Collectif brestois contre la brevetabilité des logiciels

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
5
juin
2004
Communauté
Constitué de 4 associations :

- Finix (LUG Finistérien)
- Infini (Hébergeur Internet associatif)
- Archipel du Libre (Valoriser et développer le Logiciel Libre)
- Attac Brest (Association d'éducation populaire tournée vers l'action)

le collectif vient d'envoyer une lettre ouverte aux candidats des élections européennes de la "région" Ouest (NdM: en France). Notre communiqué de presse et notre courrier qui appelle les candidats à se positionner sur le Brevet Logiciel sont disponibles à http://www.archipeldulibre.org/brevet/

Nous transmettrons les réponses au site www.candidats.net qui centralise les positions des différentes listes sur ce sujet.
  • # encore un qui comprend rien...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Vu sur candidats.net :

    Réponse de Patrick Louis (MPF - Région Sud-Est) :

    Question 3/

    OUI et NON. OUI pour que les administrations adoptent tous les types de logiciels, mais il subsiste un auteur et il est bon de lui rendre justice en le rémunérant. NON: Un logiciel n'est jamais libre. Seule une personne Humaine peut être libre. Croyez vous vraiment que le saut en parachute soit vraiment libre?


    La question 3 étant : Seriez vous favorable à des actions encourageant l'adoption de logiciels libres au sein des administrations de l'Europe et des États Membres?

    Encore un qui a pas compris ce qu'était un logiciel libre...

    http://damien.pobel.fr

    • [^] # Re: encore un qui comprend rien...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      > Encore un qui a pas compris ce qu'était un logiciel libre...

      Ou qui ne sait pas ce que c'est.
      Ou à qui l'on a mal expliqué.
      ...

      Bref quelqu'un qui doit être contacté par un libriste du Sud-Est.
      • [^] # Re: encore un qui comprend rien...

        Posté par . Évalué à 6.

        > Encore un qui a pas compris ce qu'était un logiciel libre...

        ...et qui ne sait pas non plus ce qu'est un logiciel apparement ! Pas étonnant dans un cas pareil qu'il ait répondu OUI à la première question : ne sachant pas faire la différence entre le secteur industriel et le secteur informatique, le brevet ne peut que paraître être une bonne chose à ses yeux ! Bref, cela confirme qu'il faille de toute urgence informer nos élus sur le sujet, car ils ne semblent pas en avoir les moyens eux-même (la polyvalence a ses limites).
        Cette lettre ouverte est donc une très bonne initiative, ne reste plus qu'à l'accompagner d'une campagne d'information sur le sujet, campagne déjà menée par certains d'ailleurs, mais qui est d'autant plus ardue que la désinformation pratiquée par d'autres sème plus facilement la confusion et profite au partisans du brevet logiciel !
    • [^] # Re: encore un qui comprend rien...

      Posté par . Évalué à 3.

      > OUI et NON.

      C'est ce qu'on appelle une réponse sans ambiguité ni langue de bois, réponse qu'il utilise à deux reprises d'ailleurs (aux questions 2 et 3). Au moins maintenant, il n'y a plus de doute sur le fait qu'il ne maîtrise pas ce sujet ! Cela est fort dommageable, mais peut heureusement peut-être s'améliorer si on lui fait parvenir les bonnes informations et si il n'y est pas fermé ou tenu par son parti bien évidemment...
      • [^] # Re: encore un qui comprend rien...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Les questions ne sont pas assez precises sur le brevet logiciel, ce questionnaire permet a Madame Fourtou de repondre qu'elle est evidemment contre le brevet logiciel.

        Avec le questionnaire de la FFII, elle ne peut pas passer a cote...
        • [^] # Re: encore un qui comprend rien...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Le but de l'initiative candidats.net n'est pas avant tout de collecter les réponses pour mettre le couteau sous la gorge des candidats (ils nous ont par ailleurs maintes fois montré que faire une promesse et mettre en oeuvre le contraire n'était pas un problème pour eux) mais bel et bien leur permettre de _s'informer_ sur ces sujets-là...

          que la réponse soit une sorte de "prétexte" les obligeant à lire les questions, les textes explicatifs, et les liens (ou que ce soit leurs assistants qui le fassent à leur place...).

          d'ailleurs si tu les avais lu en détail, tu aurais vu que la question de porte pas sur les "brevets logiciels" mais bel et bien sur les "composants logiciels et aux méthodes de traitement, manipulation et présentation d'information" ce qui est un peu différent...

          je corrigerais suite à tes observation l'intitulé des cases affichant les réponses (quoique "brevets logiciels" est un raccourci pratique à faire tenir dans une case)

          encore une fois, il ne s'agit pas là de _persuader_ ceux qui ont un interêt à ce que la directive passe (Fourtou, McCarthy & co), mais d'_éduquer_ les autres.

          je pense que les deux actions demeurent complémentaires.
    • [^] # Re: encore un qui comprend rien...

      Posté par . Évalué à 2.

      le mpf c'est :
      http://www.villiers2004.com/(...)
      mon dieu, si même eux sont pour le brevet logiciel, où va t-on ! :D
  • # Indigestion

    Posté par . Évalué à 1.

    Au risque de me faire lyncher:
    Ne risque t'on pas l'overdose à parler autant des brevets logiciels ici ?

    Ce n'est pas un jugement, mais une simple question.

    A force de voir des news à ce sujet j'avoue que je commence à me lasser. Peut être ne suis je pas assez impliqué, je l'admets, et pourtant je suis réellement opposé aux brevets, mais là pfiouuu... c'est comme aimer les glaces, à force de trop en manger on a une crise de foie et après on en est dégouté...
    • [^] # Re: Indigestion

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      On passe les dépêches soumises par les visiteurs qui sont en charte (sous Linux et/ou logiciels libres). Donc pour avoir autre chose, il faut
      1) s'impliquer pour règler le problème de la directive européenne sur les brevets
      et/ou
      2) s'impliquer pour proposer des dépêches sur d'autres sujets.
      (« cet utilisateur n'a jamais posté de dépêches. »)
      => http://linuxfr.org/submit.html(...)
      • [^] # Re: Indigestion

        Posté par . Évalué à 3.

        Mais on peut
        1) S'impliquer et trouver quand même ça lassant de parler souvent de la même chose
        2) Proposer des dépêches et qu'elles ne soient pas (encore) diffusées.
        Et quand bien même, si on peut poster des commentaires c'est quand même parce que l'on a le droit de donner son avis sur des depeches, même si on a jamais ecrit de depeches... ou alors je n'ai pas tout compris... (ce qui est fort possible).

        Et puis partant de ce principe on peut aussi considerer que les gens qui protestent contre les brevets logiciels n'ont qu'à s'impliquer, se présenter aux europeennes ou postuler aux postes de haut fonctionnaires europeennes. Mais non au lieu de ça ils ne font que protester en envoyant des lettres, je suppose que tu dois trouver ça scandaleux non ?
        • [^] # Re: Indigestion

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Tu as le droit de trouver ça lassant. Tu as le droit de ne pas t'impliquer pour tout un tas de bonnes raisons. Je disais juste que pour éviter d'avoir plein de dépêches sur les brevets logiciels, il n'y a pas 36 solutions.
        • [^] # Re: Indigestion

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je pense que l'implication de chacun dépend de ses possibilités et de ses disponibilités. Tout comme le libre, les personnes de bonne volonté font ce qu'elles peuvent à leur niveau pour "lutter" contre la brevetabilité logicielle. Par exemple, beaucoup de personnes n'ont pas forcément le caractère ou l'assurance nécéssaires pour se présenter sur une liste électorale.

          Concernant les dépêches:
          1- c'est maintenant qu'il faut en parler et mobiliser, au risque de paraître un peu "lassant". D'ici qqs semaines, il ne nous restera que nos yeux pour pleurer. D'ailleurs, si nous recevons des tas de contributions sur ce sujet, c'est que cela interesse ici.
          2-Je t'ai donné la raison de la mise en attente de ta dépêche: https://linuxfr.org/~Sam_from_MS/13346.html#423863(...) qui, en passant, concerne les brevets ;)

          Et tu as tout a fait le droit de commenter les dépêches...et aussi de comenter les commentaires :)
          • [^] # Re: Indigestion

            Posté par . Évalué à 3.

            qui, en passant, concerne les brevets
            Ca, je savais que j'y aurais le droit... ;)

            Je suis globalement d'accord, mais surmobiliser les gens déja mobilisés je ne vois pas trop l'interet. Faire du prosélytisme auprès des croyants est ce bien efficace ?

            Je crois que les gens mobilisables ici le sont tous déja, pour les autres ce n'est pas en faisant du bourrage de crane que ça les motivera...
  • # Attac : éducation populaire ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Sans porter de jugement sur les actions d'Attac, cela me semble peu honnête de les présenter comme une Association d'éducation populaire tournée vers l'action. "Association militante tournée vers l'action" me semble plus juste.
  • # merci infini

    Posté par . Évalué à -1.

    je voudrais juste passer un grand merci a infini qui fut mon premier provideur!! :) un grand merci a tous les gens de l assoc pour leur disponibilité ! :) et bonne continuation a tous!
    Kenavo
  • # \o/ les alcooliques contre les brevets.

    Posté par . Évalué à -3.

    Et les réunions se font au Dub ? j'adhère.


    Bise à la serveuse de ce super pub.
  • # Réponse des futurs élus

    Posté par . Évalué à 2.

    Vous pouvez obtenir les réponses des élus sur le site d'archipel du libre http://www.archiperldulibre.org(...) dans la rubrique "au fil du libre/brevets logiciels".
    Actuellement les équipes de Jo le Guen et de Benard poignant ont répondu au collectif brestois.
    Les réponses des candidats locaux ne pouvaient être mis sur le site candidats.net.
    Bonne lecture

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.