Compte rendu en temps réel de l'atelier Netfilter 2010

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
16
19
oct.
2010
Noyau
Le septième Netfilter Workshop se tient cette année à Séville en Espagne. Il réunit les principaux développeurs de Netfilter, la couche pare-feu de Linux, plus connue par son outil iptables.

Cette rencontre permet aux développeurs du projet Netfilter de se rencontrer pour définir les orientations du projet, et également d'avancer sur les mises à jour de technologies à venir.

L'évènement se déroule du 18 au 21 octobre et un compte rendu est proposé par EdenWall. Le site est mis à jour en temps réel en suivant les différentes présentations des intervenants. Programme la 7e édition

Lundi :
  • Netfilter developments since the last workshop
  • Recent and pending IPVS developments
  • Core: RPS, RFS, and SKB list handling
  • State of Xtables-addons
  • Lifetime of an Xtables module
  • Xtables2: Love for blobs
  • Ingress Bandwidth Shaping: IFB vs. iptables
  • Uplink balancing

Mardi :
  • ipset: The new branch
  • nftables status
  • libnetfilter_* library status
  • Libnetfilter_queue: to 1.0 and beyond, new API proposal
  • Userspace decision: performance issues
  • libmnl: a minimalistic library for Netlink developers
  • Oowall: technologies and software architecture behind the fun
  • Ulogd2: finding the way to 1.0
  • Advances in the development of high availability for stateful firewalls
  • Fun with conntrack expectations in user-space with libnetfilter libraries
  • Netfilter vs. dhcpd vs. raw sockets

Mercredi :
  • Sharing: Git tricks and tips
  • Challenges and experiences with IPTV from a network point of view
  • Sysadm tasks for netfilter.org

Éditions précédentes
  • # * * * *

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Un commentaire inutile pour dire que netfilter c'est une tuerie.

    ps: je sais que sous BSD saymieu, mais je n'utilise plus NetBSD depuis plusieurs années malgré le fait que la famille BSD soit extra.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.