Digne-les-Bains s’engage dans l’Open Data

Posté par (page perso) . Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
17
9
fév.
2013
Open Data

Il y a tout juste un an, la ville de Digne-les-Bains lançait son premier atelier « Dessine ta ville ». Ces rencontres ont été reconduites plusieurs fois avec succès depuis. En octobre, c'est munis de plans OpenStreetMap que les élèves de la 5ème2 patrimoine du collège Maria Borrély partaient sur les traces des illustres de la commune.

Cette initiative a fait l'objet d'une présentation détaillée publiée sous licence libre dans le dernier numéro de la revue Espace consacré à l'Opendata : « L'initiative Dessine ta ville vise à encourager les citoyens d'un territoire à produire ensemble des ressources numériques partagées sous licence libre. Nous nous sommes appuyés au départ sur la carte coopérative libre OpenStreetMap, une représentation du monde produite par des contributeurs volontaires. Ce projet qui a vu le jour en 2004 rassemble aujourd'hui plus de 700 000 passionnés répartis sur toute la planète. »

Lors du dernier Conseil Municipal, les élus dignois ont décidé à l’unanimité d’engager la Ville dans une démarche d’ouverture de ses données publiques. « La Ville de Digne-les-Bains devient partenaire du programme régional Open PACA » souligne Open Colette Charriau, maire-adjointe déléguée à l’urbanisme et Conseillère Régionale. Les deux premières lettres de l'acronyme PACA signifient Provence Alpes et la cité préfecture des Alpes-de-Haute-Provence devient ainsi la première commune de cette partie de la Région à s’engager dans la démarche Open Data.

  • # tout est open

    Posté par . Évalué à 4.

    mais tout de même : "Open Colette Charriau".

    • [^] # Re: tout est open

      Posté par . Évalué à 0.

      Il y a aussi "sur les traces des illustres de la commune".
      Le mot manquant est sans doute "lieux"…

  • # Félicitations

    Posté par . Évalué à 1.

    Félicitations pour cette avancée !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.