Création de l'association Open Food Facts et assemblée constitutive au NUMA à Paris le 11 avril 2014

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
16
7
avr.
2014
Open Data

Open Food Facts a débuté il y a maintenant 2 ans, le temps passe vite ! Jusqu'à présent tous les efforts ont porté sur le fond plutôt que sur la forme : le projet se développe bien, la base de produits grandit et s'internationalise, mais il n'existe pas encore de structure juridique dédiée à Open Food Facts (le projet est pour l'instant "abrité" par l'entreprise unipersonnelle du fondateur dont l'activité principale est l'édition du site Recettes de Cuisine).

Le projet Open Food Facts est collaboratif et à but non lucratif, créer une association 1901 pour le porter est donc tout indiqué.

OpenFoodFacts

Association 1901 Open Food Facts

Pourquoi une association ?

Cette association permettra de ré-affirmer le caractère non-lucratif du projet, de permettre à plus de personnes de s'impliquer dans plus d'aspects du projet, et de rendre possible l'obtention de ressources pour développer plus d'activités.

Préparation de la création de l'association et assemblée constitutive

La création de l'association est en cours de préparation sur le wiki d'Open Food Facts. L'association sera effectivement créée à la suite de l'assemblée constitutive qui aura lieu au NUMA le soir du vendredi 11 avril 2014. Beaucoup de contributeurs et de participants au projet n'étant pas parisiens, il sera possible d'utiliser Internet pour s'inscrire sur la liste des membres, se présenter au conseil d'administration, et voter pour l'élection du conseil d'administration.

Statuts de l'association

Un projet de statuts est en ligne sur le wiki, que vous pouvez commenter sur la page de discussion associée.

Inscription sur la liste des membres

Si vous avez envie de rejoindre l'association (ce n'est pas obligatoire pour contribuer au projet, mais tous les participants sont encouragés à adhérer, en particulier si elles et ils souhaitent s'impliquer au delà du simple ajout de produits), vous pouvez vous inscrire sur la liste des membres.

Candidatures pour le conseil d'administration

Si vous souhaitez vous impliquer dans la gestion quotidienne de l'association, vous pouvez présenter votre candidature au conseil d'administration. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 30 mars 2014.

À voir également : le calendrier et les modalités de l'élection du conseil d'administration.

Nous espérons que vous serez nombreuses et nombreux à rejoindre l'association, et que nous aurons le plaisir d'échanger avec celles et ceux d'entre vous qui habitent en région parisienne lors de l'assemblée constitutive au NUMA. Cette soirée sera également l'occasion de vous présenter les projets en cours et à venir, et à vous inviter à y participer et à en lancer d'autres.

  • # décidement

    Posté par . Évalué à 3.

    Trouvé sur le wiki.

    Langue des statuts : français
    association 1901

    Bon sang, pourquoi "open food facts"??? pourquoi? Le sous-titre aurait très bien eu sa place en premier!
    C'est du non lucratif, donc encore moins de raison de céder aux légendes du "marketing".

    Franchement, ça me gâche tout malgré la noble mission qui se trouve là.

    • [^] # Re: décidement

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est du non lucratif, donc encore moins de raison de céder aux légendes du "marketing".

      On peut très bien faire du non lucratif et avoir envie que la planète entière connaisse le projet ?

      Le marketing c'est comment segmenter les produits pour cibler les populations intéressées par nos projets. Dans une entreprise, le but étant de créer de la valeur, il est logique que le marketing soit au service de l'argent. Dans une association, le marketing est censé donner la meilleure image possible de l'association vis-à-vis des citoyens.

      Ca me paraît très louable d'essayer de rendre ce projet un peu sexy. Après on aime ou on n'aime pas leur comm, ça c'est autre chose.

      • [^] # Re: décidement

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        L'anglais serait donc plus sexy ? Je ne pense pas qu'un nom en français soit plus rédhibitoire qu'un nom anglais. Il ne faut pas oublier qu'une partie non négligeable de la planète ne parle ni l'anglais, ni le français comme première langue. A titre d'exemple, « Arduino » est un nom italien et ça n'a dérangé personne, ni n'a freiné la popularité du circuit imprimé.

        Évidemment, OpenFoodFacts est déjà populaire et il est sans doute trop tard pour changer de nom (d'ailleurs, je ne dis pas qu'il faudrait le changer). Il est toutefois surprenant de voir les francophones se tourner régulièrement immédiatement vers l'anglais quand il faut choisir un nom. Avec des alliés pareils, la langue française n'a pas besoin d'ennemis :-)

        • [^] # Re: décidement

          Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 07/04/14 à 23:29.

          http://openfoodfacts.org/ existe déjà, l'association est une déclinaison francophone.

          En quoi le fait que Open Food Facts signifie quelque chose en anglais empêcherait le dépôt de nom de l'association ? Pour Auchan.fr un peu trop ch'ti et McDonald.fr clairement américain, il faudrait trouver un nom français ? (aux champs et Mr Canard ? ça serait ridicule…).

          Décliner en francophone et le faire reconnaître est plus important que s'intéresser aux mots, les maux provenant de l'incompréhension de l'interopérabilité du langage : entre tennis ou firmware qui n'ont que peu d'équivalent, quelle est la préférence ?

          décliner en esperanto pourrait être intéressant… (ou pas).

          • [^] # Re: décidement

            Posté par . Évalué à 2.

            Pour Auchan.fr un peu trop ch'ti et McDonald.fr clairement américain, il faudrait trouver un nom français ? (aux champs et Mr Canard ? ça serait ridicule…).

            En Espagne, Auchan s'appelle Alcampo.

            entre tennis ou firmware qui n'ont que peu d'équivalent, quelle est la préférence ?

            La préférence entre tennis et firmware ??? Hmm… bigorneau ?

            • [^] # Re: décidement

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              La préférence entre tennis et firmware ???

              Hmm… bigorneau ?

              oui, tu as compris la notion

              tu réponds néanmoins sur la forme et non sur le fonds :/

          • [^] # Re: décidement

            Posté par . Évalué à 3.

            aux champs

            En fait, c'est "Hauts-Champs" (un quartier de Roubaix). Lieu où fut installé le premier magasin.

          • [^] # Re: décidement

            Posté par . Évalué à 2.

            entre tennis ou firmware qui n'ont que peu d'équivalent, quelle est la préférence ?
            Ma préférence c'est microcode x-)

            • [^] # Re: décidement

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ou micrologiciel…

              Et pour l'anecdote:

              Le mot "tennis" provient de l'ancien français "tenez", phrase que l'on adressait à l'adversaire au moment de servir. Le mot, déformé en moyen anglais en "tenetz", "teneys" ou "tenes", finira par devenir tennis.

              Wikipédia (fin du deuxième paragraphe).

              Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: décidement

        Posté par . Évalué à 5.

        On peut très bien faire du non lucratif et avoir envie que la planète entière connaisse le projet ?

        Encore cet argument fallacieux.
        Affiché un nom et une identité non-anglosaxonne n'est pas un frein à la diffusion de son message et de son projet.

        Ca me paraît très louable d'essayer de rendre ce projet un peu sexy.

        Mais cette idée reçue, quoi! Penser cela, démontre un formatage plutôt qu'une préférence.
        Je trouve ça laid et pauvre intellectuellement. Je ne dois pas être le seul sur Linux**FR**

        • [^] # Re: décidement

          Posté par . Évalué à 1.

          Je répondais sur la notion du marketing, pas sur le fait de préférer l'anglais au français.

          • [^] # Re: décidement

            Posté par . Évalué à 3.

            L'anglais, là, je trouve que ça fait vraiment "plouc". Un problème de culture, probablement. Une forme d'ignorance de ce que représente le français dans le vocabulaire alimentaire, surtout dans le monde anglophone.
            Plus généralement, je note que l'usage aberrant (in french in ze text ;-) de l'anglais pour désigner un concept a plutôt comme utilité de camoufler le flou des objectifs. En l’occurrence, si je comprends l’objet (base de données collaborative, libre et ouverte sur les produits alimentaires) défini par le projet de statuts, je note qu'il n'est pas question de BDD dans le titre en anglais. Traduisons : "produits alimentaire(s) libre(s)". Qui est libre? la base de données ou les produits répertoriés dans la base? L'objectif est-il de répertorier librement tous les produits alimentaires ou de répertorier les produits alimentaires libres (à définir). Bref, là, l'anglais est bien pratique : on est dans l'approximation. C'est flou, mais ça fait moderne.
            Je ne veux pas faire ma mauvaise tête et je veux bien même y participer, ne serait-ce pour observer ce qu'on pourra bien faire d'une telle base.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.