du genre « interdire les brevets logiciels », « promouvoir les communautés du libre »... Des choses auxquelles personne n'avait jamais pensé, certes.

        De fait, mon titre est assez descriptif, et renvoie directement à la stupidité de votre propre titre.

        Comme tu as l'as assez mal informé sur ce qu'est un pôle de compétitivité, je t'invite à consulter Wikipedia:

        Le logiciel libre, à ce que j'en sais, se débrouille très bien sans les « pôles de compétitivité ». La définition Wikipédia n'y change rien.
        • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

          Posté par . Évalué à 4.

          Attends, ils ont quand meme fait un truc utile, leur roadmap fait une tres belle grille de bingo :

          http://www.co-ment.net/docs/roadmap_small.png
        • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          "A en juger par les réactions ici, cette histoire de « roadmap du logiciel libre à l'horizon 2020 » en estomaque plus d'un. "

          -> Oui mais tu es le seul à m'avoir traîté de con... Les autres au moins sont resté polis.

          "Le logiciel libre, à ce que j'en sais, se débrouille très bien sans les « pôles de compétitivité »."

          -> Peut-être que tu n'en sais pas beaucoup ?

          Il y a déjà 34 PME en Ile-de-France, 13 grandes entreprises et 25 labos de recherche qui ont estimé que cette initiative était suffisamment importante et ambitieuse pour choisir d'en faire partie...

          "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

          • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'est quand même un club très parisien pour un groupe qui veut établir une carte de route d'un mouvement planétaire...
            • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              D'où l'intérêt du site collaboratif et de l'appel à participation.

              Note que sur les 39 contributeurs à la v1 de la roadmap, j'en compte 18 qui ne sont pas parisiens, soit déjà presque la moitié.

              "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

              • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Tu argumentes pour moi: 54 % de parisiens, ça fait beaucoup, non ?

                Une opinion toute personnelle: ce groupe aurait gagné en crédibilité s'il avait eu une ambition en accord avec sa visibilité : nationale avant de se vouloir internationale.
                • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  C'est quand même une initiative qui a été lancée depuis Paris, par un groupe de personnes en relation avec l'Open World Forum qui avait lieu lui-même à Paris. Le fait que la moitié (presque) des contributeurs soit non-parisiens (et un bon tiers non-français) est plutôt à mon sens un signe de l'ouverture de cette initiative.

                  A noter en particulier les grosses contributions brésiliens ( http://www.2020flossroadmap.org/roadmap/theme-7-brazil ) ainsi que des indiens ( http://www.2020flossroadmap.org/roadmap/appendix-floss-in-in(...) ) - et oui il faut lire jusqu'au bout!

                  Evidemment, on peut discuter éternellement sur le thème des verres à moitié plein et de verres à moitié vides. Le problème de la plupart des gens de ce forum, c'est de voir les verres a moitié vides et d'avoir une attitude de défiance vis-à-vis de tout ce qu'ils ne connaissent pas. Un peu d'enthousiasme de temps en temps pour des initiatives qui sont utiles et positives pour le libre, même s'ils n'en saisissent pas tous les tenants et les aboutissants, ne ferait pas de mal à ces personnes.

                  "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

                  • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Évidemment, on peut discuter éternellement sur le thème des verres à moitié plein et de verres à moitié vides.

                    ah mais, c'est l'intérêt de poster sur linuxfr ;-) (en plus tu as pris l'habitude de ne jamais trop te formaliser du ton adopté dans les commentaires iirc).
                    En même temps, aujourd'hui c'est vendredi :p (nan nan, pas que "casual day" hein)
                    Pourquoi ne pas avoir adopté le même ton que tes commentaires dans la dépêche, àmha ce serait mieux passé, non ? (j'ai failli voter contre pour re-rédac tellement ça faisait communiqué de presse dissaïdor pressé oriented et j'ai fini par m'abstenir).

                    Pour la peine, j'ai ajouté une NdM, en espérant que les contributions restent raisonnables et réalistes ;-) (et en anglais /o\). Le tout sous licence libre CC-by-sa 3.0 pour répondre à une de mes interrogations ci-dessus, après avoir creusé un peu ;-) (c'est toujours mieux de promouvoir du libre avec du libre).
          • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Plutôt que des laisser la parole, Antoine a décidé de poster en tout sens et de manière peu diplomate. Que de temps en temps, les paroles dérivent car on est exaspérer lors d'une discution , OK. Mais ici notre Antoine devient franchement impolis gratuitement, voir vulgaire.

            A mon sens, les termes ne sont pas forcément bien choisis pour cette action. On ferait mieux de parler d'Une Roadmap à usage prédictif pour aider les décideurs... Il faut aussi, en tant que développeur libre, comprendre un peu le contexte des pôles de compétivité, le 7 PCRD (plan de recherche Européen)... Un paquet d'argent transite par ce genre d'instance, il faut faire des dossiers, choisir... tout cela par des experts qui ne le sont pas toujours. On appelle cela le pilotage. C'est pas toujours bien fait mais d'un autre coté, on est bien content d'avoir été choisis lorsque son projet passe.

            Les pôles de compétivité, l'Europe... ne peuvent pas soupoudrer l'argent du contribuable au pif. On le voit, les députés sont parfois lamentable (cf Hadopi). Il faut donc préparer le terrain et aider a ce que la direction prise soit le plus proche de celle que l'on souhaite. En gros faire du lobbying même si en France, cela a mauvaise presse.

            Donc, soit tu ne fait rien, et tu n'aura rien en terme de subvention, soit tu fait des propositions concrètes qui mènent vers un avenir le plus prévisible possible.

            Au final, Antoine peut vouloir d'un logiciel libre fait par des hommes libres sur leur temps libre... Mais ce n'est pas très représentatifs du logiciel libre d'aujourd'hui. C'est plus celui que j'aimais bien qui était encore la dans les années 96.

            Mais pour Antoine, cela n'empêchera pas de continuer à faire du logiciel libre dans cette tradition et c'est d'aileurs ce que je fais personnellement à ma petite mesure. Mais plus il y a de projet du 7 PCRD sur le logiciel libre, plus je suis aussi content. Les deux approches sont complémentaires et doivent mutuellement se respecter.
            • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Salut et merci pour ton commentaire.

              J'ajoute cependant qu'outre le 7ème PCRD (Programme Cadre pour la Recherche et le Développement - http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme-cadre_pour_la_recherc(...) ), il existe de nombreux autres instruments de financement: FUI, ANR, FEDER, Eureka, Eurostars, Oseo, etc.

              L'un des rôles des pôles de compétitivité est de labelliser les projets vis-à-vis de certains types de financement, et plus généralement d'informer les entreprises et de les aider de différentes manières au montage de ces projets.

              Cf. le slides que j'ai mis en lien par exemple:
              http://www.slideshare.net/sfermigier/systematic-solutions-li(...) (oui c'est du Flash, si qq'un veut le PDF qu'il m'écrive).

              "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

            • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

              Posté par . Évalué à 2.

              Au final, Antoine peut vouloir d'un logiciel libre fait par des hommes libres sur leur temps libre...

              Pas forcément. Je suis pour le mécénat dans le domaine du logiciel libre, je constate juste qu'aujourd'hui la plupart des contributeurs sont bénévoles (même sur des projets importants comme, par exemple, l'interpréteur Python). Et je ne vois pas, par ailleurs, ce que cette « roadmap » vague et prétentieuse va y changer.
              • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                "Je constate juste qu'aujourd'hui la plupart des contributeurs sont bénévoles"

                -> C'est aussi un des objets de l'études (et de tant d'autres) de déterminer ce genre d'info.

                Mais Guido, par exemple, n'est pas bénévole sur Python. Il est payé par Google.

                Et sur pas mal de logiciels libres "professionnels" ou "d'entreprise", ce sont bien des entreprises (comme la mienne) qui financent la grosse majorité des développements.

                "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

                • [^] # Re: Les cons, ça ose tout...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Mais Guido, par exemple, n'est pas bénévole sur Python. Il est payé par Google.

                  Heu... il est payé par Google, mais pas pour travailler sur Python (pas officiellement en tout cas). D'ailleurs, vu son taux de contribution récent, le contraire serait étonnant.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.